En ce moment

Novembre 2018

Jouez avec nous sur Facebook

Likez la page Facebook officielle de l'Office du Tourisme de Thaïlande et jouez pour tenter de gagner des livres de recettes de notre partenaire " L'Atelier Thaï "ainsi que 5 tabliers de cuisine " Fan de Thaïlande ".

Vous avez jusqu'au mercredi 14 novembre minuit pour tenter votre chance : www.facebook.com/mathailande/photos/a.145737145487410/1941256925935414/?type=3

Première édition de la Bangkok Art Biennale

La Bangkok Art Biennale (BAB) est le plus grand événement d’art contemporain jamais organisé en Thaïlande. Depuis le 19 octobre et jusqu’au 3 février 2019, 75 artistes investissent une vingtaine de lieux de la capitale, des espaces publics aux galeries d’exposition, en passant par des hôtels de luxe, des centres commerciaux et même des temples bouddhiques.
Sur le thème « Beyond bliss », la 1ère BAB va entraîner le public « au-delà du bonheur ». Apinan Poshyananda, directeur artistique de l’événement, explique : « La plupart des grandes villes d’Europe possèdent leur biennale. Au-delà du tourisme, nous voulons faire de Bangkok une destination artistique, pas seulement à travers les musées ou les sites religieux, mais grâce à des installations dans les lieux publics, les galeries d’art, ou les sites historiques. Nous voulons montrer au monde que l’art contemporain s’épanouit en Thaïlande et que l’art n’y est pas que religieux ».

Aux côtés de 35 artistes thaïlandais, la Bangkok Art Biennale accueille 40 étrangers, dont Marina Abramovic (Serbie), Yan Pei Ming (Chine - France), Aurèle (France), Yoshitomo Nara (Japon), Choi Jeong Hwa (Corée), AES F (Russie) ou encore Art Labor (Vietnam).
Des sites majeurs de la capitale ont été mobilisés pour l’occasion, ainsi l’artiste chinois Huang Yong Ping plante ses sculptures monumentales au Wat Pho tandis que Sanitas Pradittasnee (Thaïlande) déploie un jeu de lumières et de miroirs sur le Wat Arun. Le Bangkok Art and Culture Centre est bien sûr de la partie mais aussi les grands malls comme le Siam Paragon que la créatrice japonaise Yayoi Kusama décore de citrouilles psychédéliques.
Le centre névralgique de la Biennale est la BAB Box, où plus de 10 œuvres, dont une toile de Basquiat, sont exposées. Point de repère au coeur de la ville, ce premier bâtiment du méga projet One Bangkok fournit des informations sur les œuvres, un guide des transports et une carte des lieux d’exposition. Cerise sur le gâteau, l’application BAB permet d’accéder aux informations en permanence et de créer ses propres itinéraires de visites.

En parallèle, des manifestations « off » sont programmées, notamment un festival d’art de la rue, le « Street Urban Culture Highlight », du 15 novembre au 1er décembre, et nombreux sont les événements satellites dans les galeries d’art déjà bien implantées de la capitale, comme la YenakArt Villa où le japonais Soichiro Shimizu expose quelques-unes de ses dernières gravures sur bois ainsi qu’un chef-d’œuvre en métal de 2,5 x 3,5 m, tandis que le jardin accueille des sculptures monumentales du célèbre joaillier Matthew Campbell Laurenza (69 Soi Prasat Suk, Yen Akat Road. www.yenakartvilla.com)

Nul doute que cette première édition de la Bangkok Art Biennale positionne la « Cité des anges » comme une destination artistique incontournable de la scène asiatique et internationale.

Source : magazinelatitudes.com

Informations détaillées (en anglais) : www.bkkartbiennale.com

Responsible Thailand Awards 2018

L’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) a annoncé les gagnants des « Responsible Thailand Awards 2018 » (Thaïlande Responsable), en collaboration avec Wanderlust Travel Media.
Ces prix ont été créés pour souligner et promouvoir l’implication de la Thaïlande dans la conservation des précieuses ressources naturelles et culturelles du pays. Ils récompensent et célèbrent les organisations de l'industrie du voyage et du tourisme qui ont apporté une contribution exceptionnelle au développement du tourisme durable, ont contribué à la protection du pays tout en engageant et en éduquant les touristes sur les questions environnementales locales.
Depuis juin 2018, les lecteurs du magazine Wanderlust ont sélectionné les nominés qui selon eux méritaient d’être reconnus pour leur engagement durable dans six catégories. 67 candidatures ont été soumises et plus de 6 400 lecteurs se sont exprimés. Puis en octobre dernier, un groupe d'experts renommés a désigné les 6 vainqueurs.

