Aventures et Activités

Partez pour l'aventure

Une Terre d'Aventure : Géographie et attractions naturelles

Pour le voyageur qui aime l'aventure dans la nature, la Thaïlande offre une gamme presque infinie d'activités passionnantes. Randonnée à pied, trekking dans la jungle, plongée sous-marine, observation des oiseaux, escalade : voilà quelques-unes seulement des façons de découvrir l'immense richesse naturelle et culturelle du pays. Sur la carte, la Thaïlande présente la forme d'une hache avec un manche allongé et étroit.
La distance de l'extrême nord à la pointe sud est de 1650 km, à peu près ce qui sépare New York de Miami. Grâce à cette forme extraordinairement étirée, la Thaïlande connaît le climat le plus diversifié de l'Asie du Sud-est. Dans les montagnes du Nord, pendant l'hiver, la température peut descendre au-dessous de zéro, tandis qu'elle demeure clémente toute l'année dans la Péninsule du Sud.


Du point de vue géographique, la Thaïlande se divise en quatre régions, avec des paysages différents de l'une à l'autre.
La plaine centrale, où se trouve Bangkok la capitale, est plate et fertile.
Le Nord se caractérise par des montagnes couvertes de forêts, tandis que le haut plateau du Nord-Est est relativement sec.
Dans la péninsule du Sud, flanquée par le golfe de Thaïlande à l'Est et la mer Andaman à l'Ouest, on trouve des plages et des marécages, de chaque côté d'une échine de montagnes luxuriantes.
Avec ses 2700 kilomètres de côte, le pays est particulièrement attractif pour les amoureux de la plage et du soleil.
La Thaïlande doit à sa situation au coeur de l'Asie du Sud-Est une exceptionnelle richesse de la végétation, et de la faune sauvage. Les montagnes septentrionales, qui forment la pointe Sud de la chaîne de l'Himalaya, abritent des espèces de haute altitude, inconnues dans les autres régions.
Quant à la Péninsule du Sud, on y trouve une faune et une flore semblables à celles de la Malaisie ou de l'Indonésie. Un des grands charmes du pays, c'est la diversité culturelle.
Chaque village a sa manière de vivre. Tribus “ethniques" et populations indigènes possèdent chacune leurs propres traditions. On découvre à la fois la beauté de la nature et ces fascinantes coutumes quand on visite ces territoires. Pour voir ou faire tout ce que le pays propose, il vous faudrait des mois, sinon des années. Mais même si vous projetez une simple aventure de vacances, vous devrez probablement choisir parmi les différentes options : pour la plage et le soleil : Pattaya et les stations balnéaires de la côte Est; Phuket et Phangnga dans le Sud, et aussi les îles du golfe de Thaïlande et de la mer Andaman. pour le ‘trekking', la randonnée de montagne et la culture des tribus montagnardes : les montagnes de Chiang Mai, Chiang Rai, Mae Hong Son et, à la frontière ouest avec le Myanmar, le domaine forestier de Tak et de Kanchanaburi. Pour la plongée et la vie sous-marine : les îles du golfe de Thaïlande et de la mer Andaman, en particulier Ko Tao, Ko Pangan, Ko Phi phi et Ko Similan. pour le repérage des animaux et l'observation des oiseaux : le Parc de Khao Yai au Nord de Bangkok, le Doi Inthanon à Chiang Mai, et les autres réserves de faune sauvage dans tout le pays.

Une Terre de Diversité Ethnique

Bienvenue au pays de la diversité ethnique. La Thaïlande, avec ses 60 millions d'habitants, accueille une grande variété de groupes ethniques.
D'abord l'ethnie thaï: c'est la composante majeure de la population, ceux qu'on appelle “Thaï", les Thaï Yai, originaires du Myanmar, les Thaï Lue qui viennent de la Chine du Sud et les Thaï Song Dam, originaires du Vietnam.
On trouve aussi des communautés ethniques comme les Chinois, les Indiens, les Khmers (Cambodgiens). Et puis il y a les tribus des montagnes, qui possèdent chacune leurs traditions et leurs coutumes particulières : au total, elles avoisinent le demi-million de personnes. Si vous faites du trekking dans ces provinces, vous croiserez problablement un ou plusieurs des groupes suivants :


Karen

Les Karen constituent la tribu la plus importante, avec 260.000 personnes. Venus du Tibet, ils sont établis dans les zones de plaine et sont traditionellement cultivateurs. Un grand nombre d'entre eux vivent à Kanchanaburi et Tak, près de la frontière avec le Myanmar. Les Karen sont bien assimilés, et un oeil non exercé aura du mal à les reconnaître d'après leur apparence ou leur habillement.

Hmong

Le groupe tribal le plus important après les Karen est celui des Hmong, avec un peu plus de 60.000 personnes. Les Hmong vivent dans les montagnes du Nord. Ce sont d'habiles orfèvres, et dans la plupart des grands centres touristiques, comme Chiang Mai ou Chiang Rai, vous les verrez vendre leurs bijoux faits-main sur les marchés et les bazars de nuit.

Mien

Les Mien, comme les Hmong, viennent de Chine. Parmi toutes les tribus, ce sont les plus raffinés, ils ont un grand savoir-faire pour le travail de l'argent et la broderie. Vous reconnaitrez une femme Mien à son large turban noir et à son boa de laine rouge.

Yao

Il y a environ 40.000 Yao en Thaïlande. Venus de Chine, ils demeurent influencés par la culture chinoise, et sont le seul groupe à conserver des marques écrites de leur histoire et de leur culture.

Lisu

Bien qu'ils ne représentent qu'environ 5% de la population totale des tribus, les Lisu sont très présents, notamment à cause de leurs vêtements aux couleurs vives. Ils sont établis dans les zones de très haute altitude. Lahu : Appelés par les Thaï “Muser", les Lahu sont chasseurs par tradition. A l'origine animistes, comme la plupart des tribus, beaucoup d'entre eux se sont convertis au christianisme. Le trait pour les identifier : les femmes Lahu portent des vestes rouges et noires avec des jupes noires étroites.

Akha

Les Akha sont une petite minorité, qui ne dépasse pas 3% de l'ensemble des minorités du pays. Venus du Tibet, ce sont les derniers arrivés des tribus montagnardes. Ils vivent sur les sommets, au dessus de 1300 m, et ont largement résisté à l'assimilation. Les femmes Akha portent des coiffes très décorées, ornées de perles et de petites boules d'argent.

Padong

Les longs cous étirés par les anneaux des femmes Padong sont connus dans le monde entier. Les Padong constituent une très petite minorité, et sont les plus récents immigrants en Thaïlande. Ils vivent dans la région montagneuse à Mae Hong Son, sur la frontière avec le Myanmar, leur patrie antérieure.

