Ce mois ci

Octobre 2015

Vif succès du TBEX Asia 2015

L'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) a accueilli avec succès le premier « Congrès International du Blog de Voyages » en Asie (TBEX Asia 2015). Du 15 au 17 octobre derniers, plus de 650 blogueurs et écrivains en ligne venus de 50 pays, ont pu échanger des informations de voyages, profiter d’ateliers et également vivre diverses expériences Thaïness à travers une série de tours proposée (visites culturels, découverte de la nourriture thaï, cours de cuisine thaï, shopping guidé, visites des marchés locaux, cours de boxe thaï, découverte de spas thaïlandais et tournée des bars).
Pour Mr Yuthasak Supasorn, gouverneur de la TAT, les expériences Thaïness partagées sur Internet par les blogueurs de voyage présents au TBEX Asia 2015 vont certainement donner envie à d’autres voyageurs de visiter le royaume et de découvrir par eux-mêmes la Thaïness, et en particulier les jeunes générations qui fréquentent assidument les plateformes de réseaux sociaux. Le TBEX Asia 2015 a permis aux blogueurs basés en Thaïlande d'échanger avec leurs homologues du monde entier et a procuré une occasion unique de promotion de la campagne « Discover Thainess ».


Le Nord-Est, région de sport et de tourisme

L'Office Nationale du Tourisme de Thaïlande (TAT) a organisé « Ride to Khong’s Legendary », une compétition de vélo longue distance sur les routes pittoresques de quatre provinces du Nord-Est. L'événement avait pour objectif de promouvoir cette région qui est en passe de devenir une plaque tournante importante pour le tourisme sportif dans le bassin du Mékong. Offrant des paysages pittoresques, un riche patrimoine naturel, historique et culturel, des installations sportives de standard international, et des facilités de transport avec les pays voisins, le Nord-Est de la Thaïlande est une destination idéale pour ceux qui cherchent à conjuguer défis sportifs et tourisme culturel.
Le trajet de « Ride to Khong’s Legendary » couvrait 248 kilomètres à travers les provinces de Nong Khai, Bueng Kan, Nakhon Phanom et Mukdahan.
L'événement visait à séduire les amateurs de cyclisme d’'Australie, de Corée, de Malaisie, du Royaume-Uni et d'autres pays européens ainsi que des pays de l'ASEAN.


2 événements d’envergure à la Royal Phuket Marina

La Royal Phuket Marina sera l’hôte de 2 grands évènements internationaux prochainement. Food and Hotelex, grand salon B2B et B2C, présentera des produits et services d'accueil du 19 au 22 novembre. Organisé par Expolink Global Network Limited, cette manifestation accueillera de grands chefs et proposera des dégustations de vin, un concours de barmen et beaucoup d’autres animations.
Le Phuket International Boat Show (PIMEX) aura lieu du 7 au 10 Janvier 2016. Premier salon nautique d’Asie, le PIMEX attire régulièrement plus de 5000 visiteurs de plus de 30 pays à travers le monde.
Mr Gulu Lalvani, président de la Royal Phuket Marina, a déclaré : « nous avons créé l'endroit idéal pour des expositions, des foires commerciales et des événements grand public. Le Centre d'exposition et de conférence de la Royal Phuket Marina possède la plus grande salle d'exposition de l'île, l’emblématique Town Square, qui a déjà connu des dîners de gala, des concerts, des lancements de produits de luxe, des mariages et tant d’autres événements haut de gamme ».
Pour renforcer l’image de la Royal Phuket Marina comme destination MICE de choix, un plan quinquennal d’investissement de cinq milliards de bahts financera l'ajout de deux complexes de villégiature totalisant plus de 600 chambres, 160 appartements avec services dans le condominium « La Reserve », une Zone enfants et de nouvelles installations à la marina.
Le Centre d'exposition et de conférence internationale de la RPM comprend un grand hall modulable de 2500 m2 et 3400 m2 d’espace extérieur, dont la Town Square et la promenade. Ils sont complétés par 6 points nourriture et boissons pouvant répondre aux attentes de groupes de toutes tailles.
La Royal Phuket Marina a déjà accueilli des événementiels prestigieux pour Rolls-Royce, Aston Martin, Calvin Klein, L’Office National du Tourisme de Thaïlande, Coca-Cola, Porsche, Bentley, Jaguar, Range Rover, la Chambre de Commerce américaine et tant d’autres marques et organisations internationales et nationales.


Nouvelle zone de shopping à l’Asiatique The Riverfront

Le grand marché de nuit « Asiatique The Riverfront », situé sur la rive du fleuve Chao Phraya, vient de se doter d’une nouvelle zone dédiée au lifestyle chic.
Urbano @ Asiatique The Riverfront occupe les entrepôts 5, 7, 8 et 9 qui ont été complétement rénovés dans l’ambiance et le ton scandinave.
Sugar Mustache (vêtement hip hommes et femmes), ACTs Of Green (mode écologique), Cheetah Ciety (sacs tendance et chics), By Myself (cuir vintage) et le BIKE Café (rendez-vous pour motards) sont les endroits phare à découvrir.
Encore une bonne raison de consacrer du temps au shopping dans la capitale thaïlandaise.

Site internet : www.thaiasiatique.com/index.php/en

Kan Air lance une liaison Pattaya/Chiang Mai

Kan Air, compagnie aérienne régionale thaïlandaise basée à Chiang Mai, assure une nouvelle liaison intérieure entre sa base et l'aéroport International U-Tapao de Pattaya, depuis le 26 octobre. Les vols sont opérés trois fois par semaine, les lundi, jeudi et samedi, sur ATR 72-500 et disposent de 66 sièges.
Pour célébrer l'ouverture de cette nouvelle route, Kan Air propose un tarif spécial à partir de 990 bahts l’aller-simple (env. 25 euros) avec 15 kg de bagages autorisés, repas chauds et boissons offerts à bord.

Site internet : www.kanairlines.com

Festival de festivals à Pattaya

A Pattaya, le mois de novembre est ponctué de grand rendez-vous.
La 15ème édition de la course de bateaux traditionnels de Pattaya aura lieu les 21 et 22 novembre, de 9h à 18h, au réservoir d’eau de Map Prachan. Dans le district de Banglamung. L'événement verra le rassemblement d’équipes venues de toutes les régions de Thaïlande pour se confronter. De nombreuses animations accompagneront cet événement tel qu’un fascinant concours de tambour et de trépidantes courses de buffles.
Le 25 novembre, toute la ville célèbrera Loi Khratong, le superbe festival des lumières, au Parc de Lan Pho à Na Klua.
Le 26 novembre débutera l'Ocean Marina Pattaya Boat Show 2015, le grand salon nautique attendu chaque année, qui se tiendra jusqu’au 29.
Puis, célèbre dans le monde entier, le Festival International de Feux d’artifices de Pattaya embrasera le ciel les 27 et 28 novembre. Les pays en compétition présenteront chacun un extrait de leur spectacle pyrotechnique le premier soir et livreront leur prestation intégrale de 45 minutes le lendemain. A l’issue de cette seconde soirée les meilleurs artificiers seront sacrés. Le festival débute à 21h mais il est conseillé d’arriver plus tôt pour se trouver la meilleure place possible le long de la route de la plage. Stands de nourriture et d’artisanat, concerts, spectacles de magie et bien d’autres animations sont également prévus le long de Beach Road.


Les jours dorés du Doi Inthanon


A la fin octobre, les rizières en terrasses autour du Doi Inthanon (le plus haut sommet de Thaïlande, à Chiang Mai) deviennent progressivement dorées, offrant des visions superbes aux amateurs de paysages et de photos grandioses.
Les rizières en terrasses tapissent toute la vallée de Ban Pha Mon. La culture du riz fait partie intégrante de la vie du peuple Karen. Ces derniers s’emploient également à faire comprendre aux visiteurs l’importance de la forêt et de l'eau pour les gens vivant dans cette région.
Ban Pha Mon et Nong Lom sont des villages karens tranquilles et accueillants. Les guides locaux invitent les touristes à explorer leurs villages à vélo et à découvrir le mode de vie simple de la tribu, basé sur le tissage, l'agriculture, le trekking et la cuisine. Les revenus de l'activité touristique contribue à l'amélioration des conditions de vie, la protection des forêts et à l’éducation.
Les Thaïlandais viennent ici pour les paysages impressionnants tandis que les visiteurs étrangers, tout en profitant de la beauté du panorama, apprécient énormément les expériences uniques qu’ils vivent en partageant le quotidien de cette communauté karen.
Ban Mae Klang Luang en est une autre, rendue célèbre en 2008 par le film thaïlandais « Where The Miracles Happen ». Depuis, des petits bungalows ont fait leur apparition pour le plus grand plaisir des touristes chasseurs d’images et de beaux paysages qui peuvent également explorer le village et goûter son fameux café Arabica.
De l'autre côté de la montagne et très isolé, se trouve Pa Pong Piang. Ici les Karen sont chrétiens et profitent, selon l’avis de beaucoup de monde, du plus extraordinaire paysage de toute la région. Sur « l’épaule » vallonnée du Doi Inthanon, les rubans ondulés des rizières en étages se déploient à perte de vue sur fond de montagnes, épousant la moindre parcelle de sol.
Une vallée plus loin, la petite ville de Mae Chaem est bercée elle-aussi de belles rizières. Le riz est uniquement cultivé pour subvenir à la consommation personnelle. Après la récolte, les grains sont gardés au sec dans des granges en teck. Avant toute cuisson de grains provenant de la nouvelle récolte, les habitants de Mae Chaem organisent une cérémonie de mérite appelée Tan Mai Khao durant laquelle ils offrent aux moines une partie du stock et des bonbons… au riz.
A l’heure où le soleil s’attarde sur les montagnes avant d’aller se coucher, ses derniers rayons déposent sur les rizières des caresses dorées. C’est à ce moment là que les photos sont les plus belles.


Des touristes sauvés par un habitant de Krabi

L’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) a rendu hommage à un habitant de Krabi qui a porté secours à des touristes prisonniers de la boue, disant que son acte contribuait à renforcer l'image positive et la réputation de la Thaïlande aux yeux des voyageurs internationaux. Mr Yuthasak Supasorn, gouverneur de la TAT a déclaré : «Les Thaïlandais sont généralement de nature sympathique, bienveillante et humble. Cet homme qui a secouru un couple de touristes norvégiens prouve à quel point les Thaïlandais sont des hôtes attentionnés, prêts à aider en cas de besoin, quelle que soit la difficulté de la situation» .
Le Premier ministre, le Général Prayut Chan-OCHA, a également applaudi cette action courageuse qui selon lui renforce l'image de Thaïness et d’hospitalité thaïlandaise dans le monde entier.
Agé de 44 ans, Mr Chat Ubonchinda, un travailleur de Tambon Pak Nam dans le district de Mueang, est venu en aide à un couple de touristes norvégiens du troisième âge. Enlisés dans une boue épaisse, ces derniers ne pouvaient plus bouger ni faire quoi que soit pour se tirer d’affaire. Lorsque Mr Chat s’est rendu compte de la situation, il s’est précipité pour les aider. Après plusieurs tentatives infructueuses il n’a pas hésité à s’allonger dans la boue pour leur servir de planche de salut au sens premier des mots. L’homme et la femme ont ainsi pu lui grimper dessus pour quitter leur piège gluant. Après s’être assuré que le couple était en sécurité, Mr Chat s’est éclipsé sans rien attendre en retour.
Publiée sur Internet, une vidéo amateur de cette mésaventure et de l’action de ce « bon Samaritain » a rapidement fait le buzz totalisant 2 562 689 vues et 155 604 « like » le 19 octobre.

Pour voir la vidéo : www.facebook.com/popumon/videos/10203649573239235

Un nouveau visa touristique à entrées multiples

A partir du 13 novembre le METV, visa Touriste à entrées multiples, sera disponible.
Contrairement aux visas touristiques existants qui offrent de une à trois entrées, le METV permettra des passages frontaliers illimités durant 6 mois avec chaque séjour en Thaïlande limité à 60 jours.
Le METV sera applicable aux touristes de toutes nationalités et sera délivré par toutes les ambassades royales et les consulats de Thaïlande à travers le monde. Il coûtera 5000 bahts (125 euros).


Rafael Nadal et Novak Djokovic à l’Erawan Shrine

Au début du mois, Rafael Nadal et Novak Djokovic étaient à Bangkok pour un match-exhibition très attendu à l’Indoor Stadium Hua Mark. Avant la rencontre, les deux stars internationales du tennis ont été rendre hommage et faire des offrandes au sanctuaire Erawan de Ratchaprasong.
Durant leur séjour, ils se sont aussi rendus au Grand Palais et ont signé un message de récupération à l’attention de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej, ont visité le bureau du Premier ministre et ont également fait des achats d’artisanat et de produits thaïlandais traditionnels.
Le 2 octobre à 19h, les fans de tennis de Bangkok ont assisté à une rencontre passionnante entre l’ancien numéro un mondial, neuf fois vainqueur à Roland Garros, et le numéro un mondial actuel. Le match « Back to Thailand Nadal vs Djokovic », largement retransmis à la télévision, a vu la victoire du Serbe sur l’Espagnol (6-4, 6-2).

Pour apprécier les temps forts de cette exhibition : https://youtu.be/mZp0xnlshVM

Thailand Tourism Awards 2015

Lors d'une cérémonie éblouissante à l'Impact Muang Thong Thani, 117 entreprises thaïlandaises ont été récompensées de prix prestigieux lors des Thailand Tourism Awards 2015 pour leur qualité, leur professionnalisme et leurs normes de services.
Allant des spas aux structures d’hébergement, des associations de tourisme communautaire aux parcs nationaux et institutions de protection des animaux, les lauréats des Grands Prix du Tourisme de Thaïlande 2015 ont été spécifiquement jugés sur les critères de valorisation de la culture thaïlandaise, de protection de l'environnement et de contribution à la société.
La grande majorité d'entre eux, en particulier les hôtels et les voyagistes, étaient de petites et moyennes entreprises, détenues et exploitées par des Thaïlandais, toutes réparties à travers le pays.
Saluant leur engagement dans la conception, la gestion et le marketing, le ministre du Tourisme et des Sports Son Excellence Kobkarn Wattanavrangkul a déclaré : « Le nombre de visiteurs que nous recevons chaque année n’est pas important. Fournir des services de haute qualité qui les fait revenir est plus important. »


Découvrez les musées de l’avenue Ratchadamnoen

L’avenue Ratchadamnoen abrite cinq musées dédiés à l’histoire et aux arts thaïlandais. Tous à courte distance les uns des autres, ils peuvent être visités dans la journée (il faut consacrer environ 2h par musée).

