Aventures et Activités

L'Agrotourisme

L'orchidée peut être considérée comme un symbole de la Thaïlande, mais d'autres fleurs, de l'anthurium au muguet y poussent aussi.

On a souvent dit que celui qui est disposé à travailler ne mourra jamais de faim en Thaïlande. L'éloge d'un roi du 13e siècle est ainsi gravée dans une stèle et dans la mémoire des écoliers: "il y a du riz dans les champs, et des poissons dans les rivières."
Même dans les temps difficiles comme aujourd'hui, les richesses naturelles du pays font vivre l'espoir et procurent des moyens d'existence à ses enfants De part sa situation géographique, en Asie du Sud Est, la Thaïlande s'étend sur plus de 1600 kilomètres son climat, sa faune et sa flore se caractérisent par une grande diversité. S'y développent plantes tropicales, subtropicales, et de régions tempérées.
Destinées aux besoins propres du pays et à l'exportation, le riz a toujours été la récolte la plus importante, mais depuis les années 50 les fermiers thaïs se sont également orienté vers les récoltes à rendement commercial telles que caoutchouc, manioc, mais, soja, tabac, canne à sucre et ananas. Le pays est un des producteurs principaux de produits alimentaires du monde, et s'est fait connaître aussi comme producteur de fleurs.
Si l'orchidée peut être synonyme de Thaïlande, les fleurs coupées, de l'anthurium à la rose en passant par le lis font l'objet d'études et sont cultivées également à des fins commerciales. Il est impossible de parler de l'agriculture en Thaïlande sans mentionner les projets royaux. Le premier a été entrepris du début des années 70 dans le but de changer les normes de vie des tributs montagnardes du Nord fruits et des légumes des régions tempérées ont été introduits comme substitut à la culture du pavot. Ce projet comme les suivants ont été pleinement couronnés de succès en éliminant la culture du pavot et en favorisant de nouvelles méthodes cultures dans les provinces du nord: Chiang Mai,Chiang Rai,Lumphun et de Mae Hong Son, qui offrent de nombreuses opportunités.

La Fondation pour les Projets Royaux a 4 centres de recherches et 34 centres de développement qui travaillent pour soutenir les fermiers en choisissant des récoltes, en améliorant la gestion de la ferme, et en aidant à préserver l'environnement.
La Fondation apporte en outre son aide dans la commercialisation le conditionnement et la transformation des produits qui portent le nom de marque: Doi Kham et sont disponibles dans les supermarchés et dans le Marché des Fermes près du Parc Chatuchak. La vie traditionnelle à la ferme diffère selon les régions. Les plaines centrales sont connues pour être le grenier à riz du pays, mais la culture du riz est partout généralisée. Une partie des tâches ont été mécanisées, mais le travail manuel est toujours utilisé largement, du stade de la plantation à celui de la moisson.
Des rituels fascinants entourent chaque étape de l'affermage, et temps de moisson est le meilleur moment de faire une halte et de voir les fermiers au travail, particulièrement dans les villages où sont utilisées les méthodes traditionnelles. Il est possible de visiter les rizières pendant le temps de la moisson, et dans certains établissements tels que l'Université de Maejo à Chiang Mai, et vous pourrez essayer de planter ou de moissonner dans les champs réservés à la démonstration.
Vergers et marais salants s'étendent dans les provinces bordant les deux côtes du Golfe de Thaïlande. Les provinces de l'est, Chonburi, Rayong, Chanthaburi et Trat- reçoivent la mousson de sud-ouest qui les rend plus vertes et plus humides que le reste du pays. Elles produisent ramboutans, mangoustans et certains des meilleurs durians, pour les marchés locaux et l'exportation. Les provinces du sud-ouest de Bangkok également produisent des fruits. Ratchaburi est aussi célèbre pour ses raisins que Phetchaburi l'est pour ses pommes roses Prachuap pour ses ananas, que Samut Songkhram pour ses Amphawa lychees. Dans ces provinces vous trouverez également les industries artisanales qui ont été créées pour absorber les surproductions. Une visite à ces petites factoreries étranges donne une occasion de goûter leurs produits et de ramener avec soi quelques uns de leurs meilleurs.