L'Aventure dans les Parcs Nationaux

La Thaïlande compte 79 Parcs Nationaux, 89 Réserves pour animaux sauvages où la chasse est interdite, et 35 domaines forestiers protégés: au total 13% du territoire.
Ce réseau de parcs, administré par la Direction de la Forêt, au Ministère de l'Agriculture, permet au visiteur un accès facile aux trésors naturels du pays, depuis les forêts de pins dans les montagnes du Nord jusqu'aux forêts tropicales du Sud et au spectacle éblouissant des coraux et de la vie sous-marine, au large des deux côtes.
Quelques Réserves pour animaux sauvages communiquent entre elles, ce qui donne d'excellents résultats dans l'effort de préservation. La plupart des parcs sont accessibles par la route et offrent un hébergement simple, pour un prix d'entrée très modéré. Dans les plus grands, comme Khao Yai, on peut louer les services d'un garde forestier qui vous servira de guide pour les longues randonnées.
Les Réserves pour animaux sauvages ne sont toutefois pas des zones de tourisme, aussi les visiteurs doivent-ils apporter leur nourriture et leur équipement de camping, et respecter les règles établies pour ne pas troubler la vie des animaux.


L'Aventure en Terrain Militaire

Pour jouer son rôle dans le programme“Amazing Thaïland", l'armée a ouvert au public ses camps d'entraînement jusqu'alors interdits.
Dans sa campagne de promotion touristique, l'Armée offre d'une part des possibilités sportives (équitation, golf, tir etc...) d'autre part l'aventure sans violence, sur le modèle de l'entraînement militaire de base.
Les activités de l'aventure sans violence, comme l'escalade, le trekking dans la jungle ou les parcours de survie peuvent être pratiquées dans les centres listés ci-après, sous la supervision de militaires qualifiés et expérimentés.
Les participants doivent être en bonne forme physique. Les tarifs sont variables, et il faut convenir d'un arrangement à l'avance.


Camp de Mengrai Maharaj

(Mengrai Maharaj Camp), Amphoe Muang, Chiang Rai
Tél: (66-53) 744-218
Activité: Tour de saut de 11 mètres, hauteur qui suffit à intimider la plupart d'entre nous! Pour des groupes de 100 personnes ou plus, à 25 baht par personne.

Camp d'entraînement militaire spécial de Pratu Pha

(Pratu Pha Special Warfare Training Camp) 40 Mu 4 Tumbon Ban Dong, Amphoe Mae Moh, Lampang Tél: (66-53) 225-941-2 ext. 3387
Activités: Treks d'une ou deux journées dans la jungle, style militaire. Excursion à pied jusqu'à une falaise calcaire qui offre le plus grand ensemble de peintures préhistoriques jamais découvert en Thaïlande, datant de 3000 à 5000 ans.
Transport possible pour et à partir de la gare de Lampang.

Camp de Sri Song Rak

(Sri Song Rak Camp), Amphoe Muang, Loei Tél: (66- 42) 811-939-41 ext. 2150
Activité : Tour de saut de 11 mètres.

Division du Génie militaire

(Army Pack Division) de Tumbon Donkaew, Amphoe Maerim, Chiang Mai
Tél (66-53) 297-478
Activités: Randonnée et camping pour des groupes de 10 à 50 personnes. Dans de superbes panoramas, on parcourt les sentiers touristiques à pied, à cheval ou à dos de mulet. Logement (style bungalow, ou tente) ainsi que nourriture sont fournis pour un prix très modéré.

Camp d'Ekathotsarot

(Ekathotsarot Camp), Amphoe Muang, Phitsanulok
Tel : (66-55) 245-042-50 ext. 3650
Activité : Tour de saut de 11 mètres.

Académie militaire royale de Chulachomklao

(Chulachomklao Royal Military Academy) Khao Changok, Nakhon Nayok
Tel : (66-37) 393-010-4 ext.62960-1
Activités : Excursions à bicyclette, canoë en rivière, randonnée et camping, escalade de rocher et mur artificiel. Logement (depuis la caserne jusqu'à la suite avec air conditionné) et nourriture sont fournis à des prix raisonnables.

Camp d'entraînement militaire spécial d'Erawan

(Army Special Warfare Training Center, Erawan Camp), Amphoe Muang, Lopburi
Tel : (66-36) 412-192
Activités: trekking dans la jungle, sur le modèle militaire, pour des groupes de 30 à 60 (2500 baht par personne). Tour de saut de 11 mètres, pour des groupes de 30 ou plus (250 baht pour les adultes et 100 bath pour les enfants). Démonstration de survie dans la jungle, pour des groupes de 30 ou plus exclusivement (100 bath pour les adultes et 50 pour les enfants). Le cours de tir au pistolet coûte 5000 bath pour 100 salves e t le nombre de participants n'est pas limité.

Camp de Navamindrajini

(Navamin drajini Camp), Tumbon Ban Suan, Amphoe Muang, Chonburi
Tel : (66-38) 286- 881.

Camp d'Aphai Borirak

(Aphai Borirak Camp), King Amphoe Sri Nakharin, Phattalung
Tel : (66-74) 611-641
Activité: Parcours d'obstacles sur le modèle du parcours d'entraînement des officiers de réserve, avec 12 étapes. Pour groupes de 100 personnes ou plus.

Camp d'entraînement militaire spécial de Sichon

(Sichon Special Warfare Training Camp Amphoe Sichon), Nakhon Si Thammarat
Tel : (66-75) 312-739
Activités : Programme d'aventure sans violence comprenant tour de saut, mur artificiel, entraînement à la survie dans la jungle, entraînement aux armes à feu, parcours d'obstacles, trek dans la jungle, feux de camp.

Camp d'Ingkayuth Boriharn

(Ingka yuth Boriharn Camp) Amphoe Nong Jik, Pattani
Tel : (66-73) 431-434, 431-443, 437- 339 ext. 4311
Activités: Tour de saut de 11 mètres, pour groupes de 15 ou plus. Réservation au moins un jour à l'avance.

L'Eco-Aventure en Thaïlande

Les randonneurs occidentaux ont été les pionniers de l'écoaventure en Thaïlande, dans les années soixantedix. Ils ont été les premiers à pénétrer dans les repaires des montagnes du Nord et à découvrir les milieux culturels spécifiques des tribus ethniques.
Avec le temps, l'industrie locale du voyage s'est développée pour se mettre à la hauteur des exigences du tourisme d'aventure international, et aujourd'hui les agences de voyage proposent le trekking, la randonnée de montagne en VTT, le rafting, la plongée, l'observation des oiseaux, le safari animalier, bref, à peu près tout ce qu'on peut imaginer dans le tourisme d'aventure.


