Actualités
Ce mois ci> 2018 >> Février


Visitez le Projet Royal de Nong Hoi

Les collines du Nord sont depuis longtemps le foyer d'un large éventail de peuples tribaux vivant de la terre, cultivant de petites exploitations et conservant obstinément leurs coutumes et leurs cultures uniques. ils forment six groupes principaux - Akha, Lahu, Karen, Hmong ou Miao, Mien ou Yao, et Lisu - chacun avec une langue et une culture distinctes. Durant des décennies, ces tribus montagnardes ont mené une vie pastorale en élevant des animaux et en cultivant des plantes, y compris de petites quantités d'opium médicinal. Puis la guerre du Vietnam dans les années 1960 et les communications modernes les ont exposées à un monde extérieur sans scrupules où la culture de l’opium devenait très rentable avec toute la misère qui en découle.

A Chiang Mai, le Centre de Développement du Projet Royal de Nong Hoi (sous-district de Mae Rim) a été créé en 1984 par le défunt Roi Bhumibol Adulyadej pour aider les populations tribales de la région à abandonner la production d'opium tout en améliorant leur vie, et par la même la réputation du pays. Le projet a connu un succès retentissant : de nouvelles méthodes agricoles, la formation et l'équipement apportés par des experts, ont permis de mettre en place des cultures durables sur des pentes autrefois réservées au pavot.
Une grande partie de ce succès est due au climat de la région. En effet, située entre 850 et 1 460 mètres d'altitude, elle jouit d’une température moyenne de 21 degrés Celsius, parfaite pour une variété de cultures ne pouvant être développées dans les plaines plus chaudes du centre de la Thaïlande. Artichauts, thym citron, menthe, camomille, romarin, prunes, raisins sans pépins, fraises, olives rouges, tisanes et tomates profitent de ce micro-climat « tempéré ».

Parce que c'est un endroit charmant, couplé avec des styles de vie locaux uniques, Nong Hoi est devenu une attraction touristique en soi. Dans l'air rafraîchissant des collines, vous pouvez apprécier des promenades superbes, des vues magnifiques et la possibilité d’être instruit sur le développement durable. Vous pouvez profiter d’une visite guidée (sur réservation) durant laquelle vous serez non seulement renseigné en détail sur l’histoire et la réalité du projet mais aussi vous aurez l'occasion de goûter aux produits frais et aux tisanes du terroir.

Le grand atout de Nong Hoi est sans doute le Royal Project Crops Development Centre où des expériences sont menées dans le but d'augmenter les variétés de fruits et de légumes pouvant être cultivés dans la régiona par les tribus montagnardes. Les scientifiques et les étudiants du gouvernement viennent souvent ici pour participer à des recherches, tandis que les visiteurs peuvent aussi découvrir des démonstrations fascinantes de techniques de culture biologique et hydroponique pour les herbes et les légumes.

Les projets royaux vont bien au-delà de la production alimentaire. Il y a une volonté de faire en sorte que les collectivités des tribus montagnardes prospèrent et demeurent autosuffisantes. Cela devrait faire en sorte que moins de jeunes se sentent obligés de quitter les collines et de chercher du travail dans les villes plutôt que de rester sur place pour préserver la culture locale. Les gens sont maintenant très fiers de leurs origines et des activités folkloriques se déroulent régulièrement dans les villages autour du Projet Royal et les visiteurs sont les bienvenus.

Vous pouvez visiter les plantations et admirer les cultures en terrasses. Si vous êtes partant pour une randonnée (la région s’y prête vraiment) alors prenez la direction des collines où des points de vue spectaculaires vous attendent ainsi que de belles rencontres souriantes avec les populations tribales.


Informations légales