Actualités
Ce mois ci> 2017 >> Mars


Route Verte dans la province de Loei

Cette route vous entraîne à travers la province de Loei, dans le Nord-Est de la Thaïlande, à la découverte d’un riche patrimoine culturel, d’étonnantes croyances populaires, de ressources naturelles saines et d’un environnement naturel magnifique dessiné de forêts, de chaînes de montagnes et de l'un des plus grands fleuves du monde. Randonnées et promenades à pieds ou en vélo, balades en camion agricole (Rot I-taek), observation des modes de vie communautaires sont au programme de cette route verte qui se concentre sur la culture, les coutumes, la tradition et la conservation des pratiques folkloriques.

Jour 1
Le voyage débute par la découverte de la culture et des croyances de la population d’Amphoe Dan Sai, une petite ville de vallée fortement marquée par les esprits surnaturels, qui maintient bien vivantes ses traditions et ses coutumes, en particulier un événement majeur, le Festival Phi Ta Khon ou cérémonie de Bun Luang, qui a lieu le septième mois lunaire (juin) pour rendre hommage aux esprits protecteurs de la ville.
La procession de Phi Ta Khon invoque les pluies saisonnières et la fertilité de la terre, c’est un cérémonial haut en couleurs, célèbre dans le monde entier.
Le Wat Phon Chai, abrite le Musée Phi Ta Khon. Riche en costumes, photos et informations, il renseigne parfaitement sur la genèse de cette grande fête et les traditions et croyances des locaux. Parmi les activités proposées, les touristes peuvent participer à la création d’un petit masque de Phi Ta Khon. La Maison de Chaopho Kuan qui abrite le Centre Culturel Ban Doen est également une vraie mine d’informations.
Sur le flanc d’une colline, le Wat Neramit Wipatsana est aussi à visiter pour sa salle d'ordination faite de latérite et ses peintures murales.

Jour 2
Ce matin, dirigez-vous vers le Dansai Crown Prince Hospital, siège du « Dan Sai Cycling », une association de cyclistes qui guident les visiteurs le long de la piste cyclable de l'Esprit de Dan Sai, pour leur faire découvrir le mode de vie et la culture locale ainsi que divers sites. Le trajet passe devant la maison de Chaopho Kuan, dans le village de Ban Doen où, de mars à début juin, les résidents se préparent pour la fête de Bun Luang et le festival Phi Ta Khon. Au village, des groupes de jeunes peignent des masques de Phi Ta Khon. N’hésitez pas à vous arrêter pour discuter avec ces enfants amicaux. La balade passe ensuite devant le Hall du Chao Saen Mueang ou Ho Noi Little Hall, considéré comme le lieu où réside l'esprit de Chao Saen Mueang, ancien souverain de Dan Sai.
Puis vous arrivez au Phrathat Si Song Rak, le lieu de culte le plus important pour les habitants de Dan Sai. La pagode a été construite en gage de l’amitié qui liait Krung Si Ayutthaya et Krung Si Sattanakhanahut (Vientiane). Du site sacré, les cyclistes longent la rivière Man sur l’ancienne route des processions de Bun Luang. Un stop devant le numéro 1, Mu 1, permet d’admirer la première maison en bois de Dan Sai construite en 1927 dans un style Isan appliqué. De retour sur la route, le tour continue jusqu’au Wat Ban Na Wiang pour voir la salle d'ordination construite en 1932 par des résidents de Vientiane venus pour édifier le Phrathat Si Song Rak. La promenade de 9 km passe ensuite le marché avant de retourner au Crown Prince Hospital.
Dans l'après-midi, l'itinéraire mène à Amphoe Phu Ruea, connue pour la fraîcheur de son climat et sa beauté naturelle, particulièrement vers la fin de l'année quand les zones de fleurs sont en pleine floraison. Phu Ruea est une destination d'agro-tourisme célèbre dans le pays. Sur les collines, poussent des fraises, des champs de riz, des fruits et des légumes en abondance. Le Phurua Rounmai Resort est une classe de nature basée sur la philosophie de l’économie d’auto-suffisance. Une partie de la terre a été transformée en rizière avec un long pont en bois. Il y a du foin, des buffles et une maison reflétant l'architecture locale bien préservée. La classe de nature extérieure est un long pavillon en bois ouvert avec vue sur les montagnes et les merveilleuses rizières. Des parcelles de légumes bios sont dédiées à la consommation des ménages. Il ne faut pas manquer de faire un dîner Pha Laeng (de style Isan) tout en admirant le ballet nocturne des libellules signifiant que l'air pur.

Jour 3
Après un agréable petit déjeuner, partez pour le Phu Luang Wildlife Sanctuary, à seulement 45 minutes du Phuruarounmai Resort. Entouré de grandes et petites collines ainsi que de falaises escarpées et traversé par une chaîne de montagnes, ce sanctuaire de faune est connu sous le nom d'Emeraude de l’Isan. Ici sont appliquées des mesures strictes en matière de conservation et de développement des espèces animales (éléphants sauvages, cerfs, ours, langurs, gibbons, civettes, tortue à grosse tête, etc.) ainsi qu’en maintien des écosystèmes. Phu Luang est également un site majeur pour l'étude de la nature, avec sa grande collection de végétaux variés. Il existe de nombreuses espèces de plantes sauvages et de magnifiques fleurs partout dans les montagnes. 2 sentiers permettent de bien en profiter.
Après l'itinéraire vous mène à Chiang Khan, petite ville située au bord du Mékong à seulement 100 kilomètres de Phu Ruea et 47 kilomètres d'Amphoe Mueang Loei.
Alignant petites échoppes, maisons en bois et jolis temples, la petite cité possède un charme certain et cultive son propre art de vivre (language, culture, cuisine, vêtements et croyances). Promenez-vous dans l’après-midi sur Chai Khong Road, la rue piétonne, et surtout sacrifiez au rituel du Pha Sat Loi Khro, offrande flottante semblable à un krathong qu’il faut déposer sur l’eau pour que le fleuve emporte au loin tous vos soucis. En fin de jounée, admirez le coucher du soleil du bord du Mékong et profitez de l’animation des délicieux cafés et restaurants.

Jour 4
Levez-vous tôt pour vous joindre aux habitants dans leur aumône aux moines.
La pratique consiste à ne mettre que de minuscules boulettes de riz gluant cuit à la vapeur dans les bols des bonzes. Pas d'autre nourriture ou d'argent. Flânez ensuite dans la ville et offrez-vous un petit-déjeuner Chiang Khan au marché. Ensuite passez Soi O pour observer la préparation du « Khao Lam » (riz gluant cuit au lait de coco dans de longs tubes de bambou).
Puis passez au Tai Dam House of Museum de Ban Na Pa Nat, à la découverte de la culture des Tai Dam, un groupe ethnique originaire de Chine. Faites un tour de cette communauté en tracteur agricole pour mieux l’appréhender. Apprenez à cultiver le riz ou à fabriquer des Tum Nok - Tum Nu. Ces objets à base de bambou et de fils colorés sont censés protéger et éloigner le démon. Selon sa forme, chacun a une signification précise (la chaleur au sein de la famille, la protection du danger…). Assistez également à la danse traditionnelle rendant hommage aux esprits des ancêtres et favorisant la fertilité. La rencontre des Tai Dam est une jolie façon de conclure cet itinéraire vert.