Actualités
Ce mois ci> 2018 >> Août


La fabuleuse culture alimentaire de Phuket

La culture alimentaire de Phuket fait partie de ses meilleurs atouts. Laissez-nous vous mettre l’eau à la bouche en vous parlant de cette cuisine locale unique à base de fruits de mer frais, d’épices puissantes, de saveurs fermentées et piquantes, de légumes croquants des petits producteurs et de viandes mijotées lentement.

Fortement influencée par les préférences culinaires de ses voisins, en particulier la Malaisie et l'Indonésie, la cuisine du Sud ne manque pas de caractère. Ses currys et ses saveurs sont les plus puissants, mariant la chaleur des piments aux notes aigre et piquante du tamarin.
Les diverses influences culturelles se reflètent dans la préparation, le goût et la présentation.
La cuisine et la nourriture locale de Phuket (dite « Baba Peranakan ») est la combinaison de nombreuses habitudes alimentaires, qu'elles soient chinoises, malaises ou thaïlandaises.
Une grande population musulmane et une délicieuse cuisine halal, ainsi qu'une pléthore de bateaux de pêche ont également marqué la cuisine du Sud, fortement axée sur les fruits de mer, les viandes et l'utilisation de beaucoup de citronnelle, de tamarin et de feuilles de lime kaffir. Parmi les plats populaires citons le Kaeng Tai Pla (curry de poisson fermenté), le Kaeng Som Pla (soupe de poisson aigre-douce), le Kua Kling (curry de viande frite) ou encore le Massaman, un curry de viande et de pommes de terre.

La culture culinaire de Phuket est inscrite dans la vie quotidienne locale traditionnelle autour de repas copieux partagés en famille.
Le petit déjeuner est le premier repas le plus important de la journée, c’est le moment où les habitants se réveillent et sentent le café, littéralement. Les grains forts et amers torréfiés à l’ancienne produisent une infusion qui réveillerait un mort. Les gens de Phuket sont connus pour accompagner leur café noir de lait concentré sucré ou de lait frais. Ce rituel matinal est généralement consommé avec l'un de ces trois plats qui illustrent la diversité culinaire : Dim Sum (hérité des immigrants chinois) comprenant des boulettes cuites à la vapeur, du poisson, du tofu, du Bak Kut Teh (soupe de côtes de porc) et des nouilles Misua - Roti garni d'un oeuf au plat et servi avec une variété de curry (influence malaise) - Khanom Chin (nouilles de riz fermentées) servi avec divers curry (Thai et Phuket) dont le Kaeng Tai Pla (curry de poisson fermenté).
Le déjeuner est l'occasion d’engloutir de bonnes nouilles pour s’assurer un regain d'énergie en milieu de journée. Parmi les plus populaires : les Mi Hokkien (nouilles chinoises malaises) et les vermicelles de riz Mi Hoon (Phuket). Un déjeuner traditionnel n'est jamais complet sans le dessert préféré de l'île, O-Aew (glace pilée garnie de sucreries et de gelée).

A Phuket, l’interprétation du traditionnel « High Tea » britannique permet d’avaler un Mi Hun Ba Chang (des nouilles de riz avec une soupe de porc), l'un des plats les plus emblématiques de Phuket qui existe aussi en version satay de porc et rouleaux de printemps.

Le dîner est le repas familial le plus important de la journée. Les habitants de Phuket ont tendance à préférer les plats à forte saveur pour le soir, soit très épicé, très acide ou très sucré. Beaucoup sont parfumés de curcuma. Sa saveur unique est utilisée pour accompagner les poissons et autres fruits de mer. Parmi les plats préférés du dîner : Pla Sai Thot Kamin (poisson frit avec du curcuma frais), Mu Hong (compote de porc aux herbes), Nap Chup Yam (pâte de piment), Nam Phrik Kung Siap (pâte de crevettes au piment), Mi Hun Kaeng Pu (nouilles de riz au crabe et au curry), Loba (tête de cochon frite) et Yam Pak Kut (salade de fougère épicée).

La reconnaissance de la culture culinaire de Phuket est sur le point de devenir internationale avec le très attendu Guide Michelin Bangkok, Phuket et Phang Nga 2019 qui devrait être publié à la fin de cette année.


Informations légales