Installé dans un bâtiment néoclassique de trois étages autrefois occupé par un tailleur puis devenu le ministère des Travaux publics, le King Prajadhipok Museum raconte la vie et les réalisations du roi Rama VII et de son épouse, la reine Rambhai Barni, à travers expositions, documents anciens, photos et effets personnels des deux monarques. Le musée témoigne aussi du 150ème anniversaire de Bangkok, du changement de régime de monarchie absolue à monarchie constitutionnelle démocratique et de la première Constitution du Royaume de Siam. Ouvert de 9 à 16 h, du mardi au dimanche (sauf pendant le Nouvel An et les vacances de Songkran), l'entrée est gratuite.

Au 1er étage du Rambhai Barni, l’immeuble adjacent, les visiteurs peuvent profiter de l’exposition permanente du Parlement dédié au Conseil Consultatif National de l'Administration fondé sous le règne du Roi Rama V. Au 2ème étage, se trouve le Thai Cabinet Museum (musée du Gouvernement thaïlandais) qui renseigne essentiellement sur l'administration du pays pendant les périodes de Sukhothai, d’Ayutthaya et de Rattanakosin, ainsi que sur l’époque actuelle. Le troisième étage abrite le Royal Thai Orders and Decorations Museum, qui exhibe tous les types et niveaux de décorations et ordonnances royales thaïlandaises ainsi que des décorations royales étrangères données à la famille royale thaïlandaise et aux ministres. Ouvert de 9 à 16 h, du mardi au dimanche, l'entrée est gratuite.

A 500m environ, à côté du Wat Ratchanaddaram, le Nitas Rattanakosin Museum propose une exposition permanente sur Bangkok, basée sur les technologies modernes et l’interactivité. Les visiteurs découvrent la capitale de la Thaïlande à travers maquettes, 4D, multimédia et animation répartis en neuf salles. Ouvert de 10 à 19 h, du mardi au dimanche, les visites débutent toutes les 20 mn (la dernière étant à 17h40). Le prix d'entrée est de 100 bahts pour les Thaïlandais et les étrangers, et gratuit pour les enfants de moins 1m20.

Le Centre d'Art Contemporain Ratchadamnoen est séparé du musée Nitas Rattanakosin par une petite ruelle. Créé en 2010, il est à la fois un centre d'apprentissage, une galerie d'art et un lieu où étudiants et public se rejoignent à travers la création artistique et les activités culturelles. Le Centre occupe une rangée de bâtiments construits en 1937. Trois étages se répartissent les halls d'exposition tandis que le rez-de-chaussée accueille une salle de projection de film et des espaces dédiés aux activités. Ouvert de 10 à 19 h, du mardi au dimanche, sauf les jours fériés, l'entrée est gratuite.


Procession des bateaux de feux de Nakhon Phanom

Dans la province de Nakon Phanom, la procession des bateaux illuminés ou Lai Ruea Fai en thaïlandais est une tradition perpétuée depuis des siècles pour marquer la fin du carême bouddhique. Elle aura lieu cette année le 28 octobre dans le district de Muang. Selon la légende, le Seigneur Bouddha a passé la période du carême bouddhique au ciel et est revenu sur terre quand elle a pris fin. Pour l’accueillir et lui rendre hommage, des bateaux décorés de fleurs, de bâtons d'encens, de bougies et de lanternes sont lancés sur le Mékong à la tombée de la nuit. Il se dit aussi que les eaux emportent ainsi au loin la tristesse et les soucis.
Chaque année, les « fire boats » forment un long cortège féérique sur le fleuve. Cette belle fête s’accompagne aussi de défilés de rues et de courses de bateaux traditionnels.


Les trésors de Phuket Town

La ville de Phuket, capitale administrative de la célèbre île éponyme, garde en son coeur l’histoire des grandes batailles et des migrations de l’Asie du Sud-Est et un riche passé architectural qu’elle dévoile aux visiteurs.
Il a fallu du temps pour que peu à peu elle sorte de l’ombre. Aujourd’hui les portes s’ouvrent, les façades se colorent, les maisons se traversent pour accéder aux jardins ombragés et aux fontaines Feng shui. Le vieux quartier chinois se visite à l’ombre des arcades de Thalang road. Malgré les tentatives des spéculateurs pour s’approprier le quartier, les vieilles familles sont toujours là, descendant des Hokkien, des Teo Chew, des Cantonais, des Hakka. Ce mélange de culture chinoise et malaise a créé la société Pernakan ou Baba. C’est en s’imprégnant de l’histoire de la conquête de Phuket qu’il faut visiter la capitale de l’île.

Au 18ème siècle, le sud de la Chine est affamé, les inondations et les sécheresses se succèdent et le puissant pouvoir central terrorise les populations. Les routes des épices et de la soie sont ouvertes à la navigation des grandes puissances européennes. Dans les ports du sud chinois, les bateaux de transport embarquent les coolies, travailleurs infatigables. Leurs conditions de vie à bord sont précaires mais la rudesse de leur vie en Chine et l’espoir d’un ailleurs meilleur font qu’ils tentent l’aventure.
Bientôt, cette main d’œuvre nombreuse devient incontournable à bord des cargos. Les coolies débarquent dans les grandes zones des comptoirs anglais, français et portugais. Ils s’organisent dans la péninsule malaise, passage obligé entre l’Asie et le reste du monde. On les retrouve à Malacca, Singapour et Penang (1794). Au début, les hommes sont partis seuls et travaillent dur avec l’espoir de rentrer riches au pays. Mais ils sont devenus des agents importants du développement de la péninsule. Ils reproduisent une société hiérarchisée et cloisonnée, les familles se retrouvent ou se créent. L’esprit de conquête ne quitte pas ces nouvelles populations. Dans les fumeries d’opium de Penang, dans les entreponts des jonques, autour des parties de Mah Jong, un bruit court. Là bas, sur une petite île à l’ouest de l’ouest, se trouve un nouvel eldorado. Les frères chinois de Junk Ceylon (ancien nom de Phuket) ont besoin de travailleurs. L’étain est exploité depuis le 15ème siècle sur l’île, mais un important gisement vient d’être découvert à Kathu. A la fin du 18ème siècle, les gros bateaux de transport d’étain s’ancrent dans la baie de Sapan Hin et le commerce s’organise à Phuket town.
La zone maritime est mouvementée, les enjeux économiques sont importants au point que les Birmans essaient d’envahir l’île. en 1819, les anglais créent Singapour. La région est sécurisée par la marine anglaise. De grandes familles chinoises de Penang s’installent alors à Phuket town. Les triades organisent l’émigration de Chine. Une majorité de Hokkien venant de la province chinoise du Fujian s’installent sur l’île. Les Chinois rachètent une partie des droits de négoce auprès de la Cour royale du Siam. L’argent de l’étain sème la discorde. La contrebande fait rage et les règlements de compte au sein même de la communauté ne sont pas rares.
Pendant que les clans se partagent l’exploitation minière du sol de l’île, la ville de Phuket s’organise. Les échoppes en bois se montent, les rues se créent. Il faut alimenter ce nouveau monde en nourriture, en fournitures diverses pour la construction et les exploitations minières. Il faut aussi créer les lieux de cultes, les écoles, les dispensaires. En 1890, le roi Chulalongkorn visite Phuket. il y dénombrera 685 échoppes, 318 en briques et 367 en bois. Le plus grand commerce de matériaux de construction est tenu par le clan Tan Towkay, dans la rue Dibuk. Les grandes familles Tanthai, Tanthawanit et Tantowkay deviennent les plus puissantes de Phuket, se partageant les exploitations minières et les réseaux d’approvisionnement. Rien d’autre que l’étain n’est produit sur place. Riz, fruits, légumes et matériaux sont importés.
Dans une petite rue adjacente, soi Romanee, prolifèrent les établissements de plaisirs défendus : bordels, salles de jeux, fumeries d’opium… En 1869, sept tonnes d’opium sont officiellement importées à Phuket. Les prostituées viennent de Chine, d’Europe et du reste de la péninsule malaise. Des sommes d’argent astronomiques changent de mains en jeux et paris divers. La situation de la ville sur le plan sanitaire est catastrophique. Pendant la saison des pluies, les inondations sont légion, les détritus flottent, les évacuations et les systèmes de récupération des déchets n’existent pas. Les épidémies se développent, et les maladies vénériennes infectent une grande majorité de la population.
Au début du 20ème siècle, les grandes familles quittent le cœur de Phuket town pour bâtir de spacieuses maisons dans le style sino-portugais et font appel à de célèbres architectes de Penang. Les temples sanctuaires de la religion traditionnelle chinoise sont construits et décorés. On observe le culte des ancêtres en même temps que Bouddha et toutes sortes de divinités. La situation de l’île commence à se stabiliser, les constructions en dur remplacent les échoppes en bois.
En 1933, Phuket devient une province à part entière. Les bâtiments officiels sont érigés, comme la Phuket Provincial Court, l’un des plus anciens. En outre, les magnats de l’hévéa exploitent les derniers espaces libres de l’île. C’est l’âge d’or de Phuket. Mais les gisements à terre s’amenuisent vite. Les premières barges exploitent le minerai de l’océan. Le sol de l’île reste bouleversé par les exploitations minières. Finalement, la demande en étain se raréfie, les barges ne sont pas renouvelées et la dernière exploitation fermera en 1992.

Les enfants des riches familles sont partis tenter leur chance à la capitale. Phuket la vieille s’endort. La ville devient le centre administratif, social et politique de l’île. Mais la perle d’Andaman, n’a pas dit son dernier mot. Après l’or gris de l’étain, l’or vert des hévéas et palmiers à huile, l’île cède à l’or bleu de ses côtes ensoleillées. Les stigmates miniers sont transformés en lacs bordés d’hôtels luxueux. Les capitaux de Bangkok affluent. Les villages de pêcheurs se transforment en villes. Les infrastructures se développent de façon effrénée. Et Phuket town s’affaire ailleurs sans compromettre son cœur et ses secrets.

Mais sans bruit et sans heurt la vieille ville s’organise, les jeunes se réapproprient l’histoire. Les petits cafés concerts ouvrent leurs portes dans le très typique soï Romanee. Thalang road se fait aussi plus souriante, les façades ouvragées et les immeubles sont réhabilités, des guest-houses de charme offrent un accueil de qualité. Les petits restaurants de la rue proposent des plats hokkien, des boissons traditionnelles comme le thé de chrysanthème ou de roselle d’hibiscus. La vieille herboristerie chinoise recèle ses plantes rares, disparues ou oubliées. Les galeries exposent des œuvres originales d’artistes locaux. Dans Phang-nga road, on a rénové le vieil On-On Hotel construit en 1927 et dans lequel ont été tournées quelques scènes du film La Plage. Les grosses bâtisses sont disséminées et englouties par la ville nouvelle. Vous pourrez admirer la magnifique demeure du gouverneur qui a servi au tournage de The killing fields, où elle figurait l’ambassade américaine de Phnom Penh. L’édifice a complètement été rénové par les propriétaires du restaurant Blue Elephant et vous pouvez vous y restaurer dans une ambiance atypique ou y suivre des cours de cuisine thaïe. Au gré de votre promenade, vous découvrirez quelques trésors cachés, mémoire de ces temps anciens. Tous ne sont pas rénovés mais ils restent les imperturbables marques de cette épopée. L’association « Baba » fait un merveilleux travail de conservation des traditions et de promotion de ce site exceptionnel. Sur Thalang road vous trouverez toujours la boutique du quincailler, celle du vendeur de nids d’hirondelles, le bijoutier chinois et l’office du médecin traditionnel. La ville de Phuket Town a demandé à être inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Source : www.gavroche-thailande.com

A Samut Sakhon, les vignes flottent

A l'embouchure du golfe de Thaïlande, la vie s'écoule paisiblement à Samut Sakhon, le long des canaux. L'eau est partout et certains, bien décidés à en tirer avantage, permettent d’apprécier un étrange spectacle. Sous un toit de verdure, juchés sur des embarcations, des ouvriers s'affairent, une paire de ciseaux à la main, dans un vignoble unique au monde : « les vignes flottantes ».
Ici, la terre est une sorte de glaise imperméable, le propriétaire des lieux a donc du s'adapter et imaginer une nouvelle façon de cultiver. La météo lui permet de faire deux récoltes par an et le raisin de ses vignes flottantes se vend plus cher. Cependant la Thaïlande n’étant pas vraiment le pays du vin, on fait plutôt ce qu'on appelle un vin rafraîchissant, peu alcoolisé.

Voir la vidéo : www.francetvinfo.fr/decouverte/feuilleton-tour-du-monde-des-vignobles-3-5_1106567.html

Rassemblement cycliste « United Thailand, Bike for Dad »

Le 16 août dernier, en l’honneur de sa mère Sa Majesté la Reine Sirikit, le prince héritier Maha Vajiralongkorn a parcouru 43 km en tête d’un peloton de milliers de cyclistes. Ce rassemblement baptisé « Bike for Mom », a été d’une telle ampleur qu’il est entré dans le Livre Guinness des Records.
L’héritier du trône enfourchera de nouveau son vélo en décembre, en hommage cette fois-ci au 88ème anniversaire de son père, Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej.
« United Thailand, Bike for Dad » est programmé le 11 décembre après-midi et doit suivre un parcours de 29 kilomètres à travers Bangkok dont le point de départ et d’arrivée sera l’esplanade de Sanam Luang.
« United Thailand, Bike for Dad » aura lieu simultanément dans toutes les provinces du royaume et les organisateurs espèrent même voir les Thaïlandais de l'étranger se mobiliser dans leur pays d'accueil « pour montrer au monde que les Thaïlandais, où qu’ils soient, sont unis sous le même roi ».

Site Web : www.bikefordad2015.com

Derniers jours pour gagner un voyage en Thaïlande avec Routard.com

Vous avez jusqu’au 27 septembre pour jouer avec Routard.com et l'Office National du Tourisme de Thaïlande pour tenter de gagner un circuit de 8 nuits pour deux personnes d'une valeur de 6 000 euros TTC. Ce voyage, valable du 1er octobre au 10 décembre 2015, comprend les billets d’avion aller-retour Paris-Bangkok-Paris sur Thai Airways en classe économique, les hébergements avec petit-déjeuner inclus (3 nuits à Bangkok, 1 nuit sur la rivière Kwaï, 4 nuits à Hua-Hin), des transferts en voiture privée avec chauffeur et des excursions avec guide francophone.

Pour participer, il suffit de disposer d’un compte Routard (inscription rapide et gratuite en ligne) et de répondre au quizz proposé.

Le règlement du concours, les modalités de participation et le détail de la dotation sont consultables sur : http://www.routard.com/pages_spe/concours/concours.asp?action=reglement&concours_id=145

N’attendez plus, cliquez pour participer : www.routard.com/pages_spe/concours/concours.asp?concours_id=145

Phuket a accueilli les Amazing Tastes of Thailand 2015

Les 19 et 20 septembre derniers à Phuket, touristes locaux et internationaux se sont régalés en assistant au Festival des délices culinaires thaï aux goûts étonnants qui s’est tenu sur Thalang Road et place du Dragon.
L'événement, organisé par l’Office National du tourisme de Thaïlande (TAT) dans le cadre de la campagne « 2015 Discover Thainess », avait pour objectif de faire découvrir les richesses de la cuisine thaï : ardentes combinaisons de saveurs, styles de cuisine uniques usant de méthodes ancestrales, utilisation des herbes et des épices...
Ponctué de nombreuses activités divertissantes et informatives comme une bataille de chefs, des shows de cuisine interprétés par des stars thaïlandaises de la pop et des célébrités, des ateliers culinaires ou encore une compétition pour les étrangers jugés par des experts gastronomiques, le Festival a bien évidemment était l’occasion de se régaler à de multiples reprises pour le plus grand bonheur des gourmets et gourmands.