Depuis quelques années se manifeste un intérêt pour une nouvelle forme de tourisme, mieux inscrite dans la durée, qui a orienté l'industrie touristique dans le sens de la préservation du milieu écologique où elle évolue. L' “Office du Tourisme de Thaïlande" (Tourism Authority of Thaïland (TAT) ) a encouragé une politique de tourisme écologique, qui met l'accent sur le développement durable, la préservation des ressources touristiques et l'implication de la population locale. Un grand nombre d'agences aujourd'hui se spécialisent dans le tourisme écologique, et proposent des programmes combinant tourisme de nature et tourisme culturel. On trouve par exemple à Phuket “Canoë de mer", qui propose une façon alternative d'explorer les fascinantes grottes et autres merveilles naturelles de l'Andaman, ou encore le Club Ecotouriste Khiriwong Village de Nakhon Si Thammarat, qui organise des randonnées écologiques dans la montagne environnante, avec le séjour chez l'habitant dans les villages. Les deux ont récemment reçu le Prix du Tourisme décerné par l'Office du Tourisme de Thaïlande. Reportezvous au Répertoire pour trouver les noms et les adresses des Agences de tourisme écologique établies là où vous voulez aller. Dans les Parcs Nationaux et les Réserves pour animaux sauvages, les visiteurs doivent respecter les règles qui ont été établies pour la protection de l'environnement comme pour leur propre sécurité. Vous pouvez contribuer à la préservation du patrimoine naturel en observant des règles simples : ne rien laisser derrière vous, ne rien emporter, respecter les habitants du lieu, êtres humains et autres occupants.

DESTINATIONS D'AVENTURE


Chiang Mai

Surnommée “La Rose du Nord", cette province septentrionale est l'une des destinations d'aventure les plus prisées, en raison de ses paysages de montagnes luxuriantes, d'une fascinante faune et flore de haute altitude, et de la présence ethnique de diverses tribus montagnardes.
La province de Chiang Mai connaît trois saisons bien distinctes: de la mi-Mars à Mai un été clément, la saison des pluies de juin à octobre, et un hiver frais, de Novembre à Février.

Comment s'y rendre : la province est accessible par la route, le train et l'avion.
En bus, il faut environ 11 heures depuis la gare routière Nord de Bangkok, Rue Kampheng Phet 2.
On peut aussi prendre le train à la gare Hua Lum Phong pour un voyage de 13 heures.
En avion, la ville de Chiang Mai est desservie par plusieurs vols quotidiens de ‘Thai Airways International'.

A quelle période : de Novembre à Janvier pour le rafting, la voiture et la bicyclette; toute l'année pour les autres activités.

Hébergement : toute la gamme, du modeste au luxueux, dans la capitale de la province. Dans les villages des tribus montagnardes, l'hébergement est spartiate, parfois sans salle de bains.

Conseils de voyage : apportez des vêtements chauds pendant les mois de fraîcheur (de Novembre à Février) ou si vous allez dans la montagne. Pour les treks en jungle, emportez des bagages légers et des produits anti-insectes. L'Aventure dans la province de Chiang Mai Observation des oiseaux Le Doi Inthanon, point culminant de la Thaïlande à 2565 mètres au-dessus du niveau de la mer, est une Mecque pour les ornithologues amateurs. A la pointe sud de la chaîne Himalayenne, il abrite 364 espèces d'oiseaux, la plupart introuvables ailleurs dans le pays. Les autres sanctuaires d'oiseaux sont le Parc National du Doi Suthep-Pui, la Réserve pour animaux sauvages du Doi Luang Chiang Dao, la Réserve d'Om Koi. La période la meilleure pour l'observation des oiseaux se situe entre Novembre et Février.
Randonnée de montagne en VTT L'itinéraire offrant le plus beau panorama est celui qui va du Doi Inthanon aux Gorges d'Ob Luang en passant par Mae Chaem. La première section du parcours, d'environ 20 kilomètres, ne convient qu'à des cyclistes très expérimentés, mais la seconde, de 30 km, est moins exigeante et peut être pratiquée par des touristes de niveau moyen ou bon. S Trekking en 4 x 4 Particulièrement plaisant est le circuit en véhicule tout-terrain sur l'itinéraire Chiang Mai-Ban Mae Saket en passant par Mae Suai, Ban Huai Krai et Doi Wawi, avec des arrêts dans les villages des différentes tribus. Promenade à dos d'éléphant Au camp pour éléphants de Chiang Dao, dans le district de Chiang Dao, les éléphants sont dressés pour donner un spectacle aux touristes, et peuvent être utilisés pour des promenades dans la forêt avoisinante.
Le camp pour éléphants de Mae Taeng, dans le district de Mae Taeng, propose en outre des promenades en char à boeufs et du rafting sur des radeaux de bamboo. Rafting en radeau de bamboo
Un itinéraire très populaire pour ce rafting part de Ban Tha Ton, dans le district de Mae Ai, pour descendre la rivière Mae Kok jusqu'à Chiang Mai. En ce qui concerne la rivière Mae Taeng, considérée comme plutôt facile, le rafting peut être organisé au camp pour éléphants. Prendre contact avec ‘Gem Travel' (cf Répertoire). Rafting sur rapides La descente en canot pneumatique de la Mae Chaem, qui traverse les Gorges d'Ob Luang, peut être arrangée par l'Agence ‘Mae Sot Travel' à Chiang Mai (cf Répertoire). Un autre itinéraire assez exigeant emprunte la rivière Mae Tuen dans le district d'Omkoi, dont les rapides passent en pleine forêt vierge, pour s'achever dans le grondement des chutes de Pha Dam. Les canots pneumatiques ne sont pas disponibles en permanence sur le site, il est donc préférable de réserver le voyage auprès d'une agence à Chiang Mai.
Randonnée pédestre C'est dans le Parc National du Doi Inthanon que la randonnée sera la plus passionnante; plus de 360 espèces d'oiseaux, de magnifiques papillons, des animaux sauvages, des orchidées et d'autres spécimens de la flore se disputent l'attention du visiteur.
Excursion à moto L'Agence ‘Siam Bike Travel' (cf Répertoire) organise des excursions à moto dans la campagne autour de Chiang Mai, Chiang Rai et Mae Hong Son. Treks chez les tribus montagnardes Les parcours combinent marche à pied, dos d'éléphant, VTT, radeau de bambou et canot pneumatique.
Les programmes les plus demandés sont ceux où l'on s'arrête et passe la nuit dans les villages ethniques : Karen, Lahu, et Shan.