L'agrotourisme en Thaïlande a une large frontière commune avec l'écologie et le tourisme culturel on vit la campagne selon les coutumes et les traditions. Le Département pour 1'expansion agricole offre des visites de fermes et des séjours dans les villages. Quelques unes de ces destinations peuvent être d'agréables haltes après un long voyage, offrant les occasions de visiter de s'instruire et faire des emplettes, tout à la fois.

Destinations pour l'agrotourisme Chiang Mai La plupart des attractions proposées aux touristes sont gérées par le gouvernement ou des établissements sans but lucratif. Plusieurs centres de recherches fonctionnant pour le Département des Sciences Agronomiques ou pour le Projet Royal sont à l'origine de la plupart des produits frais disponibles localement et dans les supermarchés de Bangkok, beaucoup de nouvelles variétés en effet ont été développées grâce à eux. La plupart des centres de recherches sont ouverts au public à l'exception de ceux qui se consacrent à la recherche dans des domaines sensibles. Vous pouvez vous y promener et demander à voir leurs jardins et pépinières. Mais par précaution, il est préférable de téléphoner avant la visite.

Le Projet Royal du centre de recherches Inthanon Amphoe Chomthong, Chiang Mai

Ce centre de recherches est un des quatre établissements travaillant à la recherche et au développement de récoltes de rapport sous le patronage d' un Projet Royal. Il est situé à 90 kilomètres de la capitale de la province (soit un trajet d' 1h30mn en voiture environ.) Il est proche du mont Doi Tnthanon, le plus haut sommet de Thaïlande, la température y est très agréable, 21 degrés, en moyenne et, les mois frais de décembre à février, elle peut descendre en dessous de l0 degrés. La recherche ici porte sur les plantes à fort potentiel commercial telles que le café, les fruits de climats tempérés et les fleurs coupées. Les touristes ont accès au beau jardin du centre de fleurs des climats tempérés, et à la pépinière de fleurs qui produit de beaux gerberas, chrysanthemums, antheriums entre autres et qui sont vendus par les filières dépendant du Projet Royal. La station est un arrêt recommandé pour les amoureux des plantes lors de l'excursion vers le sommet de la montagne.
Tel:(66-53/ 810-765-8 Ext. 108, 66-01/993-6778)

Le Projet Royal du Centre de Recherches de Khun Wang

Khun Wang, district Chomthong, Chiang Mai Le centre de recherches de Khun Wang se trouve sur la route du Mont Doi Inthanon, à environ une demie heure du centre de recherches d'Inthanon. La station, qui fait partie du Centre

Agricole Royal de Recherches de Chiang Mai fait des recherches sur le café, et les fruits des climats tempérés. Les touristes sont les bienvenus à la plantation de café d'arabica du Centre, et une visite des vergers (pour la plupart de pêchers) peut être organisée en prenant contact à l'avance. Contact: Centre Royal de Recherches Agricoles de Chiang Mai, village de Mae Hea, Amphoe Muang,Chiang Mai.


Le Projet Royal d'Agriculture à Mae Jon Luang Amphoe Chomthong, Chiang Mai

Mae Jon Luang, qui se trouve sur un chemin de terre, à une huitaine de km, soit 45 mn environ en voiture tout terrain du Centre de Recherches de Khun Wang, n'est pas accessible en saison de pluies (juin, à octobre). Le projet agricole initié par l'USAID, fut dans un premier temps un centre de recherches de cultures de remplacement. Maintenant il aide à promouvoir le développement de la culture fruitière de climat tempéré poires, pêches, noix de macadamia chez les tribus montagnardes.

Le centre dispose d'un agréable espace pour le camping, avec ses logements de style bungalows et ses rangées de cerisiers. Quand ils sont en fleurs quelques semaines en janvier - la montagne devient rose, et les touristes affrontent les sentiers difficiles juste pour le spectacle. Contact: Chiang Mai Royal Agricultural Research Center, Mae Hea, Amphoe Muang, Chiang Mai.