Chiang Mai bientôt au patrimoine mondial UNESCO

Afin de promouvoir des itinéraires de voyage via les sites du patrimoine mondial, l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) a participé le 9 septembre dernier au workshop la "Route du patrimoine mondial dans la sous-région du Grand Mékong : Quang Nam - Siem Reap - Luang Prabang - Chiang Mai - Bagan". Cet événement s’est déroulé durant l’International Travel Expo de Ho Chi Minh City (ITE HCMC 2015), le salon commercial de Tourisme le plus important sur le marché vietnamien.
Chiang Mai, capitale de l’ancien royaume Lanna, témoigne encore aujourd’hui d’une identité culturelle unique et d’un patrimoine datant de plus de 700 ans. Pour cette raison, l’UNESCO, lors de sa 39ème réunion à Bonn, en Allemagne cet été, a récemment ajouté les monuments, les sites et le paysage culturel de Chiang Mai à sa liste indicative des futurs nouveaux sites inscrits au patrimoine mondial de l’humanité.


Festival international 2015 de Danse et Musique de Bangkok

Depuis le 11 septembre, le prestigieux Bangkok International Dance and Music Festival propose une fois encore une programmation des plus éclectique, du ballet russe au show pop américain en passant par l’opéra chinois ou italien, le patinage artistique, le tango argentin ou encore le ballet français.
Dix-huit spectacles, douze pays et plus d’un millier d’artistes contribuent au succès de l’édition 2015 de cet événement culturel d’envergure qui se tient jusqu’au 18 octobre au Thailand Cultural Center.
Après avoir ouvert ce mois-ci avec un opéra chinois (The butterfly lovers), puis rendu hommage à Lady Gaga (The Fame Monster) et aux Blues Brothers (The Approved Tribute to the Blues Brothers), le Festival célébrera Elvis Presley en octobre. Sont également au programme du mois prochain, deux chefs d’œuvres de l’opéra russe et italien (Prince Igor d’Alexandre Borodin et la Tosca de Giacomo Puccini), des œuvres de Tchaïkovski et Beethoven interprétées par le Samara State Symphony Orchestra ainsi qu’un concert de l’orchestre Symphonique de Prague avec Vadim Repin, l’un des meilleurs violonistes au monde sous la baguette de Robertas Servenikas. Le Tango argentin sera représenté par Mariela Maldonado et Pablo Soza. Le Ballet national uruguayen sera un autre ambassadeur talentueux de l’Amérique latine. La France sera également de la partie avec une version revisitée de « Cendrillon » de Prokofiev, interprétée par le Malandain Ballet Biarritz. La compagnie allemande Gauthier Dance offrira sa vision contemporaine de « Alice au pays des Merveilles ». Enfin, le Festival s’achèvera le 18 octobre sur les rythmes brésiliens de la Deborah Colker Dance Company.

Site Web : www.bangkokfestivals.com

Blogueurs de Voyages, ne manquez pas le TBEX

Plus de 1000 blogueurs et écrivains en ligne du monde entier sont attendus au « Congrès International du Blog de Voyages » qui se tiendra pour la première fois en Asie, du 15 au 17 octobre, au Queen Sirikit National Convention Centre, à Bangkok.
Le TBEX Asia 2015 ((Travel Blog Exchange) est soutenu par l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT), le Thailand Convention and Exhibition Bureau (TCEB) et l’Administration métropolitaine de Bangkok (BMA).
Depuis sa création en 2008, le TBEX était organisé chaque année en Europe et aux États-Unis. Sa fréquentation ayant augmenté de manière significative, les organisateurs (TBEX LLC) ont décidé de venir en Asie, reconnaissant l’immense potentiel du marché et l’augmentation croissante des arrivées de visiteurs. En mars dernier, la TAT a organisé un voyage de reconnaissance avec cinq itinéraires uniques à travers la Thaïlande pour le comité organisateur regroupant 30 grands blogueurs internationaux.
Pour son édition 2015, le TBEX attend environ 52% de blogueurs des Etats-Unis, 37% d’Europe et 11% d'Asie et d’Australie.
L'événement débutera par un atelier d'écriture de deux jours (14 et 15 octobre) animé par Don George, un éditeur de GeoEx's travel blog.
La cérémonie officielle d'ouverture aura lieu le 16 octobre et sera suivie de sessions de séminaires. Une séance de réseautage occupera l'après-midi du 17 tandis que les excursions, voyages et activités débuteront le 18.

Site Web : www.tbexcon.com

Asian Organic Gourmet Festival 2015

Le Festival annuel « Asian Organic Gourmet » se déroulera du 2 au 4 octobre au Riva Surya Hotel de Bangkok, confortable boutique hôtel de 68 chambres situé au bord du fleuve Chao Phraya. La célébration des produits bio de qualité dans la cuisine asiatique moderne sera au cœur de cette édition 2015 marquée par la présence de grands Chefs asiatiques. Chacun d’eux présentera un menu organique de 3 et 4 plats pour le déjeuner et le dîner.
La dégustation de vins bio, un marché de produits bio frais ainsi que des démonstrations de cuisine et des débats sur la nutrition animeront les journées. Les visiteurs en quête de produits de qualité pourront faire leurs emplettes de 9h à 19h.
Les recettes du festival seront en partie reversées au programme FOOD4GOOD impliqué dans le traitement la malnutrition chez les enfants thaïlandais défavorisés.

Coût de participation : atelier de cuisine incluant déjeuner bio, café, thé, boissons gazeuses, tablier, et livre de recettes : 1950 bahts par personne
Dîner 4 plats, incluant boisson de bienvenue et gazeuses, vin, café et thé à volonté : 2500 bahts par repas et par personne.
Les activités de l'après-midi et l’accès au Marché bio sont gratuites.


Informations et programme du festival : www.rivasuryabangkok.com,
https://www.facebook.com/events/1634570723452389/

Phra Pradaeng, l’escapade nature de Bangkok

Surnommé le « poumon vert » de Bangkok, Phra Pradaeng constitue une véritable bouffée d’oxygène pour rompre avec le tumulte de la capitale thaïlandaise. Située dans une des boucles du Chao Phraya, cette enclave de nature préservée est séparée du quartier de Klong Toei par le fleuve. On ne peut donc y accéder que par bateau. Ici, l’Etat, propriétaire des terres, ne tolère que la construction de maisons individuelles qui se partagent l’espace avec des hectares de forêts sillonnés de canaux et d'étroites voies sur pilotis. Ce superbe environnement naturel doté d’une belle biodiversité, se découvre à pied ou à vélo au gré de balades dans les différents parcs balisés de panneaux explicatifs.
Le très populaire Sri Nakhon Khuean Khan Park and Botanical Garden est ponctué de nombreux points d’eau et de salas sur pilotis, il permet notamment d’observer des varans mais aussi quantité d’oiseaux.
La Siamese Fighting Fishes Gallery est un autre point d’intérêt d’une escapade bucolique à Phra Pradaeng. Dans des bâtiments d’architecture traditionnelle thaï, elle expose une multitude de bocaux, chacun occupé par un seul spécimen de poisson combattant. Surnommés les « bijoux orientaux », ces petits nageurs se caractérisent par leurs couleurs vives, leurs nageoires gracieuses et leur agressivité innée qui justifie leur nom et leur isolement.
Chaque week-end le marché flottant de Bang Namphueng permet de se régaler de petits plats typiques comme les hoi thot (pancakes aux moules frites), de nouilles en tout genre et de khanom khrok (puddings à la noix de coco). Les stands bordent un réseau d’étroits canaux agrémentés de ponts, de cafés et de petits restaurants.
Enfin, les passionnés de vieilles pierres peuvent se rendre sur les vestiges du fort Pom Phlaeng Faifa, édifié au début du XIXème siècle par le roi Rama II.

Pratique
Pour se rendre à l’embarcadère de Klong Toei : prendre un taxi ou le bus (lignes 4 et 47 qui passent sur Rama IV Road, ligne 72 qui passe à Sukhumvit) jusqu’à Ekamai, le terminus des lignes de bus. L’embarcadère se trouve derrière le temple. Les barques longtails assurent le transfert pour Bang Kachao en continue (environ 10 bahts par personne). Dès l’arrivée à l’embarcadère de Bang Kachao, on peut louer des bicyclettes (100 bahts la journée).

Source : www.gavroche-thailande.com

Bonnes nouvelles pour les fans de vélo

Voici quelques informations à retenir si vous souhaitez pédaler le nez au vent à travers les jolis paysages de Thaïlande.
A l’initiative du Département de la Voierie, une piste cyclable vient d’être créée le long de la route 121, près de la ville de Chiang Mai. Baptisée Don Kaew-Ton Phayom, elle est recouverte d'asphalte et s’étire sur 4,56 km. On peut l’emprunter le long du canal d'irrigation au départ du KM 33 448, autour de la jonction pour Huay Tung Thao au KM 38 011 ou autour du Chiang Mai International Exhibition and Convention Centre.
Par ailleurs, il est également prévu d’aménager des pistes cyclables dans trois autres provinces : un parcours de 10 km le long de la route numéro 2034 dans le district de Muang Mukdahan (de la tour d’observation Ho Kaeo Mukdahan au parc national de Phu Pha Thoep), 
une piste de 6,12 km le long de la route numéro 3049 dans le ditrict de Nakhon Nayok Muang, (de la jonction de la cascade Sarika à la jonction de Khun Dan Prakan Chon Dam) et une voie cyclable de 2,2 km à Phang Nga, le long de la route 4 dans le district de Muang Thai (de Khao Lak à Bang Niang).
Le Département des Routes Rurales va, quant à lui, investir 19 millions de baht pour réaliser deux itinéraires cyclables à Chon Buri. Ces routes concrétiseront le projet pilote initié par DASTA (Designated Areas for Sustainable Tourism Administration/ l’Administration des zones désignées pour le tourisme durable), l'objectif étant de promouvoir Chon Buri comme destination familiale « vélo-friendly ». Une première piste de 2 km, reliera le Wat Yanasangwararam Woramahawihan de Bang Lamung au Réservoir de Ban Amphoe. Une autre de 1,7 km mènera de Khao Chi Chan à la Silver Lake Grapes Farm. Ces pistes cyclables seront larges de 5 m et devraient être achevées cette année. Par ailleurs, un budget de 150 millions de bahts sera alloué en 2016 au développement d’un autre itinéraire de 15 km à Chon Buri.


Prochaine ouverture du Sofitel So Hua Hin


Le luxueux Sofitel So Hua Hin ouvrira ses portes en décembre 2015 dans la célèbre station balnéaire de la côte nord-ouest du Golfe de Thaïlande.
Véritable paradis en bord de mer, ce nouvel hôtel, doté d’équipements à la pointe et déclinant le thème « Art et Nature », conviendra à tous les voyageurs, qu’ils soient présents pour affaires ou pour loisirs. Posé sur la plage, l’établissement disposera de 72 chambres ainsi que de 6 villas avec piscine privée, toutes offrant gracieusement un minibar alimenté de snacks et de boissons non alcoolisées et la Wi-Fi.
3 restaurants et bars, un centre d’événements, un spa, une salle de fitness, deux piscines, une plage sublime et toute une gamme d’activités contribueront aux plaisirs de la clientèle.
De l’entrée majestueuse et du magnifique lobby de marbre blanc aux différents espaces aménagés et décorés avec une élégantissime modernité, le Sofitel So Hua Hin plongera ses hôtes dans un magnifique univers de confort.

Site internet : www.hoteldelapaixhh.com

Un hôtel de Chanthaburi honoré par l’UNESCO

A Chanthaburi, une maison du 19ème siècle, transformée en boutique-hôtel et en musée, est l’un des 4 lauréats ayant reçu le « Prix du Mérite » lors des « UNESCO Awards 2015 pour la conservation du patrimoine culturel en Asie-Pacifique ».
L’UNESCO a honoré le Baan Luang Rajamaitri Historic Inn, un hôtel de 151 ans installé au bord de la rivière dans le district de Muang, parce que son effort de conservation communautaire connu comme le « modèle Chantabun » est un exemple pour les autres communautés anciennes de Thaïlande.
L'hôtel se trouve dans la très vieille communauté de Riverside Chanthabun fondée au cours de la période d'Ayutthaya. Cette maison en teck doré fut celle de Luang Rajamaitri, personnage icônique de Chanthaburi. Connu comme le « père » des plantations d’hévéa, son entreprise de caoutchouc locale apporta la prospérité sous le règne du Roi Rama V, il y a plus de cent ans.
Des membres de la communauté ont coopéré avec les descendants de Luang Rajamaitri et l’Arsom Silp Institute of the Arts - une organisation à but non lucratif - pour créer conjointement la Chanthabun Rakdee Co, en charge de la rénovation de l'hôtel qui a ouvert en octobre dernier .
Les résidents de la communauté ont eu l’opportunité d’acquérir des actions de la société à 1 000 bahts chacune, et de devenir ainsi copropriétaires d'une entreprise sociale.
Dans un communiqué, l'UNESCO a déclaré : « L'enrôlement de plus de 500 actionnaires à investir dans la transformation de la maison a créé un nouveau modèle innovant d’entreprise sociale pour la conservation du patrimoine urbain… La restauration fort bien exécutée et l’intelligente réhabilitation de ce bâtiment sino-portugais en ont fait le pivot d'une destination touristique culturelle de plus en plus populaire. »


La grande compétition de bateaux longue-queue à Nakhon Sawan

Dans la province de Nakhon Sawan les rivières Ping et Nan se rejoignent pour donner naissance au fleuve Chao Phraya, la voie d'eau la plus importante de Thaïlande.
C’est sur une rive de ce dernier que la capitale provinciale s’est développée et accueille chaque année la plus grande course de bateaux traditionnels de toutes tailles venus de tout le pays. Organisée à la fin du carême bouddhique et récompensée du Trophée de Sa Majesté le Roi, la compétition se déroule en face du Nakhon Sawan Provincial Hall. D’autres courses de bateaux animent aussi le fleuve près des temples comme celles du Wat Ko Hong et du Wat Takhian Luan.
Cette tradition se perpétue depuis des décennies pour témoigner de l’entente harmonieuse entre les habitants de Nakhon Sawan et leurs voisins.
Ce rassemblement très animé offre un spectacle haut en couleurs qui fait le bonheur des vidéastes et photographes amateurs.