Chiang Rai

Cette province de l'extrême Nord borde à la fois le Myanmar et le Laos. Plusieurs tribus sont établies dans les montagnes : Hmong, Lahu, Karen, Lisu, Akha, chacune possédant sa culture et son dialecte.
La province de Chiang Rai est l'une des plus anciennes destinations du pays pour le rafting, et ne cesse d'attirer les amateurs d'aventure du monde entier. Elle connaît trois saisons, un été clément de la mi-Mars à Mai, la saison des pluies de Juin à Octobre, et un hiver frais de Novembre à Février.
Comment s'y rendre: en bus de la gare routière Nord de Bangkok; départs le matin et en début de soirée. Le voyage dure onze heures. On peut aussi prendre l'avion avec ‘Thaï Airway' ou ‘Angel Airlines'.
A quelle période : de Juin à Février. Hébergement : toute la gamme, du modeste au luxueux, dans la capitale de la province. Dans les villages des tribus montagnardes, l'hébergement est spartiate, parfois sans salle de bains.
Conseils de voyage : Apportez des vêtements chauds pendant les mois de fraîcheur (de Novembre à Février) ou si vous allez dans la montagne. Pour les treks en jungle, faites des bagages légers et emportez des produits anti-insectes.

- Promenades à dos d'éléphant Organisées au village Karen ‘Ruam Mitr' sur la rive de la rivière ‘Mae Kok'. La promenade vous emmène dans la forêt environnante et au village de Huay Mae Sar, village Yao tout proche.

- Rafting Radeaux de bamboo et canots p

Mae Hong Son

Souvent appelée “la cité des trois brumes" parce qu'elle est enveloppée de brume presque toute l'année, la province de Mae Hong Son est essentiellement une région de montagnes accidentées, avec fort peu de plaine propice à l'agriculture.
Les endroits les plus reculés ne sont accessibles que par des pistes en terre qui se transforment en boue pendant la saison des pluies et ne sont plus praticables qu'à pied. Beaucoup de ‘guesthouses' en ville organisent pour les touristes des randonnées dans la jungle ou chez les tribus montagnardes.
La province de Mae Hong Son connaît trois saisons : l'été (mi-Mars à Mai), la saison des pluies (Juin à Octobre) et l'hiver ou saison fraîche (Novembre à Février). En raison de l'altitude, il peut faire très chaud l'été et tout à fait froid l'hiver.

Comment s'y rendre : Le bus, à prendre à la gare routière Nord de Bangkok, voyage de 13 heures pour la capitale de la province. Si vous venez de Chiang Mai, prenez la route Chiang mai - Fang puis bifurquez sur la route nationale 1095 en direction du district de Pai. La ville de Mae Hong Son est desservie par des vols quotidiens de ‘ThaïAirways' à partir de Bangkok et de Chiang Mai. De Mae Hong Son, prenez un minibus ou louez un véhicule tout terrain pour rejoindre les pôles d'aventure de Pai et Khun Yuam.

A quelle période : de novembre à Mai pour les randonnées de montagne en VTT et en 4 x 4. Novembre pour les champs de fleurs sauvages.

Hébergement : ‘guesthouses' et quelques hôtels de luxe dans la capitale de la province. Dans les hameaux des tribus montagnardes, logements très simples, style cottage.

Conseils de voyage : apportez des vêtements chauds pendant la saison fraîche (Novembre à Février). Emportez des affaires de toilette pour les randonnées chez les tribus montagnardes.

Aventure dans la province de Mae Hong Son

- Randonnée de montagne à bicyclette : Le rendez-vous pour l'aventure à bicyclette VTT dans la montagne, c'est le district de Pai; plusieurs boutiques louent aux touristes les bicyclettes et l'équipement nécessaire. Les excursions font découvrir les villages des tribus, proches ou lointains, ainsi que les cascades et les source chaudes. La meilleure période pour la randonnée de montagne en VTT s'étend de Novembre à Mai.

- Treks chez les tribus montagnardes : Les groupes ethniques de la province de Mae Hong Son sont constitués de tribus montagnardes ainsi que d'immigrants en provenance de l'Etat Shan du Myanmar.
Les agences de voyages proposent des combinaisons de tous les moyens de transport : véhicule tout terrain , radeau, éléphant, VTT.

- Rafting sur rapides La rivière Pai, principale artère de circulation de la province, prend sa source dans la chaîne de montagnes qui forme la frontière naturelle avec le Myanmar, et traverse plusieurs districts sur une distance d'environ 180 km. L'excursion en raft au départ de Ban Nam Kong, à 65 km de la ville de Pai, franchit des forêts vierges, des chutes et quinze passages de rapides; le parcours nécessite environ cinq heures.

- Randonnée pédestre : Le Doi Mae Ukor, dans le district de Khun Yuam, fait partie du Parc National de Mae Surin Fall. Les sentiers de randonnée qui serpentent entre les cascades et de vaste champs de tournesols sauvages, fleurissant en Novembre, y attirent une multitude de touristes. Cette montagne se situe à environ 90 km de la ville de Khun Yuam.

Tak

Cette province montagneuse au sud de Chiang Mai est une destination de plus en plus prisée pour l'aventure. Les activités se concentrent dans le district d'Umphang, sur la frontière avec le Myanmar. Coupé du reste du pays jusqu'à une époque récente, le district est aujourd'hui accessible par un itinéraire de montagne assez tourmenté partant de Mae Sot, le centre du commerce frontalier. Beaucoup de rivières prennent leur source dans les forêts du secteur; la plus importante est la Mae Klong, très appréciée pour le rafting. Le district, qui abrite une Réserve pour les espèces sauvages et englobe la partie ouest de Thung Yai Naresuanqui, avec la Réserve contigüe de Huay kha Kaeng, a été classé Site du Patrimoine Mondial par l'UNESCO.

Comment s'y rendre : des bus partent plusieurs fois par jour de la gare routière nord de Bangkok pour Mae Sot. La ‘Thai Airways' offre des vols de Bangkok à Mae Sot via Phitsanulok, les mardis, jeudis, samedis et dimanches. De la ville de Mae Sot, il faut prendre un minibus sur le Soi Thorasap (téléphone) ou louer un véhicule tout terrain avec chauffeur pour se rendre à Umphang, à 4 ou 5 heures de route. La camionette est le plus gros véhicule qui puisse emprunter cet itinéraire.

A quelle période : de Novembre à la mi-Janvier

Hébergement : ‘guesthouses' dans la ville d'Umphang. Emplacements de camping dans la Réserve pour espèces sauvages d'Umphang, mais vous devez apporter votre tente et votre matériel de camping.

Conseils de voyage : une autorisation est nécessaire pour accéder à la Réserve pour espèces sauvages. On peut l'obtenir auprès du Club de promotion de tourisme et de préservation de la nature à Umphangville. Bagages légers pour le trek dans la jungle et produits anti-insectes.

