Actualités
Ce mois ci> 2018 >> Août


Connaissez-vous Nakhon Si Thammarat

Province du sud de la Thaïlande, Nakhon Si Thammarat est une destination de charme loin des zones touristiques les plus courues de la région. Avec une histoire remontant à plus de 1 800 ans, la ville de Nakhon Si Thammarat est considérée comme le centre religieux et culturel le plus important du sud du royaume. Cependant patrimoine historique et culture ne constituent pas ses seuls atouts pour attirer les visiteurs. Son long littoral déroulé dans le golfe de Thaïlande, ses superbes plages préservées et ses beaux paysages justifient pleinement sa devise de « terre de mer et de montagnes ».
Nakhon Si Thammarat, capitale de la province éponyme est la quatrième plus grande ville de Thaïlande. Située dans l’isthme de Kra à 780 kilomètres au sud de Bangkok, elle fut longtemps l’un des centres économiques les plus importants du pays, lieu d’échanges commerciaux entre la Thaïlande, la Chine, la Malaisie et l’Inde mais aussi avec les Portugais, Britanniques et Hollandais à partir du 17e siècle, avant que le 20e siècle, lui préfère Hat Yai située plus au sud du pays.
Les infrastructures touristiques sont là (office du tourisme efficace, musées et sites, hébergements variés…) pourtant les visiteurs sont plutôt rares car la ville, éloignée de Bangkok, n’est pas non plus en bord de mer pour prendre le ferry et rejoindre les îles de Samui ou Phangan. Ce qui d’un côté la dessert fait cependant d’elle une destination préservée, loin d’une animation tonitruante liée au tourisme de masse.
Il ne faut pas manquer de visiter l’étonnant Wat Phra Mahathat Woramahawihan ou temple sans Ombre. Le plus important et le plus ancien site bouddhiste du Sud de la Thaïlande (3e siècle) fut décrété temple royal d’importance par le roi rama 6 en 1915. Outre le fait qu’il abrite une relique du Bouddha, son chedi haut de 78 mètres possède une autre particularité qui attire chaque année de nombreux pèlerins de toute la Thaïlande et de Malaisie. En effet, il n’y a jamais d’ombre au pied de celui-ci quels que soient l’ensoleillement et l’heure.
Le sud de la Thaïlande est le berceau du Nang Talung, le théâtre de marionnettes d’ombre. Suchan Subsin, artiste local célèbre, a joué un rôle crucial dans la préservation de cette tradition ancestrale. Dans la ville de Nakhon Si Thammarat, sa maison en bois est maintenant un musée où les visiteurs peuvent assister à des spectacles de marionnettes d'ombre.
Pak Phanang est l'une des destinations les plus connues de la province. Ce district accueille un projet royal sur l'estuaire qui sépare l'eau de mer de l'eau douce, créant des opportunités pour les agriculteurs et les pêcheurs. Il abrite également des « maisons d'oiseaux » uniques où sont récoltés les nids de martinets pour en faire de la soupe.

Nakhon Si Thammarat bénéficie également d’un environnement naturel magnifique.
De jolies plages s’étalent tout au long de la côte comme Ao Khanom d’où avec un peu de chance on peut apercevoir des dauphins roses ou encore Hat Sai Kaew Beach ourlée de pins. La jungle luxuriante du parc national de Khao Luang cache cascades et rivières, ancienne forêt de fougères de plus de 180 millions d'années et foison d’orchidées rares qui se découvrent à l’occasion de belles promenades. Autre point d’intérêt, le village de Ban Khiri Wong, niché au milieu des montagnes, est devenu l'une des principales attractions écotouristiques du pays. Les locaux adorent partager leurs connaissances et faire découvrir leur mode de vie traditionnel aux visiteurs. Ici, vous apprenez notamment l’art du batik et de la teinture « tie dye » à base de pigments naturels issus de plantes et de fruits.

Enfin, la cuisine de la région conjugue influences malaisienne, chinoise et indienne héritées de son histoire, Nakhon est particulièrement célèbre pour ses échoppes de rotis et de kopis qui attirent bien des gourmands.


Informations légales