L'Université de Maejo Amphoe Sansai, Chiang Mai Maejo.

C'est la plus grande école d' agriculture du Nord; visites d'étude ou excursions peuvent être organisées par le Département de l'Agriculture
(tel: 66-53/878-038-50 ext. 2506, 2307)

Le Département des Projets d'AgroEcotourisme propose des visites d'une demi journée et d'une journée de 1' université et des serres à orchideés et arboretum, ainsi que de la ferme aux biches et des jardins de fleurs, gérés par les fermiers de la région avec le concours de l'université; les visites organisées de deux jours comprend le séjour dans le village proche, marche dans la forêt avoisinante et observation des oiseaux. Selon la saison, vous pouvez également essayer de planter du riz ou assister à la moisson dans les champs et rizières appartenant à l'université.

Chiang Rai

Chiang Rai est devenu populaire avec les amoureux de la nature et les touristes les plus aventureux. Puisqu'il reste encore quelques espaces à explorer les montagnes environnantes. Les tribus montagnardes ont abandonné 1' opium en faveur de la culture des fruits de climat tempéré, des légumes et des fleurs coupés et on peut trouver de telles petites plantations dans les endroits les plus éloignés, depuis qu'ils sont accessibles par la route. Une visite à ces petites communautés de planteurs offrent une chance d'explorer l'agriculture et la diversité ethnique qui a toujours contribué au charme de Chiang Rai.




Ban Hua Mae Kham Agrotourism Center

Ban Hua Mae Kham est une tribu montagnarde de quatre groupes ethniques distincts: les Hmong, Akha, Lisu, et Musen. Le village est situé à quelques 100 kilomètres de la capitale de la province, les 33 derniers km de route étant peu praticables. Officiellement,elle est la dernière communauté thaïe, séparée de l'Union de Myanmar par une chaîne montagneuse facile à franchir.
L'altitude est idéale pour les fleurs et les légumes des zones tempérées, mais la culture en vue de la commercialisation est récente. Le centre d'agrotourisme, géré par le Département pour Favoriser L'Agriculture, organise une excursion dans les fermes et les plantations de la région, avec un hébergement dans les maisons traditionnelles meublées et disposant de l'eau courante.
Il est recommandé de réserver. Les voyages d'une journée sont possibles mais il faut partir très tôt le matin. Une excursion à la plantation de thé de Phaya Phrai (accessible par voitures tout terrain uniquement), où est cultivé en vue de son exportation vers Taiwan, le thé parfumé Oolong, est un must.

Les Plantation en terrasses offrent, dans les brumes matinales, l'une des scènes les plus romantiques que l'on rencontre partout dans le Nord. La dégustation est un plaisir raffiné et vous finirez par vouloir en rapporter à la maison un paquest de chaque sorte.

Le meilleur moment pour visiter Hua Mae coïncide avec les fêtes du nouvel an chez les Lisus, (fin janvier à début février),et la saison fraîche pour admirer les fleurs sauvages(mois de novembre à janvier)

Mae Salong Nai, Amphoe Mae Fah Luang
Ban Hua Mae Kham Agrotourism CenterTel. (66-53) 765-277

Le centre d'agrotourisme de Doi Pha Mon.

Les Thais visitent le Centre de Doi Pha Mon pour son jardin d'exposition de tulipes, lis, glaïeuls, et autres fleurs des climats tempérés. Dans le secteur poussent les tulipes mises en pot, les roses, et les plantes ornementales pour les marchés de Chiang Rai.
Ban Rom Pho Thaï est une communauté de quatre tribus montagnardes ayant chacune son dialecte et ses coutumes. Le Centre d' agrotourisme qui dépend du Centre de développement de l'agriculture, est géré comme une coopérative.
Le mode d' hébergement est simple (des bungalows ou tentes) avec deux repas par jour. Il connaît un succès sans conteste, en raison de sa proximité avec plusieurs sites touristiques, le plus connu étant Phu Pha Tang. Les mois frais sont les meilleurs temps pour visiter ce site naturel où, de ses hauteurs on peut apercevoir le Laos entre les montagnes embrumées. L'itinéraire le plus court pour atteindre Doi Pha Mon de la capitale de la province est de prendre 1' itinéraire 1020 à Toeng(64km) tourner à gauche après Ban Pang Kha. Rechercher l'indication du Centre de Développement Agricole de Montagne sur la droite.
Distance totale; 94 kilomètres.
Ban Rom Pho Thaï, commune de Tubtao, arrondissement de Toeng
Tel: (66-53) 767-066