Umphang district

Treks en 4 x 4 : La route qui serpente de Mae Sot à Umphang constitue l'un des itinéraires de montagne les plus difficiles. Il faut de 4 à 5 heures pour franchir cette section de 164 km.
D'Umphang-ville, on peut poursuivre par la route jusqu'à la somptueuse chute de Sepla, en traversant la montagne dolomitique du Doi Hua Mod et le village Karen de Ban Pahlatha, point limite pour l'utilisation d'une voiture ordinaire.
Pour atteindre la majestueuse chute de Ti Lo Su, empruntez l'itinéraire Umphang - Mae Klong Mai - Mae Chan. Au km 20, prenez à gauche pour entrer dans la Réserve pour espèces sauvages, et continuez pendant 27 km jusqu'aux hameaux Karen de Ban Tipoji et Bueng Faed puis jusqu'au village Karen de Le Tong Ku, dont le chef spirituel est un ermite de cette ethnie.
Cet itinéraire est praticable de Novembre à Mai exclusivement.

Rafting : La rivière Mae Klong est très prisée des enthousiastes du rafting, en raison de ses nombreux rapides, de ses superbes paysages de jungle, et de ses innombrables chutes et cascades.
Il faut environ deux jours d'un voyage difficile pour rejoindre à partir d'Umphang la chute de Ti Lo Re. La première partie, jusqu'au village de Palata, prend à peu près une demi-journée.Après Palata, le trajet commence par une section plus facile mais redevient ensuite très exigeant ( niveaux 4- 5).

Treks dans la jungle : La plupart de ceux qui viennent à Mae Sai veulent absolument admirer la spectaculaire chute de Ti Lo Su. En général, les agents de voyages proposent, pour une partie de ce long trek, le VTT, le dos d'éléphant ou le raft, mais l'essentiel doit se faire à pied.
L'itinéraire se divise en plusieurs sections : de Tha Sai à Ti Lo Su, à pied ou à dos d'éléphant, de Ti Lo Su à Pahlatha, à dos d'éléphant et à pied, et enfin de Tipoji à Bueng Faed et Le Tong Ku, à pied. Il faut être dans une forme physique raisonnable pour entreprendre ce trek, mais vous serez récompensé quand vous arriverez à la chute, qui se classe parmi les dix premières du monde.
Une autorisation obtenue auprès de la Direction de la Forêt du Ministère de l'Agriculture est nécessaire pour le trajet Tipoji - Bueng Faed. Les touristes qui veulent visiter le village de Le Tong Ku doivent avoir l'accord de la Section 347 Platoon de la Police des Frontières (Tel : 66-55 / 561-008).
Seuls les petits groupes voyageant à pied sont autorisés à visiter cette zone.

Camping et repérage des animaux : Il faut une autorisation pour l'accès à la Réserve pour animaux sauvages d'Umphang. Les visiteurs ne peuvent ni entrer ni sortir entre 6.30 p.m. et 6 a.m. Parmi les animaux souvent aperçus dans la Réserve, on trouve les éléphants, les tigres, les ours, les cerfs, les gazelles, les phacochères, les faisans, les paons et les calaos.

Phitsanulok

Les provinces de Phitsanulok et Phetchabun, dans la partie méridionale du Nord de la Thaïlande, sont des destinations très prisées des campeurs, parce qu'elles englobent à elles deux plusieurs Parcs Nationaux, dont chacun possède ses paysages, sa faune et sa flore spécifiques. Durant les années 70, les Communistes se sont cachés dans les hauteurs rocailleuses qui marquent la frontière entre les deux provinces, en raison de leur caractère isolé. Aujourd'hui, un ensemble de routes relie efficacement cette zone au reste du pays, et les amoureux de la nature y viennent en foule pour profiter des chutes, des champs de fleurs sauvages, des papillons et des magnifiques paysages, qui se renouvellent à chaque saison. Le climat est tout à fait doux durant la majeure partie de l'année; dans les hauteurs de Phetchabun, la température moyenne s'établit autour de 20 degrés (Celsius). Dans les montagnes cependant, en altitude et durant les mois d'hiver (Novembre à Février), il peut faire réellement froid.

Comment s'y rendre : En voiture, la ville de Phitsanulok est à 377 km de Bangkok.
On peut prendre le bus de la gare routière Nord de Bangkok, rue Kamphaeng Phet 2, ou le train à la gare Hua Lumphong, ou encore l'avion de la Thaï.
Le Parc National de Thung Salaeng Luang se trouve à 80 km de la ville, sur la route nationale 12.
Pour le Parc National de Phu Hin Rong Kla, empruntez la même route, puis sortez sur la route nationale 2031 au km 68. Après 28 km, bifurquez sur la route nationale 2331, qui mène directement au Bureau du Parc.

A quelle période : d'Octobre à Décembre pour les fleurs sauvages. Toute l'année pour la randonnée à pied et le camping.

Hébergement : la gamme complète à Phitsanulok-ville, des hôtels-pensions (de niveau modeste à convenable) à Khao Kho, Phetchabun. Dans les Parcs, des logements rudimentaires et des sites de camping sont prévus par le Service du Parc.

Conseils de voyage : vêtements chauds pour les mois frais, de Novembre à Février.

Aventure dans les provinces de Phitsanulok et Phetchabun

Randonnée à pied et camping : Chaque Parc National de la zone a ses charmes. Le Parc National Thung Salaeng Luang, à 80 km de Phitsanulok-ville, sur le trajet vers Lomsak (route nationale n°12), se distingue par une savane claire, que la saison des fleurs sauvages fait flamboyer (de Juillet à Octobre).
Il est fréquent d'apercevoir des animaux sauvages en train de se nourrir aux alentours de ces champs. Phu Hin Rong Kla, à 125 km de Phitsanulok-ville, tire son nom de ses étendues de rochers aux formes bizarres, sculptées par le vent et la pluie. L
e parc offre de nombreux sentiers aux randonneurs, dont la plupart mènent à de superbes chutes. Le Parc National de Nam Nao, sur l'itinéraire Lomsak-Chum Pae (route nationale n°12) est l'une des destinations les plus appréciées des campeurs pendant la saison fraîche (de Novembre à Février), en raison de ses pittoresques forêts de pins, de ses grottes à stalactites et stalagmites, ainsi que de son climat sec et frais. C'est un bassin hydrographique où prennent naissance plusieurs rivières du Nord et du Nord-Est.

Loei

La province de Loei est depuis longtemps l'une des destinations préférées des amoureux de la nature ; la plupart y viennent pour gravir les flancs du fameux Phu Kradueng. Les deux autres attractions de la province sont Phu Luang, qui renferme entre autres une Réserve pour espèces sauvages, et Phu Rua.