Nouvelle destination loisirs : la base navale de Sattahip

A un court trajet en voiture de Pattaya, la base navale de Sattahip ouvre désormais ses plages préservées au public. Après un léger contrôle et la vérification de son véhicule, tout touriste peut accéder aux zones de loisirs de la base navale. Le voyage en vaut la peine et vous serez étonné de voir à quel point les plages sont belles.
Loin de l’agitation de Pattaya, la côte de Sattahip, propre et bien organisée, étale son sable blanc le long d’une baie en forme de croissant où de grands arbres offrent de l’ombre aux baigneurs. Ici la culture de la plage reste très thaïlandaise. Les gens transportent en général tout ce qui leur est nécessaire pour passer une journée relaxante : tapis, serviettes, glacières, nourriture et jouets pour les enfants.
Etendue sur presque 2 km, Toey Ngam est la plage la plus célèbre de Sattahip. Elle s’étend sur presque 2 km, dotée de nombreuses aires de stationnement, de toilettes, de boutiques et de restaurants. Pour un déjeuner plus « classe » avec vue panoramique, à un kilomètre de là, l'élégant Sak Pradu Club, destinés aux militaires de haut rang, accepte les touristes avec plaisir.
Dong Tan Beach est un autre endroit paisible. Une plantation de grands palmiers à sucre fournit une belle zone ombragée tandis que les voiliers qui parsèment la mer bleue et les peintres sur figurines en plâtre se chargent du « spectacle ». Un club de voile, une aire de jeux, des commerces, des toilettes et des activités récréatives y sont proposés.

En dehors des plages, la base permet d’agréables balades et visites comme la découverte du Centre de conservation des tortues de mer de la Marine royale thaïlandaise ou le port de Chuk Samet où mouille l’unique porte-avions de la Thaïlande (le HTMS Chakri Naruebet). A Chong Samae San les ruelles étroites mènent à de jolies plages cachées mais aussi à la Ferme Percula des poissons clowns qui permet d’admirer différentes espèces et également des requins léopards, des poissons papillons ou encore des raies. Au sommet de Khao Ma Jor Hill, Thai Island et le Musée d'Histoire Naturelle Marine, composés de cinq bâtiments, renseignent sur l'écologie côtière de la Thaïlande, les mers, les forêts de mangroves et les projets de conservation initié par SAR la Princesse Maha Chakri Sirindhorn. Aux alentours de Chong Samae San, se trouvent des villages de pêcheurs où bungalows et fruits de mer attendent les touristes en quête de quelques jours de vacances reposantes sur la côte est.

Sattahip est à environ 180 km de Bangkok par l'autoroute 3 ou l'autoroute 7. Un véhicule privé est recommandé car il n'y a pas de transport public pour accéder aux plages et aux attractions. La base navale est ouverte gratuitement aux touristes tous les jours mais les étrangers ne sont pas autorisés à visiter le HTMS Chakri Naruebet.


La jolie fête de Um Phra Dam Nam

Chaque année, au quinzième jour de la lune décroissante du 10ème mois du calendrier lunaire thaï, les habitants de Petchabun se réunissent pour célébrer Um Phra Dam Nam, une tradition unique à cette ville du Nord, qui consiste à baigner et laver une statue de Bouddha dans la rivière Pah Sak.
Comprenant de nombreuses cérémonies religieuses, l’événement trouve son origine il y a 400 ans. Selon l’histoire locale, cette statue de Bouddha fut trouvée dans la rivière. Les croyants l’abritèrent en ville au sanctuaire du Wat Trai Phum mais au bout de quelques temps ils la retrouvèrent de nouveau dans les eaux. Ils en déduisirent alors que la statue allait d’elle-même se laver dans la Pah Sak. Depuis lors, chaque année, ils la transportent de son sanctuaire à la rivière lors d’une magnifique cérémonie pour la baigner.
Le rituel débute à 13h. La statue est promenée à travers la ville avant d’être placée sous un dais au Wat Trai Phum pour permettre aux croyants de se prosterner, prier et de la recouvrir de feuilles d’or. Dans la soirée, les principales prières commencent et des spectacles de divertissements, de chants et de danses folkloriques animent la nuit. Le lendemain matin, des offrandes de nourriture sont faites aux moines avant de mener la statue de Bouddha jusqu’à la Pah Sak pour l’immersion rituelle qui s’accompagne de danses traditionnelles.
Après cette cérémonie, la rivière est considérée comme sacrée et le public s’y plonge et boit de son eau. La fête se clôture sur une course de bateaux traditionnels.
Cette année, Um Phra Dam Nam aura lieu le 28 septembre.


L’art du Nuad Thaï, massage thérapeutique

Le Nuad Thaï ou massage thaï traditionnel est l’une des pratiques anciennes de guérison. Depuis des siècles, il a intégré le mode de vie traditionnel des Thaïlandais qui profitent de ses bienfaits. Prodigué mutuellement au sein des maisons il permettait aux membres de la famille de se détendre après une longue journée de travail dans les champs et ceux qui avaient besoin de traiter des symptômes plus complexes pouvaient faire appel aux guérisseurs de leurs communautés pour un massage thérapeutique.

Il existe deux types de Nuad Thaï. Le premier, dit « de santé », est aujourd’hui largement proposé dans les spas et les centres de bien-être des hôtels et resorts du monde entier. Il sert à relaxer mais aussi à soulager les courbatures et tensions musculaires. Le second, le Nuad Thaï thérapeutique, guérit ou traite des symptômes complexes et certaines maladies. Il a été prouvé qu’il était efficace non seulement pour les troubles musculo-squelettiques tels que les syndromes de douleur myofasciale comme la céphalée de tension, mais aussi pour d’autres problèmes comme l’insomnie ou une menstruation anormale. Il peut être utilisé seul ou combiné avec des plantes médicinales ou d'autres traitements.

La théorie du massage traditionnel médical repose sur le principe que le corps humain est composé de 4 éléments : la Terre, l’Eau, l’Air et le Feu. Un individu sera sain si ces 4 éléments sont équilibrés et harmonieux. En revanche, tout déséquilibre serait cause de maladie. Le Nuad Thaï peut maintenir ou rétablir cet équilibre en réajustant ces quatre éléments, en particulier l’Air qui représente le mouvement et le flux d'énergie.
Selon les textes de médecine traditionnelle thaï, l’Air est censé circuler le long du « sen », les 72 000 lignes d’énergie réparties dans le corps humain. Parmi elles, 10 sont des lignes majeures baptisées « Sen Prathan Sib », principaux chemins suivis par les masseurs thérapeutes thaïlandais pour obtenir les effets désirés.

L'efficacité du Nuad Thaï a été constatée et bien documentée pour traiter les troubles musculo-squelettiques dont les douleurs musculaires et articulaires, les spasmes musculaires, les troubles neuropathiques et la paralysie.
Depuis 1920, il fait partie officiellement de la médecine traditionnelle thaïe, considéré comme une pratique de bien-être et de santé complémentaire à la médecine moderne.
Son utilisation à des fins thérapeutiques ou de réadaptation est maintenant couverte par le Programme national de sécurité de la santé en Thaïlande.


Le charme du festival Rap Bua

Rap Bua ou Fête de réception du lotus a lieu chaque année à Bang Phli dans la province de Samut Prakan.
Cette jolie tradition, transmise de génération en génération, voit les populations locales se rassemblaient sur les bords de la rivière Klong Samrong pour lancer des fleurs de lotus sur le bateau qui transporte cérémonieusement une statue du Bouddha vénéré. Appelée Luang Poh To, cette représentation de Bouddha est abritée par le temple Wat Bang Phli Yai d’où part la petite croisière annuelle.
La Fête du lotus est également une sorte de Saint-Valentin thaïlandaise. Parmi les centaines de jeunes hommes et femmes présents au bord de l’eau, nombreux sont ceux qui espèrent recevoir une fleur offerte par un admirateur ou une admiratrice.
Cet événement est organisé un jour avant la fin de la retraite du carême bouddhiste, soit le matin du quatorzième ou quinzième jour de la lune croissante du onzième mois lunaire. En 2015, Rap Bua aura lieu le 26 octobre.


AccorHotels SA soutient fortement le tourisme thaï

Basé à Paris, AccorHotels SA croit fermement aux perspectives du tourisme thaïlandais à moyen et long terme malgré la perte de quelques affaires suite au récent attentat à Bangkok.
Dans les trois prochaines années, le groupe français va ouvrir 13 nouveaux hôtels et implanter une nouvelle marque en Thaïlande.
Selon Patrick Basset, directeur d'exploitation pour l'Orient et l'Asie du Sud-Est supérieure, Accor reste optimiste sur le tourisme thaïlandais, y compris à Bangkok, et l'industrie a déjà su montrer une reprise rapide après une série de facteurs négatifs au cours des dernières années. « La Thaïlande est toujours attrayante, en témoignent nos 13 nouveaux accords de gestion avec 3 380 chambres cette année », a déclaré Mr Basset.
Parmi les 13 nouveaux hôtels, six sont situés à Bangkok, trois à Pattaya, deux sur Koh Samui, un à Chon Buri et un à Chiang Rai. Bangkok sera également la première ville de l’Asean à accueillir un établissement « Mama Shelter », la nouvelle enseigne du groupe, qui devrait ouvrir en 2018.
Mr Basset prévoit un rebond de l'industrie du tourisme d’ici novembre et prédit 27,5 à 28 000 000 d’arrivées de touristes étrangers. L’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) conserve quant à lui son objectif de 28,8 millions de visiteurs étrangers.

Accor reconnaît que ses hôtels de Bangkok subissent le contrecoup du récent attentat au sanctuaire Erawan et que l’objectif de taux moyen d’occupation jusqu’en novembre ne sera pas atteint. La situation devrait revenir à la normale en décembre selon Mr Basset.

En Thaïlande, au premier semestre 2015, les hôtels Accor ont enregistré un taux moyen d’occupation de 76,5%, soit 60% d’augmentation par rapport à la même période l'an dernier. Le revenu par chambre a augmenté de 31,6% d'une année sur l’autre.
Mr Basset qualifie d’ « exceptionnelle » la performance de ses hôtels à Bangkok, avec 81% de taux d’occupation sur les six premiers mois de 2015 (vs 58% sur la même période en 2014), tandis que Phuket a enregistré 79% (soit plus 67% vs 2014).
Post-incident, l’occupation moyenne de ses hôtels de Bangkok est de 50-60%. Le Novotel Platinum dans le quartier de Pratunam a connu 70 annulations de chambres depuis l’attentat.
M. Basset a aussi déclaré que le marché du tourisme intérieur était également important pour Accor, il représente 13% du taux d’occupation total.


Chonburi Buffalo Races 2015

Spécifique à la province de Chonburi, une célèbre compétition annuelle a lieu depuis plus d’un siècle pour rendre hommage aux buffles et exprimer une grande gratitude à ces animaux qui travaillent pour les agriculteurs tout au long de l’année.
Uniques au monde, les Chonburi Buffalo Races se déroulent autour du 11ème mois lunaire et consistent en une série très disputée de sprints sur un espace aménagé devant l’Hôtel de ville de la capitale provinciale. L’édition 2015 de cet étonnant événement aura lieu le 26 octobre.
Outre les courses incontournables, les agriculteurs et leurs bêtes participent à différents concours comme celui du plus beau buffle ou du buffle en meilleure santé ou encore le Buffalo Fashion Contest qui récompense le char à buffles le plus joliment décoré. Inutile de préciser que tous les propriétaires de buffles font leur maximum pour que leurs bêtes soient au mieux de leur forme.
La nourriture et l’artisanat locaux sont au programme de la fête ainsi que des spectacles folkloriques, des concerts, des manèges et l’élection de Miss Buffalo. L’appareil photo est indispensable pour faire une moisson de clichés peu communs.


La Thaïlande passe de 18 à 19 millions d'arrivées en 9 jours

Le compte d'arrivées de visiteurs en Thaïlande a augmenté d'un million en seulement neuf jours avec l'arrivée du 19 millionième visiteur le 16 août à Phuket alors que le 18 millionième visiteur a été accueilli à l'aéroport international de Chiang Mai le 7 Août.

En tant que 19 millionième visiteur, Mr Tang Kwun Wai de la Région administrative spéciale de Hong Kong en République populaire de Chine, a reçu l'accueil surprise qui accompagne l'opération « Thailand lukiest visitors ». En effet, depuis le mois de juin et jusqu'au 30 septembre, chaque millionième visiteur arrivant en Thaïlande est accueilli en VIP et reçoit des cadeaux.
C'est donc à l'aéroport international de Phuket que les dirigeants et les représentants de l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT), de la Thai Airways International, du Bureau de l'immigration, des Aéroports de Thaïlande et de True Corporation Public Co., Ltd., lui ont souhaité la bienvenue et lui ont remis deux billets d'avion aller/retour en classe économique et un bon d'hébergement de cinq nuits valables un an, un certificat « Thailand lukiest visitors » ainsi que divers autres présents.

Mme Juthaporn Rerngronasa, gouverneur par intérim de la TAT et vice-gouverneur pour le marketing international (Europe, Afrique, Moyen-Orient et Amériques) a déclaré : « Nous sommes très encouragés par ce qui est clairement une accélération dans le rythme des arrivées de visiteurs. Si cette cadence se poursuit, nous sommes susceptibles de dépasser nos prévisions de 28,8 millions de visiteurs en 2015. Comme toujours, nous adressons nos remerciements les plus chaleureux à tous les visiteurs pour leur confiance continue envers notre pays et notre peuple ».


Découvrez les communautés artistiques près de Bangkok

Nakhon Pathom, Samut Sakhon et Ratchaburi, trois des provinces les plus proches de Bangkok regorgent d’artistes qui font des choses étonnantes.
Si vous êtes amateur de musique classique, ne manquez d’assister à un concert dans l’une des pus belles salles d’Asie et peut-être même du monde : le Prince Mahidol Hall. Ce théâtre de 2000 sièges situé sur le verdoyant campus Salaya de l’ Université Mahidol à Nakhon Pathom, est le foyer de l'Orchestre Philharmonique de Thaïlande. Son acoustique parfaite assure que chaque note jouée sur scène touche le public. Orchestres et chefs d’orchestre influents font la queue pour s’y produire et le programme de la saison est un mélange éclectique de musique locale et internationale. Enfin pour combattre le cliché que la musique classique est réservée à une élite, le prix des billets pour entendre l'Orchestre Philharmonique de Thaïlande est très accessible. Ne manquez pas d’admirer l'architecture étonnante de la salle qui évoque un sala thaï traditionnel et prend la forme de la fleur emblème de l'université.