Phetchabun

Cette province touchant Phitsanulok est située à environ 600 mètre au-dessus du niveau de la mer. Le temps ici est agréable toute l'année pour les touristes en quête de fraîcheur. Ce climat favorable a également fait de Phetchabun le lieu idéal pour les cultures de climats tempérés. Des dizaines de fermes ont vu le jour ces 25 dernières années avec des récoltes de fruits et de légumes, certains exotiques, d'autres de la région. Phetchabun est la terre du tamarinier doux, et les autochtones l'utilise pour en faire des conserves, des jus de fruit, et des snacks.


B.N.Farm99 Tumbon Campson.

B.N. Farm est un exemple en matière de management. Pionnier dans le domaine de la culture des plantes et fruits des zones à climat tempéré, la ferme B.N., appartient à la famille Khunwong, qui 1' a conçue de telle sorte que les visiteurs à Phetchabun ne peuvent s'empêcher de s'y rendre. Ici on trouve une infinie variété de fruits fraises mûres, lychee, avocat, longan, fruits de la passion, papaye, loquat , noix d'Australie, entre autres. Fruits et légumes frais, aussi bien que produits transformés sont vendus par les chaînes principales des supermarchés et sur place à la boutique de souvenirs.

Cette ferme est une ferme pilote, en matière d'agrotourisme, et de management. Les groupes peuvent demander des informations et une excursion guidée d'une partie de la ferme. Une promenade par le jardin d'exposition, où de nombreuses plantes et herbes tropicales sont cultivées, est recommandée.

Loei La zone de Phu Rua est le centre de 1' horticulture de climat tempéré du nordest. Son climat frais et sec est idéal pour la croissance des fleurs exotiques telles que sainpaulia, hortensia, pétunia, et phlox. Chaque année, à la fin décembre, les touristes affluent au Festival des Fleurs, qui réunit les plus beaux points de ventes des jardins et pépinières de Phu Rua. Phu Rua abrite également un centre de recherche agricole de montagne, qui avait travaillé avec les fermiers locaux pour favoriser de nouvelles récoltes à rendement telles que macadamia, fraise, passiflore comestible, plantes en pots plantes comestibles, et fleurs coupées. La station elle-même comprend un espace réservé à la vie sauvage, qui peut être visité presque en totalité.

L'itinéraire du visiteur doit comporter un arrêt au Château de Loei,(142 Mu 2, tumbon Rongjik,Amphoe Phu Rua, Tel: (66-42) 891-970, le premier producteur de vin en Thaïlande. Il y a quelques années, un entrepreneur, remarqua que le climat est ici semblable à celui du sud de la France. Il eut l'idée d'y faire pousser la vigne, qui produit maintenant deux récoltes par an. Le Château de Loei rouge est très populaire parmi les amateurs de vin dans la région, au point qu'en période de vacances, il est difficile d'en trouver une bouteille. Son vin blanc, fait à partir de Chenin Blanc, est également tout à fait respectable. Les vins sont en vente au magasin de souvenir du vignoble, comme les raisins de table provenant du domaine, ainsi que les fameux produits locaux tels que le jus de fruit de la passion et des légumes frais. Les amoureux de fleurs ne devraient pas manquer une visite au jardin de Namfone, La pépinière des fleurs de climat tempéré de Phu Rua (Tel: 66-42/899-062) et le Centre des Fleurs de Phu Rua, qui fournit quelques -uns des plus beaux anthuriums aux fleuristes de Bangkok. Contact: Centre de Recherches Agricoles de Montagne, Tumbon Plaba, Amphoe Phu Rua, Loci: Tel: (66-42) 891-398

B.N.Farm99 Tumbon Campson.
Arrondissement de Khao Kho Phetchabun
Tel: (66 -56) 750 -418-21 Fax: (66-56)750-421.