Comment s'y rendre : bus direct de Bangkok ( gare routière Nord) ainsi que de Chiang Mai et Khon Kaen (gare routière). L'aéroport le plus proche est celui de Khon Kaen, à trois heures de route de la capitale de la province. La province de Loei est située en haute altitude, la température peut descendre aux unités, et même en dessous de zéro sur les sommets.

A quelle période : de Novembre à Avril

Hébergement : hôtels de tourisme à Loei; hôtels-pensions dans les districts de Phu Rua et Don Sai; dans les parcs et les zones protégées, hébergement sous la tente et services de base du Parc National.

Conseils de voyage : emportez des vêtements chauds dans vos bagages et des bottes de randonnée pour le trek dans la montagne.

L'Aventure dans la province de Loei
Randonnée et camping : les sentiers de randonnée qui mènent au sommet de Phu kradueng traversent des paysages variés, parsemés de fleurs, de forêts de pins, de chutes et de cascades. La montagne se situe dans un Parc National qui abrite des orchidées rares, des oiseaux et des espèces sauvages, notamment la tortue à queue ou Tao Pulu. Phu Luang, surnommée “L'émeraude du Nord-Est", est connue pour la richesse de sa faune et sa flore.
L'assortissement somptueux des orchidées sauvages, des fougères et des fleurs sauvages, fait de la promenade sur les sentiers un moment féerique. Phu Rua, ou “Mont Bateau", se caractérise par un paysage de rochers gréseux aux formes bizarres, érodés par le vent et la pluie. Les sentiers de randonnées y sont relativement faciles. Du sommet, on a la vue sur le Mékong, qui constitue la frontière naturelle entre la Thaïlande et le Laos.

Khao Yai

Khao Yai, ou la “Grande montagne", couvre un territoire qui touche aux provinces de Nakhon Ratchasima, Prachinburi et Nakhon Nayok. C'est le Parc National le plus populaire du pays; la beauté de ses panoramas, la richesse de sa flore et de sa faune sauvage attirent un million de touristes chaque année.
Khao Yai présente quatre zones de végétation, en fonction de l'altitude, reparties entre 100 et 1400 m ou au-delà : forêt tropicale à feuilles persistantes, forêt à feuilles semipersistantes, forêt mêlant feuilles caduques et feuilles persistantes, et forêt de montagne à feuilles persistantes. Le parc abrite aussi un ensemble riche et diversifié d'oiseaux et d'animaux.

Comment s'y rendre : de Bangkok, en bus (gare routière du Nord-Est sur la rue Kamphaengpet 2) ou en train (gare Hua Lum Phong) jusqu'à Pak Chong, puis en minibus jusqu'au Parc. On peut aussi prendre le bus à la gare routière Est Ekamai de Bangkok pour Prachinburi via Chachoengsao. Descendez au carrefour de Noen Hom et louez un transport jusqu'au Parc.

A quelle période : toute l'année

Hébergement : hébergement rudimentaire des services du Parc. On peut trouver des logements plus confortables à Pak Chong, en bordure du Parc.

Conseils de voyage : vêtements chauds pour passer la nuit dans le Parc. Produit antimoustiques.

Khao Yai

Randonnée et repérage des animaux : Une cinquantaine de sentiers suivent les chemins empruntés par les animaux sauvages pour se rendre aux superbes chutes.
On voit couramment des gibbons, des langurs, des cerfs, des singes rhésus. Vous pouvez participer à un safari nocturne: les gardes forestiers dirigent les projecteurs sur les troupeaux qui se nourrissent de nuit, permettant de les repérer plus facilement.

Observation des oiseaux : Khao Yai est un des principaux sites pour l'observation des oiseaux, peuplé d'espèces rares, notamment les quatre espèces de calao : le Bicorne, le Festonné, le Pie et le Brun.

Rafting : Dans la région de Prachin Buri, la partie de la rivière Kaeng Hin Pueng qui traverse le Parc National de Khao Yai est connue pour sa beauté sauvage. Le courant est très puissant durant la saison des pluies (de Juin à Octobre) et certaines sections sont classées de niveau 4, le plus élevé pour le rafting sur rapides.

Nakhon Nayok

Cette petite province au Nord de Bangkok est un nouvel espace ouvert au tourisme d'aventure. Ses cours d'eau prennent leur source dans le massif de Khao Yai et confluent dans la rivière principale Bang Pakong, qui se jette dans le golfe de Thaïlande. Il y a plusieurs chutes dans la province de Nakhon Nayok, la plus populaire est celle de Wang Takhrai.

Comment s'y rendre : Nakhon Nayok est à 107 km de Bangkok par la route, à moins de deux heures de bus de la gare routière nord.

A quelle période : toute l'année, mais la période la meilleure pour le canoe s'étend de Juin à Octobre.

Hébergement : hôtels de tourisme dans la capitale de la province. Une gamme complète est également accessible à la périphérie nord de Bangkok, avec un court trajet en voiture.

Activités : Canoë et kayak La rivière Nakhon Nayok a plusieurs affluents. La partie du canal de Wang Takrai dont le cours traverse une plantation de café, à Sam Chan Rapides, constitue le point de départ d'une excursion en canoë. Le cours d'eau est très étroit et par conséquent impraticable par de plus grosses embarcations. L'itinéraire ne présente pas de rapides difficiles, mais cela est amplement compensé par les nombreux coudes d'une ligne très sinueuse.

Kanchanaburi

Cette province, à la frontière occidentale, est mondialement connue pour le Pont de la Rivière Kwai et le chemin de fer de la Mort.
Mais c'est aussi une destination d'aventure très prisée, grâce à sa situation dans la partie montagneuse à l'ouest du pays, couverte de forêts et quadrillée de cours d'eau.
La province de Kanchanaburi accueille une forte population de minorités ethniques, notamment les Mon et les Karen, ainsi que des Birmans qui se sont établis depuis longtemps dans les villes frontalières de Sangkhlaburi et Thong Pha Phum.
La plupart des agents de voyages de Kanchanaburi proposent des excursions dans ces zones, sous une forme combinée culture-aventure d'accès facile pour le touriste.
En plein massif montagneux, la province de Kanchanaburi est sujette à une chaleur très humide pendant les mois d'été (mi-Mars à Mai). Donc, vêtement légers et produit anti-insectes dans les bagages.

Comment s'y rendre : Kanchanaburi est accessible en train et en voiture.

A quelle période : toute l'année.

Hébergement : quelques hôtels de tourisme dans la capitale de la province. Une gamme plus étendue sur le parcours de l'itinéraire d'aventure, avec des ‘guesthouses', des gîtes ruraux, et même un radeau de jungle.

Conseils de voyage : bagages légers pour le trek dans la jungle et produit anti-insectes.