Samut Sakhon abrite le village de Don Kai Di Bencharong. Voilà 30 ans que ce collectif s’est établi afin de pérenniser les traditions de fabrication de la porcelaine chinoise Bencharong. Son origine remonte à la dynastie Ming et elle arriva en Thaïlande il y a environ 600 ans pour le seul usage des membres de la famille royale. Aujourd’hui accessible à tous, les fondateurs du collectif de village sont ravis que pots et plats soient utilisés chaque jour plutôt que d'être des pièces de musée.
Bencharong signifie cinq couleurs et désigne les cinq utilisées pour la décoration, noir, blanc, jaune, rouge et vert, agrémentées de tons secondaires. Les dessins traditionnels remontent au règne du roi Rama II mais de nos jours la gamme de thèmes s’est étendue. Regarder les artisans à l’œuvre est un pur plaisir. La manipulation des pinceaux fins est un processus laborieux nécessitant de l’attention et une main ferme mais les travailleurs qualifiés arrivent à le faire tout en échangeant des blagues et en discutant avec les visiteurs curieux. Vous pouvez essayer de peindre votre propre tasse Bencharong, votre œuvre vous sera restituée ou envoyée après avoir cuit dans un four à plus de 800 ° C.

La Tao Hong Tai Ceramic Factory de Ratchaburi défend une céramique plus moderne. Cette entreprise familiale a commencé par produire il y a 60 ans de grandes jarres à eau. Aujourd’hui elle est spécialisée dans la sculpture en céramique, le mobilier et les objets d'art, de toutes les tailles et couleurs imaginables. Porcs souriants, éléphants et démons chinois côtoient des œuvres plus abstraites. Vous pouvez assister à la fabrication de pots faits sur des roues ou à la main et même marcher dans l'un des énormes fours, utilisés pour cuire les oeuvres à des températures allant jusqu'à 1300 °.

Ce qui précède est à peine le début d'une longue liste des activités culturelles qui peuvent être appréciées à Nakhon Pathom, Samut Sakhon et Ratchaburi. La région regorge d'artistes excentriques, de musées, de spectacles de marionnettes et d’attractions inspirantes.

Prince Mahidol Hall et le Thailand Philharmonic Orchestra
25/25 Phuttamonthon Sai 4 Road, Salaya, Phuttamonthon, Nakhon Pathom
www.thailandphil.com

Don Kai Di Bencharong
Possibilité de logement chez l’habitant dans le village.
Tambon Don Kai Dee, Khrathum Baen, Samut Sakhon

Tao Hong Tai Ceramics Factory
234/1 Jedeehak Road, Ratchaburi
www.thtceramic.com


Joyau du Sud : Trang

Trang demeure encore une des rares destinations du Sud de la Thaïlande qui a su préserver son authenticité. Située entre Krabi et Satun, la province en ses terres mouillées par deux rivières, offre une magnifique variété de paysages dessinés de montagnes, de cascades, de grottes et de plantations d’hévéas, tandis que sa longue côte littorale (199km) égayée de villages de pêcheurs déroule des plages de sable fin et que ses 46 îles s’éparpillent sur les eaux saphir de la mer d’Andaman.
Vieux port séculaire et capitale provinciale, la ville de Trang fut la première où la culture du caoutchouc fut implantée en 1899. Dans le Parc municipal un monument est érigé à la mémoire de Phraya Ratsadanupradit Mahison Phakdi, celui qui contribua largement à la prospérité de la région en étant le premier à cultiver l’hévéa mais aussi en développant le transport agricole, l’élevage ou encore l’éducation.
Thaï, Malais et Chinois Hokkiens composent l’essentiel de sa population. Ce mélange de cultures s’apprécie particulièrement au travers des spécialités culinaires locales très variées mais aussi dans les cafés en se mêlant à la population.
Aujourd’hui, Trang city est le point de départ idéal pour les « Robinsons » en quête d’îles paradisiaques comme Ko Muk et son célèbre site de Tham Morakot, sublime récompense au bout d’un tunnel naturel que l’on emprunte uniquement à marée basse et à la nage pour déboucher sur un lagon et une plage baignés de soleil et cernés de falaises à pic. Ko Libong, la plus grande des îles de Trang est connue quant à elle pour ses nombreux oiseaux et pour abriter dans ses eaux quelques 150 rares spécimens d’une espèce en voie de disparition, les lamantins. Ici, caps et plages font le bonheur des vacanciers.
Le Parc national de Hat Chao Mai couvre les îles de Ko Muk, Ko Chueak, Ko Kradan et Ko Waen. Celui de Mu Ko Phetra englobe Ko Phetra, Ko Khao Yai, Ko Lao Liang, Ko Bulon et la plage de Rawai. Les fonds marins font bien évidemment le bonheur des amateurs de plongée avec bouteille ou simple tuba.
Chaque année au mois de février, l’île de Ko Kradan attire les couples pour sa fameuse cérémonie de mariage sous l’eau. Celle-ci débute par une procession nuptiale autour de la ville de Trang avant d’embarquer sur des pirogues pour Ko Kradan. Enfin une cérémonie thaï se déroule sur la plage et la déclaration du mariage a lieu devant un autel créé pour l’occasion à 10 mètres de profondeur.

La province de Trang possède aussi des parcs nationaux jonchés de cascades, de sentiers de randonnées et de grottes comme la Station pour la Conservation et le Développement de la Faune et la Flore de Khao Chong qui abrite une abondance de grands arbres, de ruisseaux et de chutes d’eau dont les majestueuses Ka Chong. C’est le premier centre d’études consacré à la faune, la flore et la vie sauvage en Thaïlande. Il dispose d’un superbe sentier pédestre balisé de panneaux informatifs sur l’environnement. Enfin, l’exploration de cette belle région fait aussi découvrir de charmantes traditions artistiques dont les danses Manora à la gestuelle gracieuse ou encore le théâtre d’ombres Nang Talung s’appuyant sur des marionnettes représentant un ermite, une actrice, un géant et un clown.
Si vous recherchez la détente et la tranquillité dans un bel environnement, Trang est une destination de choix.


16ème World Gourmet Festival à l’Anantara Siam de Bangkok

Du 7 au 13 septembre, l'Anantara Bangkok Siam Hotel abritera la 16ème édition du World Gourmet Festival, l'un des événements gastronomiques les plus importants de Bangkok qui réunit chaque année durant une semaine certains des meilleurs chefs du monde, des vignerons et des experts en alimentation. L’organisation de cet événement contribue à renforcer l’image de la Thaïlande comme destination privilégiée où les visiteurs peuvent venir découvrir l’une des meilleures cuisines.
Cette année, sept grands chefs, dont des étoilés Michelin et des chefs de quelques uns des meilleurs restaurants de la planète seront présents pour concocter de succulentes créations :
- Chef Francesc Rovira du Fonda Xesc à Gombrèn, Espagne (1 étoile Michelin)
- Chef Jean-François Bérard de l’Hostellerie Bérard à La Cadière d’Azur, France (1 étoile Michelin)
- Chef Francesc Gimeno Manduley du Bohemic Bistro à Barcelone, Espagne
- Chef Pierre Crépaud du Crans Hotel & Spa à Crans-Montana, Suisse
- Chef Patrick Raingeard du Cap Estel à Èze-Bord-De-Mer, France (1 étoile Michelin)
- Chef Sean Connolly du Sean’s Kitchen à Adelaïde, Australie
- Chef Hirofumi Imamura du Kazuo Okada Restaurant à Kowloon, Hong Kong (1 étoile Michelin)

Cette année, dégustation et mariage du saké avec des mets thaïlandais sont au centre d’une activité spéciale orchestrée par Mr Keith Norum, maître de saké américain qui a mis son expérience au service de la Miyasaka Brewing Company au Japon depuis déjà plusieurs années. De même la célèbre maison de thé française Mariage Frères animera un événement High Tea.
Le World Gourmet Brunch, l'un des temps forts les plus attendus du festival, aura lieu le 13 septembre, dernier jour de l'événement.
Les recettes et tous les billets d'entrée vendus à 600 bahts (environ 15 euros) seront reversés à l’œuvre caritative de Son Altesse Royale la Princesse Soamsawali Kitiyakara. Sous l’égide de la Croix Rouge thaïlandaise « Save a Child’s Life from AIDS Project», fournit des médicaments aux femmes enceintes atteintes du sida.


Joli succès du Thailand Golf Travel Mart 2015 à Hua Hin

Organisé par l’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT), le Thailand Golf Travel Mart 2015 s’est tenu à l’hôtel Dusit Thani de Hua Hin du 4 au 6 août. Conçu pour attirer plus de golfeurs en Thaïlande et souligner la popularité grandissante du royaume comme destination de golf de classe mondiale, ce salon a permis à 153 acheteurs spécialisés dans les vacances golfiques de rencontrer 95 professionnels dont des parcours de golf, des prestataires de services comme des écoles de golf, des détaillants d'équipement, des voyagistes thaïs, des hôtels, des exploitants de spas et d'autres entreprises connexes. 43 médias étaient également conviés à cet événement.

La Thaïlande compte plus de 200 terrains de golf de classe mondiale dont beaucoup ont été conçus par des architectes de renommée internationale.
Des parcours stimulants et excitants ainsi que des caddies thaïlandais bien formés et courtois ont contribué à rendre la destination populaire auprès des amateurs de golf, en particulier au Japon, en Corée, en Europe et de plus en plus, en Inde et en Chine.
Par ailleurs, les parcours sont praticables toute l’année, les green fee sont attractifs, les clubhouse bénéficient d’agréables installations et servent une délicieuse cuisine thaï, et les trous se disputent dans un bel environnement exotique. Sans oublier qu’après l’effort sportif, les spas et les massages traditionnels sont de vrais bonheurs.
Beaucoup de golfs et de destinations dédiées en Thaïlande ont remporté des prix internationaux. Pattaya et Hua Hin ont ainsi été élues respectivement « Destination Golf de l'année pour l'Asie et l'Australie » en 2012 et 2014, par l'IAGTO (International Association of Golf Tour Operators). En 2013, environ 700 000 visiteurs sont venus spécifiquement en Thaïlande pour golfer ou l'ont fait dans le cadre d'un ensemble plus large d'activités de loisirs générant environ 10 milliards de bahts de revenus.


Ouverture de CentralPlaza WestGate

Surnommé le « super centre commercial régional » de l'Asie du Sud-Est, CentralPlaza WestGate dont la réalisation a couté 14 milliards de baht (environ 345 910 473 euros) s’apprête à ouvrir au public le 28 août. La cérémonie officielle d’inauguration aura lieu le 17 septembre.
Le complexe commercial de 500 000 mètres carrés comprend un Department Store de près de 40 000 mètres carrés offrant une vaste gamme de produits (similaire à celui de CentralPlaza Ladprao à Bangkok), ainsi que plus de 500 boutiques où trouver les marques thaï et internationales les plus populaires. Pour se restaurer, un food center international déployé sur 23 000 mètres carrés peut contenter aussi bien les familles, que les gourmands branchés, qu’ils choisissent de manger sur place ou d’acheter à emporter.
Les divertissements sont assurés par le WestGate Cineplex proposant 3000 places dans 12 salles de cinéma dont le Kid Cinéma, le SB Design Square, les Virgin Active Clubs, ainsi que le Doraemon Comic World, dédié à la BD, qui est donné pour être une attraction de classe mondiale.
Des pourparlers sont en cours entre Central Pattana Plc et Ikano Private Limited pour l’implantation future d’un grand magasin IKEA.

CentralPlaza WestGate est situé à l'intersection Bang Yai entre Kanchanapisek Road et Rattanathibet Road dans la grande banlieue de Bangkok.


Accord de codeshare entre Emirates et Bangkok Airways

Bangkok Airways (PG) et Emirates (EK) ont récemment annoncé le début de leur accord de codeshare.
Ce nouveau partenariat permettra aux passagers d'Emirates un transit en douceur à Bangkok pour se connecter avec tout le réseau de Bangkok Airways en Thaïlande et vers les pays voisins, dont le Cambodge et le Myanmar.
Les clients peuvent d’ores et déjà en profiter en réservant auprès d’Emirates.
Cet accord de codeshare offre aux passagers au départ de Dubaï plus de choix, de flexibilité et de commodité pour voyager entre différentes villes en Thaïlande et à travers l'Asie du Sud-Est. Emirates propose actuellement six vols quotidiens à destination de Bangkok, et à partir de décembre, quatre d’entre eux seront opérés sur A380.


Le nombre d’expatriés français augmente

Tout en publiant sur son site une étude très détaillée sur la communauté française de Thaïlande, l’Ambassade de France annonce que dans la zone Asie-Océanie, le royaume est en quatrième position, après l’Australie, la Chine et l’Inde, en terme de nombre de Français inscrits au registre des Français de l’étranger.
Fin 2013, ce nombre était légèrement inférieur à celui de Singapour. Avec 10 520 inscrits au 31 décembre 2014, le royaume a désormais rattrapé ce retard. D’autant qu’à ce chiffre, viennent s’ajouter quelques 15 000 à 20 000 non-inscrits estimés par la section consulaire.
Le nombre de visiteurs français qui voyagent en Thaïlande chaque année, a quant à lui plus que doublé en 6 ans, passant de 256 948 en 2007 à 611 582 en 2013 et 632 432 en 2014.
L'augmentation de la communauté française se mesure avec l’accroissement de l’enregistrement des mariages et des naissances à l’état civil du consulat (1274 actes en 2014). La part des binationaux a augmenté de 50% entre 2005 et 2013, expliquée par la présence de nombreux Français qui se sont installés seuls en Thaïlande et qui y ont fondé des familles donnant naissance à des enfants franco-thaïlandais.
Fin 2014, la communauté française était composée de 30,49% de femmes et 69,51% d’hommes. Plus on avance en âge et plus le déséquilibre entre hommes et femmes se creuse, en particulier dans la tranche d’âge des 60 ans et plus, qui constituaient 10% des listes consulaires il y a une dizaine d’années, pour plus de 25%, aujourd'hui.
S’observe aussi une augmentation significative de Français dans chaque tranche d’âge, les proportions restant quasiment identiques à l’exception du nombre de retraités. La moyenne d’âge des Français résidant en Thaïlande est de 40,5 ans (31,8 pour les femmes et 44,2 pour les hommes).
L’affluence de retraités, comme la multiplication de familles binationales, ont modifié les habitudes et la répartition géographique des expatriés français, Cette tranche de population, installée dans le pays sur le long terme, se concentre généralement en province (48,42%).
En revanche, Bangkok accueille la plus grande partie des Français (51,11%) résidant dans le pays pour une durée moyenne inférieure à 5 ans, tandis que Pattaya (12,01%), Phuket (8,92%) et Chiang Mai (6,47%) accueillent la plupart de ceux qui résident en province.
L'Ambassade constate, également, une implantation française non négligeable dans les régions Nord et Est du pays, ainsi que dans les zones urbaines le long du Mékong.

