Actualités
Ce mois ci> 2017 >> Décembre


Obligation de déclarer votre drone

Vous pouvez venir en Thaïlande avec votre drone mais pour le faire voler en toute légalité, il vous faudra obligatoirement le faire enregistrer.
Sur décision de la Commission Nationale de la Radiodiffusion et des Télécommunications (NBTC) tout drone présent en Thaïlande doit être enregistré, qu’il soit à demeure ou de passage. Tout contrevenant est passible d’une peine d’emprisonnement de cinq ans et/ou d’une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 bahts.
Il est également nécessaire d’avoir l’agrément de l’Autorité de l’Aviation Civile de Thaïlande (CAAT) avant de faire voler son drone, particulièrement à des fins commerciales.
Il est possible d’enregistrer le petit engin sans pilote dans tous les bureaux de la NBTC, les postes de police ou encore dans les centres d’entrainement de l’aviation civile.
La procédure est gratuite et ne peut se faire qu’une fois arrivé en Thaïlande.

Enfin, comme dans tous les pays, certaines règles et restrictions doivent être respectées pour faire voler votre drone en Thaïlande :
Il doit toujours rester à portée de vue.
Il ne doit pas voler à plus de 90 m de hauteur.
Il est interdit de le faire voler à moins de 9 km d’un aéroport.
Il est interdit de le faire voler à moins de 30 m de toute personne, bâtiment ou véhicule.
Il est interdit de le faire voler dans les zones qui l’indiquent clairement (panneaux) ou au-dessus des complexes officiels ou militaires (ministères, administrations, hôpitaux…) sans autorisation spéciale.
Il est interdit de le faire voler en ville, au-dessus de villages ou communautés et tout endroit présentant un rassemblement de personnes
Le survol d’un terrain privé doit être accompagné de l’autorisation de son propriétaire
Le vol de votre drone ne doit causer aucun préjudice à autrui
Toute violation peut entraîner jusqu’à 40.000 bahts d’amende et 1 an de prison.

Pour plus d’informations : info@caat.or.th
ou : www.nbtc.go.th