Canoë : “Jungle Raft" organise une excursion en canoë, de deux heures minimum, entre une passe de montagne et la stupéfiante grotte de Wa. Les amateurs de canoë peuvent réserver auprès de “Safari Tour", agence qui s'est spécialisée dans ce mode d'excursion.

Randonnée à dos d'éléphant : les touristes apprécient les randonnées à dos d'éléphant pour Thong Pha Phum et Sanghklaburi. Une randonnée peut faire partie d'un trek plus long, qui inclura VTT et rafting.

Rafting : des radeaux de bambou et des canots pneumatiques sont disponibles pour la descente de la rivière Songkalia dans la province de Sangkhlaburi.

Randonnée de montagne en VTT : le VTT est le moyen de transport idéal pour découvrir les merveilles naturelles des Parcs Nationaux de Sai Yok et Sri Nakharin. Randonnée pédestre : les meilleurs sentiers se trouvent dans les trois Parcs Nationaux : Saiyoke dans le district de Saiyoke, ainsi qu'Erawan et Chalerm Ratanakosin dans le district de Srisawat.

Phetchaburi

L'étroite péninsule de la province de Prachuab Khiri Khan ainsi que la province qui la ferme au nord, Phetchaburi, présentent une attractive combinaison “mer et montagne". Elles renferment les stations balnéaires jumelles de Cha-am et Hua Hin, et deux grands havres pour les espèces sauvages, les Parcs Nationaux de Sam Roi Yot et Kaeng Krachan.

Comment s'y rendre : les provinces de Phetchaburi et Prachuab Khiri khan sont desservies par le bus et le train. La dernière possède aussi un aéroport à Hua Hin.

Hébergement : un vaste choix, depuis les bungalows de plage jusqu'aux hôtels de luxe dans le secteur Hua Hin - Cha-am; quelques hôtels de tourisme dans les capitales provinciales.

Activités :
Observation des oiseaux : Le Parc National de Sam Roi Yot (Trois Cents Sommets) offre des plages de sable, des grottes et des mangroves; il abrite 300 espèces d'oiseaux. Celui de Kaeng Krachan est le plus vaste et le plus intact. On y trouve 250 espèces d'oiseaux, parmi lesquels le grand calao et le paon.

Randonnée pédestre : Prenez le sentier qui mène à la chute de Pa La-U chute dans le parc de Sam Roi Yot. C'est pendant la saison des pluies (de Juin à Octobre) que cette chute, qui descend sur quinze terrasses, est la plus impressionnante. Tout au long du parcours, vous serez accueilli par des oiseaux, des animaux sauvages et d'immenses nuées de papillons, probablement les plus variés de la Thaïlande. Le parc de Kaeng Krachan aussi offre de multiples charmes: espèces sauvages, oiseaux, jungle luxuriante, au long d'une promenade qui mène à la chute Tho Tip, pour environ 3 heures de marche.

Rafting : La source de la rivière Phetchaburi, l'artère principale de la province, se trouve dans le Parc de Kaeng Krachan. Cette rivière se prête à un rafting très plaisant; traversée des rapides et incursions dans les petits affluents nécessitent environ 6 heures.

Surat Thani

La province de Surat Thani comprend essentiellement une partie continentale boisée, et des centaines d'îles au large, dont la plus grande et la plus célèbre est Koh Samui.
La partie centrale de l'île est montagneuse, avec un anneau de plages de sable blanc alentour. C'est le point d'embarquement pour l'archipel Angthong et Koh Phangan, deux sites de plage très populaires, dans le golfe de Thaïlande.
La partie continentale de la province renferme le dernier bastion du gros gibier dans le sud, le Parc National de Khao Sok, où se maintiennent toujours des espèces qu'on croit disparues ailleurs.

Comment s'y rendre :
on peut se rendre à Surat Thani en voiture, en train ou par avion. Koh Samui est accessible par le ferry ou par un vol direct de Bangkok sur ‘Bangkok Airways'.

A quelle période : de Novembre à Avril.

Hébergement :
hôtels de tourisme dans la capitale de la province, cabanes dans les arbres, tenues par des particuliers, aux abords du Parc National Khao Sok; du bungalow “petit budget" à l'hôtel de luxe à Samui ; bungalows dans les îles plus petites.

Conseils de voyage :
il faut être dans une forme physique raisonnable pour la plongée en autonomie. Si vous n'en êtes pas certain, faites un contrôle médical. Apportez des bottes de randonnée pour les treks terrestres.

Randonnée à pied et repérage des animaux :
le Parc de Khao Sok, dans la partie ouest de la province de Surat Thani, ainsi que la Réserve adjacente de Klong Saen, abritent des tigres, des léopard mouchetés, des ours de Malaisie, des éléphants, des gaurs et bien d'autres espèces rares. Les sentiers vous mènent à des grottes et à des cascades en pleine forêt vierge. La randonnée est aussi très appréciée sur l'île de Samui, parsemée de cocotiers, et sur l'île de Mae Ko, dans l'archipel Angthong, avec son lac intérieur. Beaucoup d'agents de voyage de Samui se sont spécialisés dans le trekking sur l'île aux cocotiers et les principales îles de l'archipel Angthong.

Plongée :
le centre pour la plongée, dans le Golfe, c'est Koh Tao, à environ une heure de bateau de Samui. L'île fourmille littéralement de boutiques spécialisées et d'écoles de plongée PADI. Les cours s'adressent aux débutants comme aux experts; ceux qui plongent pour la première fois peuvent bénéficier d'une formation d'une journée, sous surveillance. Autour de Koh Tao et de sa soeur, Nang Yuan, se trouvent quelques-uns des sites de plongée les plus spectaculaires du monde : Kong Hin Wong (pour les coraux mous et les anémones de mer), ‘Shark's Point' (pour la nage en compagnie des inoffensifs requins baleines), Kong Hin Khao (pour les coraux noirs).

Phuket Phangnga

L'île de Phuket est la plus grande du pays, en même temps que la première station balnéaire, elle attire quelque trois millions de visiteurs par an.
C'est aussi une base de départ vers les autres îles de la mer Andaman qui sont administrativement rattachées aux provinces côtières de Krabi et Phangnga. Beaucoup de ces îles sont aujourd'hui mondialement connues pour la plongée et l'aventure, grâce à leurs panoramas magnifiques et à la luxuriance de la vie sous-marine dans les eaux qui les entourent.
Ces dernières années, beaucoup d'agents de voyage ont introduit de nouveaux programmes mettant l'accent sur la préservation de la nature à côté de la découverte, comme l'excursion en canoë de mer,qui ne menace pas l'équilibre écologique, ou la visite des villages indigènes musulmans, ou encore la rencontre avec les communautés des Gitans de la mer.
Reportez-vous au Répertoire pour trouver la liste complète des Agences de voyage qui pratiquent l'éco-aventure, avec leurs spécialités.