Source : www.gavroche-thailande.com

Mise à jour sur la situation à Bangkok

27 août 2015
Le Gouvernement royal thaïlandais a publié un Message de Confiance, informant les citoyens thaïlandais et la communauté internationale que « Concernant l'incident dramatique qui a eu lieu à Ratchaprasong le 17 Août dernier, des détails ont été régulièrement divulgués par le Gouvernement royal thaïlandais tant au sujet de l’assistance fournie aux victimes, qu’à propos des enquêtes et des actions menées pour traduire les auteurs en justice. »
« Le Gouvernement royal thaïlandais tient à réaffirmer au public que la situation est sous contrôle complet des responsables de la sécurité. Des équipes supplémentaires, en uniforme et en civil, ont été déployées pour patrouiller dans chaque quartier de manière à garantir un maximum de sécurité au public ».
Le message conclut : « Le Gouvernement royal thaïlandais aimerait que tous les étrangers qui ont l'intention de voyager en Thaïlande, que ce soit pour tourisme, commerce, affaires, MICE ou à des fins éducatives, sachent que tout est mis en œuvre au maximum pour leur fournir un environnement sécurisé durant leur séjour, accompagné comme toujours par la convivialité et l'hospitalité thaïlandaises. »

Pour prendre connaissance du message complet du Gouvernement royal thaïlandais :
http://www.thaigov.go.th/index.php?option=com_k2&view=item&id=94888:94888&Itemid=398&lang=en

L’Office National du tourisme de Thaïlande (TAT) a travaillé en étroite collaboration avec les membres thaïlandais de l'industrie du tourisme ainsi que tous ses partenaires professionnels du voyage à travers le monde pour fournir des mises à jour régulières sur la situation actuelle dans le pays tandis qu’une assistance immédiate aux personnes touchées était mise en place.
La normalité est revenue dans les secteurs de la ville les plus populaires auprès des touristes grâce à une présence accrue de la sécurité et de la police.
La TAT tient à assurer une fois de plus tous les amis de la Thaïlande que les événements et les activités touristiques se poursuivent comme d'habitude à Bangkok et partout dans le pays.

En poursuivant son programme 2015 d’actions de marketing international, la TAT va de l’avant et entend conserver la confiance des touristes ainsi que renforcer l'image de la Thaïlande comme destination de choix. Entre maintenant et le mois décembre, elle participera à 18 manifestations (salons professionnels de Voyage et road shows) dans plus de 20 pays dont l’IFTM Top Résa qui se tiendra du 29 septembre au 2 octobre à Paris.
Le Centre de surveillance et de communication de l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT), avec 27 bureaux à l'étranger et 35 au niveau local, suit et évalue étroitement la situation. Des mises à jour régulières seront communiquées.


Contacts utiles pour les touristes :
Cellule de Crise du ministère du Tourisme et des Sports : 66 (0) 2134 4077
Centre d'appel de la TAT : 1672
Hotline du Ministère des Affaires étrangères : 66 (0) 2644 7245/2643 5522/85 065 9927
Hotline de la Police Touristique :1155
Hotline de la Police pour témoigner d’informations utiles concernant l'incident ou pour signaler des activités suspectes : 191


23 août 2015, à 12h00 (GMT 7)

L'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) tient à signaler qu’après le drame de lundi au sanctuaire d'Erawan à Ratchaprasong, les événements et les activités touristiques se poursuivent comme d'habitude dans Bangkok où de nombreux visiteurs profitent des attractions les plus populaires, des quartiers commerçants ainsi que de la large gamme de loisirs offerts.

La vie est revenue à la normale dans les zones touristiques les plus populaires de la ville grâce à une sécurité accrue et une présence policière dans tous les quartiers. Les visiteurs ont été rassurés par ce dispositif et ont compris que tout est mis en œuvre pour assurer leur sécurité pendant qu'ils visitent la capitale et le royaume.

Le Grand Palais, la première attraction touristique de Bangkok, a noté que le nombre de visiteurs est resté stable avec beaucoup de locaux et d’étrangers venus admirer le Palais Royal et le complexe du Wat Phra Kaew. Les autres sites touristiques dans le vieux Bangkok tel que le magnifique temple au bord du fleuve, le Wat Arun, et le Wat Pho, célèbre pour son Bouddha couché, ont également enregistré un nombre élevé de touristes. Beaucoup de ceux-ci arrivent par les services de bateau sur le Chao Phraya qui fonctionnent normalement. Tous les autres quais de la ville ont aussi enregistré un flot habituel d’usagers des navettes fluviales et de touristes.
Dans Khao San Road à Bang Lam Phu, le quartier backpacker de Bangkok, les voyageurs profitent largement des restaurants et magasins, toujours aussi bondés.
Dans les quartiers commerçants de Sukhumvit, Siam, Silom et Ratchaprasong, ainsi qu’au célèbre marché de Chatuchak, magasins et restaurants sont restés ouverts et ont accueilli bon nombre de touristes et d’acheteurs locaux, accusant un week-end particulièrement chargé.
Fidèles et touristes ont également commencé à revenir au sanctuaire d'Erawan pour marquer leur respect aux Dieu Brahma, et aux personnes qui ont perdu leur vie. Beaucoup disent qu'ils viennent en signe de soutien moral et pour affirmer leur foi.

En poursuivant son programme 2015 d’actions de marketing international, la TAT va de l’avant et entend conserver la confiance des touristes ainsi que renforcer l'image de la Thaïlande comme destination de choix. Entre maintenant et le mois décembre, elle participera à 18 manifestations (salons professionnels de Voyage et road shows) dans plus de 20 pays dont l’IFTM Top Résa qui se tiendra du 29 septembre au 2 octobre à Paris.

Le Centre de surveillance et de communication de l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT), avec 27 bureaux à l'étranger et 35 au niveau local, suit et évalue étroitement la situation. Des mises à jour régulières seront communiquées.

Contacts utiles pour les touristes :
Cellule de Crise du ministère du Tourisme et des Sports : 66 (0) 2134 4077
Centre d'appel de la TAT : 1672
Hotline du Ministère des Affaires étrangères : 66 (0) 2644 7245/2643 5522/85 065 9927
Hotline de la Police Touristique :1155
Hotline de la Police pour témoigner d’informations utiles concernant l'incident ou pour signaler des activités suspectes : 191


Vendredi 21 août 2015, à 17h00 (GMT 7)

Une cérémonie multi-religieuse s’est déroulée ce matin à 07h00 à CentralWorld Square pour rendre hommage à toutes les victimes de l'incident de lundi au sanctuaire Erawan de Ratchaprasong.
Organisée par l'Administration métropolitaine de Bangkok, en collaboration avec l’Association Ratchaprasong Square Trade, la cérémonie était menée par des représentants des communautés bouddhiste, musulmane, chrétienne, hindou et sikh de Bangkok.
L'atmosphère était solennelle et respectueuse tandis que les gens écoutaient les prières et les chants des chefs religieux et repensaient aux événements de ces derniers jours.
Souhaitons que cette cérémonie aide à restaurer l'harmonie dans cette zone spéciale de Bangkok.

Les membres des cinq groupes religieux, le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Défense Son Excellence le Général Prawit Wongsuwan, le Vice-Premier Ministre Son Excellence le Dr Witsanu Kruengam, Son Excellence M.L. Panadda Diskul du Bureau du Premier Ministre, le Gouverneur de Bangkok Mr M.R. Sukhumbhand Paribatra, des représentants de la communauté diplomatique de Bangkok dont l'ambassadeur britannique en Thaïlande Son Excellence Mr Mark Kent, ainsi qu’un public nombreux, tous étaient présents pour déposer des fleurs, effectuer des mérites et montrer combien la population de Bangkok reste unie.

L'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) poursuit comme prévu ses actions de marketing pour maintenir la confiance de l'industrie du tourisme. Ainsi 12 prestataires de services thaïlandais et 100 agents de voyages ont participé à la présentation des produits « Amazing Thailand » qui s’est tenue respectivement à Chandigarh et Lucknow en Inde, les 19 et 21 Août.
Par ailleurs, la TAT et l’Association Khon Kaen’s Tourist Business (TBA) invitent les touristes à assister au « Festival des 5 Régions » ce week-end (22 et 23 août) au Khon Kaen Hall, Central Plaza à Khon Kaen. Durant deux jours, de10h30 à 21h00 heures, ce festival présentera les différents de mode de vie, le folklore et l’artisanat propres aux cinq régions du pays. En outre, cinq compagnies aériennes et 150 opérateurs de tourisme offriront de nouveaux packages à prix spéciaux. 117 vendeurs et 255 acheteurs assisteront à cet événement.

Le Centre de surveillance et de communication de l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT), avec 27 bureaux à l'étranger et 35 au niveau local, suit et évalue étroitement la situation. Des mises à jour régulières seront communiquées.


Contacts utiles pour les touristes :
Cellule de Crise du ministère du Tourisme et des Sports : 66 (0) 2134 4077
Centre d'appel de la TAT : 1672
Hotline du Ministère des Affaires étrangères : 66 (0) 2644 7245/2643 5522/85 065 9927
Hotline de la Police Touristique :1155
Hotline de la Police pour témoigner d’informations utiles concernant l'incident ou pour signaler des activités suspectes : 191


Jeudi 20 août 2015, à 19h30 (GMT 7)

Hier, Mme Juthaporn Rerngronasa, Gouverneur par intérim de l’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) et Vice-gouverneur pour le marketing international (Europe, Afrique, Moyen-Orient et Amériques), ainsi que des fonctionnaires de la Division du Tourisme de la Police, du Bureau de la Police métropolitaine, et du Bureau de l'Immigration se sont réunis avec les dirigeants de l'Office National du Tourisme de Chine – Singapour et le troisième secrétaire de l'ambassade de la République populaire de Chine dans le Royaume de Thaïlande pour discuter sur les actions et les mesures visant à assister et aider les touristes chinois en Thaïlande.
Pendant ce temps, des représentants de la TAT ont rendu visite aux blessés dans les hôpitaux pour leur apporter un soutien moral et les aider pour leurs arrangements de voyage ainsi que ceux de leurs familles. Quelques-uns des blessés ont exprimé le vif désir de poursuivre leurs vacances en Thaïlande, disant qu'ils souhaitaient visiter des sites phares de Bangkok comme le Temple du Bouddha d'Émeraude et le Grand Palais. La TAT s’occupera d’organiser leurs visites dès que leur santé le permettra.

Dans la capitale, le sanctuaire d'Erawan, à l’intersection de Ratchaprasong, a rouvert depuis le 19 août. De nombreuses personnes sont venues s’y recueillir, déposer des fleurs, des bougies et des bâtons d’encens en hommage aux victimes décédées et aux blessés.
Une cérémonie religieuse aura lieu dans la matinée du 21 août pour bénir le quartier.

Le 20 Août, un mandat pour l'arrestation du principal suspect a été officiellement publié. Un portrait robot a été distribué et la police continue d’analyser les images de CCTV pour trouver de nouveaux indices.

Les événements soutenus par l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) sont tous maintenus, comme l’exposition sur la soie « Way of Silk, the Way of Thai: A Tribute to Her Majesty the Queen » qui a lieu jusqu’au 30 août, le 1er congrès international du Blog de Voyage en Asie, TBEX Asia 2015 qui se tiendra du 15 au17 octobre et les festivités nationales de Loi Krathong en novembre, ainsi que toutes les autres activités de marketing dans le pays et à l'étranger.


Contacts utiles pour les touristes :
Cellule de Crise du ministère du Tourisme et des Sports : 66 (0) 2134 4077
Centre d'appel de la TAT : 1672
Hotline du Ministère des Affaires étrangères : 66 (0) 2644 7245/2643 5522/85 065 9927
Hotline de la Police Touristique :1155
Hotline de la Police pour témoigner d’informations utiles concernant l'incident ou pour signaler des activités suspectes : 191


Mardi 18 août 2015, à 10h00 (GMT 7)

L'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) tient à exprimer sa profonde sympathie et ses condoléances à toutes les victimes de l'explosion et à leurs familles en ce moment douloureux. Les pensées et les prières du peuple thaïlandais sont avec vous.

Les autorités thaïlandaises ont renforcé la sécurité aux endroits clés de Bangkok après l'explosion qui a eu lieu lundi 17 août, vers 19h00 au carrefour de Ratchaprasong.
Une enquête policière est en cours.
Selon la déclaration du porte-parole de la Police royale thaïlandaise, au 18 août à 07h00, on dénombre un total de 22 personnes décédées et 123 blessées.
Les autorités concernées sont en contact avec les familles des victimes de l'explosion et assistent les blessés devant recevoir des soins dans les hôpitaux locaux.
L'industrie du tourisme thaïlandais a mobilisé tous ses membres pour soutenir et aider au mieux les touristes touchés par l'incident, tels que des services d'interprètes et l’organisation de déplacements immédiats.

La Police royale thaïlandaise demande aux habitants et aux touristes de faire preuve de prudence lors de leurs sorties dans la capitale. La présence policière a été accrue et un dispositif de sécurité supplémentaire a été organisé sur l'ensemble des zones touristiques majeures de Bangkok. Dans toute la ville, des patrouilles sont effectives pour assurer la sécurité des habitants et des visiteurs de la capitale thaïlandaise.

La vie citadine se poursuit normalement. Tous les services publics et les banques sont à la disposition du public. Les entreprises touristiques, les sites touristiques, les hôtels, les restaurants, les voyagistes et les centres commerciaux restent ouverts. Les transports, les routes principales et les aéroports sont opérationnels dont les services de métro BTS et MRT de Bangkok et les deux aéroports internationaux (Don Muang et Suvarnabhumi) qui accueillent des vols intérieurs et internationaux.

Par ailleurs, les événements soutenus par l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) sont tous maintenus, comme l’exposition sur la soie « Way of Silk, the Way of Thai: A Tribute to Her Majesty the Queen » qui a lieu jusqu’au 30 août, le 1er congrès international du Blog de Voyage en Asie, TBEX Asia 2015 qui se tiendra du 15 au17 octobre et les festivités nationales de Loi Krathong en novembre, ainsi que toutes les autres activités de marketing dans le pays et à l'étranger.

L'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) suit et analyse la situation à Bangkok, et vous fournira des mises à jour régulières.

Contact utile pour les tourists : TAT Centre d'appel 1672.