Et les gagnants sont :
- Marine, nature et patrimoine : Phuket Marriott Resort and Spa, Merlin Beach
- Bien-être animal : Elephant Nature Park, Chiang Mai
- Tourisme communautaire : Mahouts Elephant Foundation.
- Meilleur éco-lodge / éco-hôtel : Elephant Hills (Surat Thani)
- Meilleur hôtel: The Sarojin, Khao Lak
- Green Steps : Akaryn Hotel Group


Insight Thainess épisode 7 : L’héritage de Phuket

« The part of Phuket » est le 7ème et dernier épisode de la série de documentaires « Insight Thainess » visant à promouvoir les valeurs thaïlandaises à travers le mode de vie unique du pays. Il vous entraîne à Phuket dont les arts et la culture révèlent la glorieuse histoire ainsi que la gentillesse d’une population qui accueille chaleureusement les visiteurs du monde entier.
Les traces de l'ancienne civilisation de la péninsule malaise sont encore visibles aujourd’hui à travers l’architecture de la vieille ville de Phuket qui révèle un mélange d’héritages portugais, chinois et malais. Des maisons des mineurs chinois du temps de l’extraction de l’étain, à l’âge d’or du commerce international où les Européens ont introduit leurs usages, les styles architecturaux occidentaux combinés à la culture et au mode de vie locaux, ont fait de Phuket la première « perle de la mer d'Andaman ».
Depuis 150 ans et avec fierté, Phuket conserve toujours la beauté de son patrimoine culturel et un mode vie marqué par l’esprit de ses ancêtres, non seulement dans son architecture, mais aussi dans son alimentation. Combinaison d’influences thaïlandaise, chinoise et malaise mais aussi de préparation locale des produits de de la mer, son art culinaire reflète à la perfection les racines de sa culture. Ce n’est donc pas surprenant qu’elle ait été reconnue par l’UNESCO comme membre du réseau des villes créatives et comme première ville de la gastronomie en Asie du Sud-Est.
La cuisine exquise, l’hospitalité chaleureuse et la simplicité de la vie, sont autant de charmes qui contribuent à la renommée de Phuket qui n’a pas fini d’accueillir à bras ouverts les visiteurs et de les enchanter.

Voir la vidéo : www.youtube.com/watch?v=DNMABIoGXr0

Chiang Mai distinguée par Condé Nast Traveller en 2018

Les lecteurs de Condé Nast Traveller ont classé Chiang Mai parmi les 20 meilleures petites villes du monde lors de la 31ème édition des Readers’s Choice Awards.
Selon Condé Nast Traveller « Il y a une raison pour que tant de voyageurs se rendent à Chiang Mai lors de leur séjour en Thaïlande, cette ville est sans aucun doute la capitale culturelle du pays. Le Four Seasons Resort et le très intime Rachamankha sont des « camps de base » fantastiques. Il y a aussi les marchés (nous sommes de grands fans de Warorot), la riche esthétique des temples et de la nature, et l’omniprésence des effluves de café et de curry. Pour ce qui est de la nourriture de rue, disons que vous n’avez pas vraiment vécu avant d’avoir commandé un bol de khao soy. »


Les Readers’s Choice Awards de Condé Nast Traveler constituent la plus ancienne et la plus prestigieuse reconnaissance de l’excellence dans l’industrie du voyage et sont communément appelés « le meilleur du meilleur du voyage ».
Près d'un demi-million de lecteurs du magazine Condé Nast Traveler ont soumis un nombre record de réponses évaluant leurs expériences de voyage afin de fournir un instantané complet d’où et de quelle façon nous voyageons aujourd'hui.


Bangkok, ville la plus visitée au monde

Pour la troisième année consécutive, Bangkok prend la tête du classement mondial Mastercard 2018 des villes les plus visitées au monde.
Selon le fameux « Global Destination Cities Index », les grandes villes les plus populaires ont en commun une infrastructure solide, à la fois pour les affaires et les loisirs, et une forte culture locale. Portant sur 162 villes à travers le monde, l’étude a notamment révélé que les touristes passaient en moyenne 4,7 jours à Bangkok et y dépensaient environ 173 dollars par jour.
Par ailleurs, la capitale thaïlandaise affiche le 2ème taux de croissance (9,6%) de la fréquentation étrangère pour 2018.
Enfin, les villes de Phuket et Pattaya apparaissent également dans ce classement respectivement 12ème et 18ème.


La Fête de Awk Phansa

Jour férié dans tout le royaume, la fête de Awk Phansa ou Wan Awk Pansa a lieu le jour de la pleine lune du onzième mois lunaire (octobre) et marque la fin des trois mois de la période du carême bouddhiste et la fin traditionnelle de la saison des pluies.
Selon la croyance bouddhiste, ce jour commémore le retour de Bouddha sur terre après trois mois passés au paradis où il avait rendu visite à sa mère.
A cette occasion, les Thaïlandais se rendent dans les temples pour prier et faire des offrandes, notamment des dons de robes safran, de nourriture et autres nécessités. Le soir venu, ils participent au « tian wian », procession circulaire qui s’effectue trois fois autour du sanctuaire, dans le sens des aiguilles d'une montre, en portant une bougie, trois bâtons d'encens allumés et un bouton de lotus.
Dans certaines régions la journée est animée de courses de long-tail boat et la soirée de processions de bateaux illuminés ou « Lai Reua Fai ». Ces derniers peuvent faire dix mètres de long et sont parés de fleurs et de bougies. Ces parades flottantes qui offrent un spectacle magique peuvent être vues notamment à Nakhon Phanom et Ubon Ratchathani. Cette année la fête de Wan Awk Pansa sera célébrée le 24 octobre.



Informations légales