Samut Songkhram


Cette petite, province fertile sur la côte est habituellement décrite comme étant "moitié d'eau salée et moitié d'eau douce," en raison de sa situation à l'embouchure du Mae Klong, l'une des principales voies de circulation dans la région. Samut Songkhram est connue pour ses nombreux marais salants, champs de paddy, cocoteraies, plantations de poivriers, champs d'ail et d'oignon.

Samut Songkhram exporte les poissons de mer, la sauce de poissons, (nain pla), et des produits à base de noix de coco fraîche le plus célèbre étant le sucre. La région est fière de sa production de fruits depuis qu'ils ont la réputation d'être parmi les meilleurs de Thaïlande.

Le district d'Ampawa est connu pour ses lychees de premier choix qui arrivent sur le marché en avril et mai. Le Bureau Agricole de la province peut organiser des excursions axées sur les sites culturels et agricoles importants. Une excursion type comprend une visite au marché flottant, aux vergers de lychees et de pamplemousses aux industries artisanales de produits traditionnels et de nouveautés à base de noix de coco. Ne manquez pas d' essayer le sirop rafraîchissant de noix de coco et de ramener à la maison du sucre de palme pour parfumer les desserts "thaï-thaï."

C'est au Festival annuel des Fruits et Produits de la ferme de Ratchaburi que l'on trouve les meilleurs fruits des vergers et les meilleurs produits des artisans de cette province

Contacts: Samut Songkhram Agricoles Office Amphoe Muang
Tel: (66-34)711-711,720-784,720-767 Fax: (66-34)711-705

Ratchaburi,connue pour le célèbre marché flottant de Damnoen Saduak, est à une heure en voiture de Bangkok.
Les arbres fruitiers poussent ici en abondance grâce à un sol fertile et un climat favorable: lychees mangues pamplemousses et noix de coco, et le meilleur raisin de table du pays.
Chaque année, les touristes affluent au Festival annuel des Fruits et Produits de la ferme. Pour les produits frais, les vins, et les objets finement exécutés à la main, en bambou ou autres matières naturelles.
Ratchaburi est également un pionnier dans l'industrie laitière en Thaïlande. La coopérative laitire de Nong Pho est une des plus grandes productrices de produits laitiers; vendus dans tout le pays. Elle a son propre centre de distribution sur la route de Phetchakasem, à Nong Pho, amphoe Photaram.

Contact: Office du Tourisme de Thaïlande,
région II 500/51 route de Phetchakasem, Cha-Am, Phetchaburi
Tel (66-32) 471-005-6, Fax: (66-32) 471-502.

Nakhon Si Thammarat

Cette province sur le golf de la Thaïlande se distingue par la richesse de sa flore et de sa faune, sa végétation de bord de mer sa végétation de forêts; dans les montagnes la faune abonde toujours ce qui est très rare ailleurs.
Ce qui fait la différence de Nakhon Si Thammarat ce n'est pas simplement cette richesse, mais la méthode utilisée pour une exploitation écologique appelée: "Suan Somrom" qui permet la coexistence harmonieuse entre culture et forêt.
L'exemple le plus notable c'est Lan Saka village de Khiriwong.


Khiriwong Village

Le club d'écotourisme du village de Lan Saka a reçu le prix de la meilleure destination touristique de l'Office du Tourisme de Thaïlande en 1998 pour ses forfaits qui incluent l'excursion guidée du secteur escalade près du mont Khao Luang et séjour.
Le village est également noté pour ses fruits de la ferme, et ses arbres fruitiers qui poussent dans la forêt environnante non pas à la place mais à côté des arbres sauvages
Contact: Club d'Ecotourisme du Village de Khiriwong, Bureau administratif de Kumlone Moo 5, Kumlone, Lan Saka, Nakhon Si Thammarat 80230