Joyau du Nord : Nan

Autrefois royaume indépendant, Nan est aujourd’hui un refuge pour les voyageurs en quête de tranquillité qui souhaitent explorer la beauté naturelle et la richesse de l’héritage culturel du Nord de la Thaïlande. Enfouie dans les profondeurs de la Thaïlande du Nord, à la frontière avec le Laos, la province est située dans la haute vallée de la rivière Nan, entourée par des montagnes couvertes de forêts.
L'histoire, le développement et l'architecture de Nan ont été influencés par divers royaumes voisins au cours des siècles. Ce fut d’abord une principauté indépendante sous le contrôle successif des royaumes Lan Na et Sukhothai, de la Birmanie et du royaume de Siam, avant de devenir au 18ème siècle un royaume semi-autonome avec une ligne de monarques qui régnèrent de 1786 à 1931.
La province de Nan reste aujourd’hui le foyer de nombreux Thai Lue et d’autres tribus montagnardes qui ont conservés leurs traditions comme les Hmong, les N'tin et les Khamu. Essentiellement rurale, elle dessine ses paysages de collines verdoyantes, de rizières et de cultures fruitières. Riche de 6 parcs nationaux dont le superbe Doi Phukha National Park où certaines montagnes culminent à presque 2000 m, c’est une destination idéale pour les amateurs de trekking.
La capitale provinciale qui s’appelle également Nan baigne dans une atmosphère décontractée. On y visite quelques temples impressionnants dont le Wat Phra That Chae Haeng, symbole de la province, et un musée intéressant avant d’aller se promener le long de la rivière où se succèdent d’agréables cafés et restaurants.
Les amoureux de nature se régalent au Parc national Si Nan qui couvre une superficie d'environ 934 kilomètres carrés. Montagnes ondulantes et forêts touffues sont le cadre de belles randonnées d’observation pour apercevoir éléphants sauvages, paons, léopards, panthères, cerfs et autres espèces de faune. Les rangers du Bureau du parc sont de bons conseils. En hiver, la mer de brouillard apporte un charme supplémentaire à ces lieux.
La découverte de Nan passe aussi par Ban Bo Suak, lieu important de production de céramiques vernissées, très populaires dans toute la région Nord. Quant aux villageois de Bo Kluea ils exploitent le sel naturel en altitude.
L’exploration de cette belle province permet de rencontrer l’authentique vie rurale thaï et de nombreuses minorités ethniques au style de vie serein.


Thainess : la magie du théâtre d’ombres Nang Yai

Le théâtre d'ombres est issu d’une longue tradition dans de nombreux pays, mais c’est en Asie du Sud-Est et particulièrement en Thaïlande qu’il est devenu un grand art.
Il existe deux formes de théâtre d'ombres thaïlandais. Si dans le Sud, le Nang Talung divertit les foules avec des petites marionnettes articulées racontant plutôt des blagues grivoises, c’est dans le Centre, dans la province de Ratchaburi, que l’on assiste aux spectacles de Nang Yai du temple Wat Khanon, un art royal de marionnettes d’ombres qui existe probablement depuis l’ère de Sukhothai et est aujourd’hui distingué par l’Unesco. Autrefois ces spectacles étaient donnés dans différents lieux mais toujours destinés à un public royal. Les représentations sont aujourd’hui publiques.
Avant chacune d’elles, une cérémonie de « Wai Khru » rend hommage aux maîtres qui ont participé à l’histoire du Nang Yai. Cet art met en scène des épisodes du Ramakien, forme Thaïlandaise du Ramayana. Si les intrigues contées demeurent les mêmes, plusieurs éléments de la culture thaïlandaise ont été transposés tels que les habits, les armes ou encore les lieux.
Au delà des représentations, ces marionnettes sont de véritables oeuvres d’art montées sur bâtons. Elles sont pour la plupart confectionnées à partir de cuir de vache savamment travaillé par ciselage recréant un motif en pointillé. Certaines d’entre elles sont à échelle humaine, allant jusqu'à deux mètres de haut. Les manipulateurs font partie du spectacle. Ils sont jeunes et se déplacent avec une précision militaire. Le mouvement des figures se déroule selon la scène énoncée dans l'histoire. Ils doivent être compétents dans leur façon de mouvoir les marionnettes en suivant la narration et la musique qui est une partie essentielle. Grande force et souplesse sont des qualités indispensables pour manipuler ces marionnettes en cuir épais. Chaque performance est dynamique et vraiment captivante. De plus dans chaque histoire, ce sont toujours les gentils qui gagnent.
En 1989, Son Altesse Royale la Princesse Maha Chakri Sirindhorn a été l’instigatrice d’un projet royal pour conserver 313 marionnettes anciennes de Nang Yai. Ce projet a donné naissance à une série de copies servant pour les spectacles, et les originaux sont désormais conservés au musée Nang Yai attenant au temple Wat Khanon. Cette maison traditionnelle permet d’admirer de près tout le talent réuni pour confectionner de telles marionnettes. De jeunes élèves sont régulièrement formés à la confection et à la manipulation de ces sublimes objets de spectacles.

Le Wat Khanon est situé à environ deux heures de voiture de Bangkok.
Les performances Nang Yai ont lieu le samedi et les jours fériés, mais mieux vaut vérifier. Tél: 66 (0) 32 23 386
Le musée est ouvert tous les jours de 8h à 17h.
Les démonstrations ont lieu le samedi à 10h et 11h.


Bangkok reste la destination préférée des Français

Selon le palmarès dressé le 31 juillet par le comparateur de voyages Skyscanner, la capitale thaïlandaise conserve son statut de destination de prédilection pour les Français dans la catégorie Villes. C'est l'Espagne qui remporte la mise côté Pays.
Le classement Skyscanner résulte de l’analyse de plusieurs millions de recherches effectuées sur son site par les internautes entre février et juin 2014 puis février et juin 2015. Les résultats sont classés par villes les plus demandées et pays les plus demandés.
Le charme de ses marchés flottants et sa vie nocturne sont parmi les atouts qui permettent à Bangkok de se maintenir en tête du classement.
La mégapole thaï et New York sont les deux villes préférées des Français pour passer des vacances.


Superbes Parc aux oiseaux et Jardin botannique de Phuket

Lors d’un séjour à Phuket, et si vous aimez les oiseaux et les plantes, voici deux bonnes raisons de vous éloigner de la plage quelques heures voire même toute une journée.
Le Phuket Bird Park, seul parc aux oiseaux privé de l'île, abrite plus d'un millier de volatiles représentant plus de cent espèces étonnantes d'Asie, d'Afrique, d'Australie et d'Amérique du Sud. Ils nichent dans un jardin luxuriant agrémenté d’une cascade naturelle. Perroquets, calaos, aigles, hiboux et bien d’autres bêtes à plumes colorées se laissent observer sans souci.
Certains des pensionnaires ailés du parc participent même à un joli spectacle et acceptent de poser à vos côtés pour de superbes photos souvenirs.
Situé sur Chao Fa (Ouest) Road, le Phuket Bird Park est ouvert tous les jours, de 9h à 17h, le show des oiseaux a lieu chaque jour à 10h30,13h30 et 15h30.
www.phuketbirdpark.com
Le Phuket Botanic Garden révèle son jardin aux papillons et son impressionnante collection de plantes tropicales et exotiques à travers une trentaine de zones. Chacune d’elle révèle un univers botanique différent : les palmiers tropicaux, les herbes aromatiques, les plantes odorantes, les vergers, le Pavillon des Orchidées, etc.
Le Jardin botanique de Phuket est aussi un centre de recherche pour de nombreuses espèces rares. Tout en profitant de la beauté des des plantes, les visiteurs peuvent aussi se renseigner sur leurs différentes variétés.
Situé sur Chao Fa Road dans le district de Muang, le Phuket Botanic Garden est ouvert tous les jours, de 9h à 17h.

Site internet : www.phuketbotanicgarden.com

Chonburi Buffalo Racing 2015

Spécifique à la province de Chonburi, une célèbre compétition a lieu chaque année depuis plus de 140 ans pour rendre hommage aux buffles et exprimer une grande gratitude à ces animaux qui travaillent pour les agriculteurs tout au long de l’année.
Unique au monde, la Chonburi Buffalo Racing se déroule autour du 11ème mois lunaire - normalement en octobre – et consiste en une série très disputée de sprints sur un espace aménagé devant l’Hôtel de ville de la capitale provinciale qui s’appelle également Chonburi. L’édition 2015 de cet étonnant événement aura lieu le 26 octobre.
Outre la course incontournable, les agriculteurs et leurs bêtes participent à différents concours comme celui du plus beau buffle ou du buffle en meilleure santé ou encore le Buffalo Fashion Contest qui récompense le char à buffles le plus joliment décoré. Inutile de préciser que tous les propriétaires de buffles font leur maximum pour que leurs bêtes soient au mieux de leur forme.
La nourriture et l’artisanat locaux sont au programme de la fête ainsi que des spectacles folkloriques, des concerts, des manèges et l’élection de Miss Buffalo. L’appareil photo est indispensable pour faire une moisson de clichés peu communs.


Découvrez les finalistes du concours « One and Only »

Les finalistes du grand concours « One and Only » ont été honorés lors d’une soirée de Gala qui s’est tenue au Dusit Thani Hotel de Bangkok sous la présidence de Mme Juthaporn Rerngronasa, Gouverneur par intérim de l’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) et Gouverneur adjoint du Marketing International (Europe, Afrique, Moyan orient et Amériques).
Les équipes Mind-Blaster de Singapour, Simonides Rafal de Pologne et ThaiBy de Biélorussie composaient le trio de finalistes. Ce sont les Biélorusses qui ont été désignés grands vainqueurs de la première phase du concours « One and Only ».
L'équipe gagnante a reçu des prix d'une valeur de plus d'un million de bahts, dont un package luxueux d’hébergement en Thaïlande et des œuvres du Bang Sai Royal Folk Arts and Crafts Centre placé sous le patronage royal de Sa Majesté la Reine Sirikit

Lancé le 23 février dernier le concours en ligne « One and Only » avait pour objet la promotion de la «Thainess » à travers les plateformes mondiales de réseaux sociaux. Il était ouvert aux personnes de toutes nationalités, résidant en Thaïlande ou à l’étranger, âgées de 20 à 45 ans et utilisatrices régulières de Facebook, Twitter, Instagram, Google , Pinterest, Wechat ou Weibo. La participation impliquait d’être en équipe de deux, de choisir une activité parmi les cinq thèmes illustrant la Thainess (Muay thai, danse traditionnelle, cuisine thaï, langue thaï, fabrication de guirlande florale), de réaliser un clip vidéo durant la pratique de l’activité choisie et de le soumettre à la TAT pour tenter d’être parmi les trois équipes finalistes. Les 3 tandems sélectionnés ont ensuite été invités à un voyage gratuit d’un mois en Thaïlande pour participer aux activités « Thainess » et bien sûr découvrir le Royaume. Durant leur séjour chacun a du réaliser des clips vidéos sur ses expériences et ses activités, et les télécharger sur le site discoverthainess.tourismthailand.org.

Le 25 Juillet, la première étape de cette compétition a pris fin et l'équipe gagnante a donc été sélectionnée par un comité d'évaluation.

La seconde phase du concours « One and Only », consistant à soumettre les clips des trois teams finalistes aux votes du public, est actuellement en cours et prendra fin le 31 août. Le vainqueur sera annoncé plus tard. Les détails sont disponibles sur le site : tourismthailand.org/oneandonly

Hua Hin Food Festival 2015

Le Festival gastronomique de Hua Hin, organisé en l'honneur du 88ème anniversaire de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej, se tiendra du 28 au 30 août au Queen Sirikit Park 19 Rai, sur la route de Petchkasem, au nord de la plage de Hua Hin.
Ce sera une bien belle opportunité de découvrir une grande variété de plats locaux et de spécialités internationales cuisinés par les chefs des hôtels et des restaurants de Hua Hin et Cha-am participants à cet événement.
Les visiteurs auront la chance de déguster un menu très spécial créé pour l’occasion : les 88 casseroles de riz frit et épicé aux fruits de mer frais.
Durant ces trois jours, une série de compétitions permettra d’apprécier les talents et compétences du personnel de cuisine notamment en sculpture sur glace, sur fruits et légumes ainsi qu’en cuisine. Des vedettes thaïlandaises de la chanson donneront des mini-concerts gratuits en soirée.


Bhumibol Dam Mountain Bike Championship 2015

Les 29 et 30 août, la province de Tak accueillera le Bhumibol Dam Mountain Bike Championship 2015.
Organisé en l’honneur du 88ème anniversaire de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej, l’événement proposera différentes activités et compétitions ouvertes aux adeptes de VTT, professionnels ou amateurs.
Le 29 août sera consacré à des défis sur différents parcours : 60km sportifs entre la mairie de Tak et Bhumibol Dam, 18km spécialement dédiés aux familles et 12km mettant en selle les couples d’amoureux.
Une compétition internationale de VTT aura lieu le 30 août sur une distance de 36km tandis que les amateurs moins expérimentés pourront se mesurer sur un tracé de 20km.
Les frais d'inscription aux compétitions sont de 400 bahts, les participants recevront un t-shirt et une médaille.
L'événement sert également à sensibiliser aux bienfaits du vélo sur la santé, à la conservation de l'environnement, à la promotion du cyclotourisme ainsi qu’à mettre en avant les atouts de Tak comme destination privilégiée pour le Tourisme Vert.
Foire artisanale de produits OTOP, nourriture locale, spectacles de chansons et de danses folkloriques, mini concerts d’artistes et de groupes thaïlandais ainsi que stands de vente de vélos et accessoires mais également bien d’autres activités amusantes sont au programme du Bhumibol Dam Mountain Bike Championship 2015.

Site internet : www.bhumiboldam.egat.com

La Thaïlande prépare l’anniversaire de sa reine bien-aimée

Le 12 août prochain, les Thaïlandais célèbreront dans la liesse l'anniversaire de Sa Majesté la Reine Sirikit. Cette date fêtée chaque année pour rendre hommage à la Mère de la Nation, est aussi celle choisie pour honorer toutes les mamans du royaume et marquer la Fête des Mères.
A cette occasion, des drapeaux bleus (couleur du jour de naissance de la reine) flotteront un peu partout dans le pays. A Bangkok, l’esplanade de Sanam Luang s’animera toute la journée et en soirée de moments solennels, de divertissements variés et de feux d’artifice pour célébrer la bien-aimée souveraine.
Les Thaïlandais ne manqueront pas également d’offrir à leur maman un bouquet de jasmin. La blancheur de cette fleur symbolise la pureté de l'amour maternel et son parfum en illustre la force.


La TAT récompensée aux PATA Gold Awards 2015

La Pacific Asia Travel Association (PATA) vient de décerner des Gold Awards à deux campagnes publicitaires virales de l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT).
Le spot « I hate Thailand » (je déteste la Thaïlande) a été primé dans la catégorie Marketing dans les médias sociaux, et le spot « Discover Thainess » dans la catégorie Vidéo promotionnelle de Voyage.

Mini court métrage de 5 minutes « I hate Thailand » met en scène James, un touriste venu passer ses vacances en Thaïlande. Il perd son sac contenant toutes ses affaires. Une jeune Thaïlandaise lui apporte son soutient puis il récupère ses biens avec l'aide d'autres villageois. Le film se termine sur James disant qu'il a eu tort d'avoir « haï la Thaïlande » alors qu'il ne connaissait pas assez bien le pays. Il finit par y rester deux ans.
Publiée sur YouTube le 18 Novembre 2014, cette vidéo a été vue près de trois millions de fois. Le Gold Award PATA 2015 vient s’ajouter à un palmarès déjà constitué du prix de la Meilleure utilisation des médias sociaux et interactifs, du prix Lotus dans la catégorie Contenu de Marque et Divertissement, de la médaille d'argent dans la catégorie Direct Lotus, et de deux médailles de bronze dans les catégories médias Lotus et Film Lotus,
reçus en mars lors du dernier AdFest (Festival de la publicité de la région Asie-Pacifique). « I hate Thailand » a également été honoré par d’autres nombreuses récompenses notamment lors du Festival International du Film de Tourisme 2015 à Riga, en Lettonie.