Comment s'y rendre : en voiture, le trajet Bangkok-Phuket prend de 12 à 14 heures. Thaï Airways offre plusieurs vols quotidiens pour et à partir de la ville de Phuket. Quant aux provinces de Phangnga et Krabi, on peut s'y rendre par la route.

A quelle période : de Novembre à Avril.

Hébergement : à Phuket, on trouve la gamme complète. Dans les plus petites îles, des bungalows.

Conseils de voyage : il fait chaud et humide toute l'année. Prenez des vêtements légers et des produits solaires . Il faut être dans une forme physique raisonnable pour la plongée en autonomie. Si vous n'en êtes pas certain, faites une contrôle médical. Apportez des bottes de randonnée pour les treks terrestres.

Activités :

Plongée La mer Andaman accueille les plongeurs avec masque et tuba aussi bien que les plongeurs en autonomie. Les établissements de plongée importants proposent des excursions de 3 à 7 jours, pendant lesquels on vit à bord et on plonge à partir du bateau, pour rejoindre les hauts lieux de la plongée que sont Phi Phi, Ko Surin et Similan. Parmi les sites préférés des plongeurs : Ko Tachai, Ko Racha, Shark Point, Ko Ha Yai, Ko Ro , Hin Daeng et Hin Musang.

Les îles Phi Phi :
les fonds sous-marins à Phi Phi sont sans équivalent en termes de biodiversité et pour la splendeur du spectacle. Les îles se trouvent sur l'itinéraire des voiliers entre Phuket et Krabi. Autour de Phi Phi Le (l'île Viking) l'eau est si transparente qu'on peut observer les coraux et la vie sous-marine en restant à la surface. Les coraux les plus beaux se rencontrent dans le Parc National des îles de Surin, à dix heures de bateau de Phuket. Parmi les sites de plongée de premier ordre, on trouve le bras de mer entre les grandes îles Nord et Sud de Surin; la pointe Sud-Est de Surin Nord ; Ko Chi au large de la côte Nord-Est et Richelieu Rock au Sud-Ouest de Surin Sud. Quant aux îles Similan, on les considère comme encore supérieures à Ko Surin pour ce qui regarde la biodiversité sous-marine. Autour de ces neuf îles, l'eau est aussi limpide que du cristal, la visibilité peut aller jusqu'à 30 mètres. Les raies manta géantes sont les stars de ces parages.

Escalade La falaise accidentée de la plage de Railay dans la province de Krabi, sert de cadre à ce palpitant sport d'extérieur. L'escalade peut faire peur aux non-initiés mais il n'y a en fait aucun risque, car avant toute chose, les grimpeurs doivent apprendre les règles de sécurité.

Canoë en mer : Manière innovante de découvrir les stupéfiantes grottes de Phangnga, le canoë de mer a été lancé par ‘Seacanoe Thaïland' (cf Répertoire) et s'est rapidement imposé grâce à sa faculté de se frayer un passage dans les anfractuosités d'îles inhabitées, presqu' inaccessibles autrement. L'excursion en canoë de mer dure en général deux jours, avec une nuit passée sous la tente.

Kayak de mer : Le kayak est idéal pour découvrir les trésors de beauté de l'île Hong et de la baie Thalane. La mer de cristal est parsemée de petite îlots calcaires, cribés de cavernes et de grottes, et bordés par la mangrove. On commence par apprendre les principes de base pour le contrôle du kayak et pour la sécurité , puis on s'exerce à pagayer, et enfin seulement on se lance dans le vrai voyage.

Trekking : Beaucoup d'agents de voyage à Phuket proposent des treks dans l'île et dans les provinces voisines, en combinant randonnée à pied dans la jungle, descente de rivière en canoë, trek à dos d'éléphant, et circuit en 4 x 4. Reportez-vous au Répertoire.

Nakhon Si Thammarat

Cette province située sur la rive Est du Golfe de Thaïlande commence à se faire connaître comme rendez-vous majeur et passionnant de l'éco-tourisme. La plupart des activités sont concentrées dans le Parc National de Khao Luang, où se trouve le sommet le plus élévé du Sud de la Thaïlande, Khao Luang (La Grande Montagne). Le lieu doit une grande part de sa récente renommée internationale à la population du village de “Khiriwong" qui a ouvert la voie en matière d'éco-tourisme appuyé sur la collectivité locale. Le club d'écotourisme du village, a remporté en 1998 le Prix de l'Office du Tourisme de Thaïlande dans la catégorie “Patrimoine Naturel", grâce aux treks organisés pour l'ascension de Khao Luang, aux circuits de tourisme écologiques et à l'accueil dans les familles locales.

Comment s'y rendre : en bus et en train, départs quotidiens de Bangkok (gare routière Sud-Est et gare Hua Lumphong). Vols quotidiens également, par la Thaï, pour Nakhon Si Thammarat. On peut gagner le village de “Khiriwong", situé au pied de Khao Luang, à 26 km de la capitale de la province sur la route 4015, en voiture ou avec un minibus local.

A quelle période : de Janvier à Juillet.

Hébergement : hôtels de tourisme en ville; simples chalets de bois, avec équipements rudimentaires, ou hébergement sous la tente, dans le parc; accueil chez l'habitant dans les villages environnants.

Conseils de voyage : une autorisation délivrée par le Bureau du Parc National de Khao Luang est nécessaire pour la randonnée et le camping à l'intérieur du Parc. Ne dressez votre installation que dans les emplacements prévus à cet effet. Apportez des bottes de randonnée pédestre, et si vous faites le trek jusqu'au sommet, des vêtements chauds.

Activités :

Randonnée à pied : La randonnée pour Khao Luang (1835 m audessus du niveau de la mer) part du village de “Khiriwong", au pied de la montagne, et nécessite à peu près deux jours. Le sentier traverse quatre zones de végétation et croise l'habitat naturel de nombreuses espèces, notamment le fourmilier, l'ours brun de Malaisie, le tigre, l'éléphant, le léopard, ainsi que 200 variétés d'oiseaux, sans compter les tortues, les lézards et les insectes. Prenez contact avec le club d'écotourisme du village de “Khiriwong" (cf Répertoire).

Bicyclette : Le club propose la découverte à bicyclette de Suan Somrom, constitué de vergers cultivés dans la forêt au milieu des arbres. Ce mode de culture, à la fois innovant et respectueux de l'équilibre naturel, est une spécificité du village.
Treks dans la jungle : Les agences de voyage locales proposent des treks qui combinent la descente en rafting de la Klong Klai, à la frontière Nord du Parc, et la randonnée à dos d'éléphant dans la forêt environnante. Prenez contact avec le Centre pour Visiteurs de Ban Noppitam (cf Répertoire).