Ambassadeur viral de la campagne « Discover Thainess 2015 », le spot « Discover Thainess » a quant à lui été distingué pour la façon dont il présente certains aspects uniques du royaume permettant de vivre de belles expériences (culture, mode de vie, musique, cuisine, boxe thaï, massage et danse).

La PATA favorise le développement responsable de l'industrie du Voyage et du Tourisme en Asie-Pacifique, et les Gold Awards PATA ont été créés pour souligner les réalisations exceptionnelles faisant la promotion touristique de cette région. Les prix sont décernés dans quatre catégories principales: Marketing, Éducation et Formation, Environnement ainsi que Patrimoine et Culture.

Parmi les autres lauréats récompensés cette année, le show « Siam Niramit - Journey to the Enchanted Royaume de Siam » a remporté le Gold Award PATA de la catégorie Patrimoine et Culture.
La remise officielle des prix aura lieu au Bangalore International Exhibition Centre (BIEC) le 8 Septembre prochain, durant le salon PATA Travel Mart 2015.

Pour (re)voir les deux spots primés :




I Hate Thailand




Discover Thailand


Pédalez au Nation Bike Thailand 2015

Afin de soutenir l'élan pour le cyclisme qui anime la Thaïlande, Nation TV Channel 22 a lancé cette année « Nation Bike Thaïland 2015 », une campagne nationale qui encourage les habitants et les étrangers à emprunter les pistes cyclables à travers tout le pays. L'organisateur attribue la popularité croissante de cette activité non seulement à la prise de conscience de plus en plus forte des bienfaits du vélo pour la santé, mais aussi au développement de réseaux de pistes cyclables ainsi qu’à l'amélioration de la sécurité routière.
« Nation Bike Thaïland » consiste en une série de compétitions cyclistes à travers le royaume - du nord au sud, d'est en ouest - tout au long de l'année. Deux mini-événements sont programmés chaque mois durant lesquels les participants confrontent leur rapidité sur des trajets de quelques 25 kilomètres. Selon Nation TV, l’accueil du public s’est d’ores et déjà avéré extraordinairement positif.
Les prochaines rencontres auront lieu le 1er août à Phuket, le 9 août à Chiang Mai, le 20 septembre à Songkhla, le 27 septembre à Hua Hin, le 10 octobre à Chiang rai, le 17 octobre à Satun et le 15 novembre à Lopburi.
Les inscriptions sont ouvertes à tous sur la page Facebook de « Nation Bike Thaïland » ou directement sur place le jour de l'événement ou encore sur le site officiel.

Nation bike : www.nationtv.tv/nationbike

Joyau caché de l’Est : Chanthaburi

Chanthaburi avec sa vie au bord de l’eau et ses trésors culturels, fait partie des 12 joyaux cachés de Thaïlande, ces provinces réputées pour leur patrimoine historique et culturel unique, dont la découverte est recommandée par l’Office National du Tourisme de Thaïlande dans le cadre de la campagne « Discover Thainess 2015 ».

La ville de Chanthaburi, capitale provinciale, est connue dans toute la Thaïlande pour sa cathédrale, plus grand édifice catholique du pays, et dans le monde entier pour son marché aux pierres précieuses qui se tient les vendredi, samedi et dimanche matins. C’est aussi un rendez-vous d’excellence pour les amateurs de fruits et de produits de la mer. Située à 245 km de Bangkok, elle n'est pas très fréquentée par les touristes pourtant elle ne manque pas de charme. Le front de rivière (Chanthaburi Waterfront) est très agréable, c'est là que se tient le fameux marché aux pierres précieuses constitué en fait d’un ensemble de petites ruelles bordées d’échoppes d’acheteurs et parcourues de vendeurs. Toutes les ethnies d’orient s’y côtoient (Indiens, Chinois, Pakistanais, Indonésiens, etc.) et il n’est pas rare de voir des occidentaux s’y approvisionner. On y échange principalement des saphirs et des rubis et selon certains spécialistes, 80% du marché mondial de ces pierres transitent par Chanthaburi. Une flânerie au gré de ce quartier historique permet d’apercevoir de vieilles maisons en bois, des boutiques, des sanctuaires chinois ou encore des ateliers d'orfèvres. Un pont mène à la cathédrale Notre Dame de l'Immaculée Conception. La plus grande église catholique de Thaïlande et probablement la plus belle. Construite dans un style gothique, elle est devenue le symbole de la ville. Inaugurée en 1909 avec l'installation d'une énorme cloche dans l’une de ses tours, elle fut érigée pendant les près de 10 ans d'occupation française de Chanthabun (actuelle Chanthaburi). La cathédrale occupe une petite esplanade où se trouve une statue de la Vierge Marie. Au centre de la ville, le parc Taksin est un véritable havre de paix. De grandes pelouses entourent un lac au milieu duquel trône une statue du Roi Taksin-Le-Grand sur une petite île. Les habitants s’y retrouvent en famille le week-end.


En dehors de la ville les routes mènent à des plages tranquilles de sable doux léchées par les eaux du Golfe de Thaïlande. Laem Sing, Chao Lao, Kung Wimanand et Kung Krabenare sont, dit-on, les plus belles. A moins de préférer partir explorer l’un des nombreux parcs ponctués de merveilleuses chutes d'eau comme le Parc national de Namtok Phlio, à 14 kilomètres de la ville, abritant une cascade à trois niveaux qui plonge dans une piscine naturelle d'eau translucide. Un environnement merveilleux pour une baignade rafraîchissante.
La province livre aussi bien des trésors à l'écart des circuits touristiques traditionnels, tel le Wat Mangkon Buppharam connu aussi sous le nom de Wat Long Hua Yi.
Ce grand temple chinois se trouve sur la route Sukhumvit reliant Bangkok à Trat, à 12 km à l’est de la ville de Chanthaburi. Fondé en 1977, son enceinte abrite plusieurs bâtiments, tous richement ornés de peintures pastel. Les maisons des moines et le hall d’ordination sont particulièrement remarquables. Il fait partie des trois édifices sino-bouddhistes de Thaïlande les plus vénérés qui symboliquement forment un dragon. Le bâtiment du Wat Long Hua Yi représente la queue, le Wat Leng Noei Yi de Bangkok est la tête tandis que le Wat Mangkon Watsana dans la province de Chachoengsao forme le corps. Chacun de ces trois temples est une remarquable vitrine de l'art et de l’architecture chinois. Ainsi les ornements du Wat Long Hua Yi racontent l'histoire du bouddhisme Mahayana arrivé il y a des siècles avec les immigrants chinois, et qui est aussi influent à Chanthaburi que le bouddhisme Theravada qui domine dans le reste de la Thaïlande. Ce temple est donc un lieu sacré de culte pour les Chinois qui viennent y rendre hommage à leurs ancêtres. Lors d’une visite, faites des offrandes aux différentes divinités pour attirer la prospérité, la fortune et la santé, et surtout ne manquez pas d'admirer Sri Araya Maitreya Bodhisattva ou les superbes motifs en mosaïques qui resplendissent sous la caresse du soleil.
A une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Chanthaburi city, le Wat Khao Sukim est un haut lieu de pèlerinage et de méditation. Construit au sommet d’une colline, il se rejoint en gravissant un long escalier ou en empruntant un petit téléphérique. Les terrasses de ce temple offrent de magnifiques points de vue sur la vallée et ses vergers. Il abrite également un musée étonnant exposant quantité d’objets variés issus des offrandes faites par les pèlerins. Ainsi, des images pieuses côtoient des animaux empaillés et diverses curiosités. Autre originalité du lieu digne du Musée Grévin, des statues de moines en cire d’un réalisme saisissant ornent son enceinte.
Dans le district de Laem Sing, le Wat Chak Yai permet d’appréhender l’importance du bouddhisme Theravada dans la « Thainess ». Son parc merveilleux et méconnu, raconte la vie du Bouddha, de sa naissance à son entrée au Nirvana, ainsi que la religiosité thaï à travers une série de superbes sculptures mises en scène et dispersées parmi les arbres. Ce lieu paisible illustre parfaitement cette grande histoire d'amour et de compassion.
Enfin, la province de Chanthaburi, surnommée « le panier à fruits de la Thaïlande », est réputée pour l’abondance et la variété de ses vergers. Ramboutans, pomelos, durians, raisins, pommes-roses, poires, longanes, etc. sont fêtés chaque année au mois de mai lors d’un gigantesque festival de dix jours organisé dans la ville de Chanthaburi animée à cette occasion de concours fruitiers et de parades de chars intégralement décorés de fruits.


La cuisine thaï, savoureuse Thainess

La nourriture occupe une place de choix dans la culture thaïlandaise. Elle participe à toutes les fêtes, est le centre de bien des conversations et se déguste aussi bien dans une cantine de rue que confortablement installé à une table réputée. Appréciée dans le monde entier et même citée par certains comme la meilleure d’Asie, la cuisine thaï se parfume d’épices et de plantes aromatiques. Goûteuse et olfactive, elle est aussi extrêmement visuelle en mode « royale », richement décorée de fruits et de légumes sculptés.
Bien que la cuisine thaï soit dominée par le riz, elle propose un grand choix de plats délicieux. Poissons, viandes et légumes sont relevés par des sauces aromatisées et épicées. Le plat national thaï est le curry au bœuf, au poulet ou au porc. Les soupes de nouilles de riz aux légumes et au porc, que l’on peut déguster à toute heure et partout, sont également réputées. Un bon plat thaï doit comporter quatre saveurs. L’acidité (citron ou bergamote) ; le pimenté (piment ou curry) ; le salé (sauce de poisson) et le sucré (ajout d’une cuillère de sucre lors de la cuisson). Les épices et les plantes aromatiques sont indispensables et caractérisent la cuisine thaï. On emploie le plus souvent des piments, de l’ail, du basilic, de la citronnelle, du gingembre, de la coriandre et du lait de coco. Les repas s’achèvent généralement par des « khanoms », des douceurs à base de riz, de crèmes ou de gelées, ou par des fruits frais dont la Thaïlande possède une très large variété.
Héritées du passé, les combinaisons de saveurs thaïlandaises livrent bien des spécialités selon les régions visitées, des recettes identitaires transmises de génération en génération au fil du temps et précieusement conservées.
Profitez des petits et grands restaurants mais n’hésitez pas à tester les petites cuisines de rues, celles installées sur les marchés ainsi que les échoppes locales pour vous régaler dans une atmosphère bon enfant chargée d’effluves alléchantes.
Et si vous aimez cuisiner, participez à l’un des nombreux ateliers culinaires dispensés par des écoles, des restaurants ou des hôtels à travers tout le pays. Ceux de « Concept Case » sont très variés, de différentes durées et originaux.

Informations sur les ateliers culinaires Concept Case : www.conceptcaseall.com

Ouverture prochaine de l’AVANI Bangkok Riverside

Minor Hotel Group (MHG) a prévu d'ouvrir avant la fin de l’année 2015 l’AVANI Bangkok Riverside. Ce deuxième établissement du groupe hôtelier dans la capitale thaïlandaise sera également son premier nouvel hôtel haut de gamme en construction.
Situé en face de l’Asiatique (le plus grand marché de nuit de la ville), à 15 mn en bateau-navette du coeur de Bangkok, l’AVANI Bangkok Riverside proposera 249 chambres et suites réparties sur 26 étages, des restaurants et bars, un espace polyvalent pour réunions et séminaires et la Riverside Plaza qui regroupera toutes sortes de boutiques.
AVANI, marque haut de gamme dynamique lancée par Minor Hôtel Groupe en 2011 conjugue luxe, confort et décontraction sur un mode contemporain et élégant, afin de répondre aux attentes des voyageurs les plus exigeants pour qui le moindre détail compte.


Bangkok a son circuit VTT

Situé dans le quartier de Lat Phrao, le Peppermint Bike Park répond à l’engouement nouveau des Thaïlandais pour le cyclisme. Ce circuit apparu dans la capitale thaï à l’initiative de Suwanna Eiampikul, responsable marketing d’une entreprise renommée dans la distribution de médecine traditionnelle et homéopathique, offre aux adeptes du pédalage deux possibilités de se faire plaisir le nez au vent, dans un cadre agréable de verdure ponctué de points d’eau.
Un parcours sportif avec dénivelés s’adresse aux fans de VTT. La première partie de ce tracé, revêtue d’asphalte, alterne légères montées, descentes et quelques bosses. La seconde portion illustre des conditions de montagne avec un chemin en bois surélevé dessiné de multiples courbes et virages. Des ponts spécifiques, pouvant être contournés, permettent de s’essayer au saut.
La piste bleue, longue de deux kilomètres et goudronnée, s’emprunte quant à elle pour faire le tour du parc à son rythme. Elle est dédiée à tous les adeptes de vélo et s’avère idéale pour une balade familiale avec des enfants.
Cerise sur le gâteau, des vestiaires avec douches permettent de se rafraîchir avant de quitter les lieux.
Le Peppermint Bike Park est ouvert de 7h à 22h.
Il est situé à 30 min de Chatuchak, Soi Yothin Phattana 3, Bang Kapi.

Source : www.gavroche-thailande.com


Rafraîchissant Vana Nava de Hua Hin

Ouvert en décembre dernier au sud de Hua Hin par un groupe canadien, le Vana Nava est un nouveau parc aquatique de loisirs dont les 19 attractions garantissent des moments de divertissement rafraîchissants.
Toboggan « Free Fall » avec pente de 18 mètres, cascade artificielle la plus haute d’Asie (31 m), espace de jeux « Rain Fortress » pour les enfants (mitraillettes d’eau, mini toboggans, seau géant…), rafting en grosses bouées sur la Lazy River et bien d’autres, sont autant d’occasions de s’offrir fous rires et émotions entre amis ou en famille. Sans oublier cafés et restaurants où l’on rassasie soif et appétit assis sur des sièges à demi- immergés dans l’eau.
Avant de s’élancer dans l’exploration des plaisirs du Vana Nava, chacun doit passer au vestiaire pour abandonner sac et vêtements. Ici, le maillot de bains ou la combi de nage sont les deux seules tenues autorisées, et, faisant office de ticket d’entrée, un bracelet électronique pré chargé en bahts remplace le porte-monnaie.

Le Parc est ouvert tous les jours de 10h à 18h.
De décembre à avril nocturne jusqu’à 21h le vendredi et le samedi.
Le bracelet électronique est valable toute une journée.
Adulte : 1 000 baht (env. 26 euro)
Senior (plus de 60 ans) : 600 baht (env. 16 euro)
Enfant mesurant de 91 cm à 1m22 : 600 baht
Famille (2 adultes et 2 enfants de 91cm à 1m22) : 2 600 baht (env. 39 euro)
Gratuit pour les enfants de moins de 91 cm.

Source : www.gavroche-thailande.com



Informations légales