Actualités
Ce mois ci> 2019 >> Mai


Connaissez-vous Lamphun ?

Fondée au 7ème siècle par la reine Chamathewi, Lamphun est l’une des plus anciennes villes de Thaïlande et possède, à ce titre, une histoire impressionnante.
Lamphun fut la capitale du royaume Hariphunchai et la ville la plus septentrionale du royaume Mon de la période Dvaravati. En 1281, elle fut englobée dans le nouveau royaume Lanna par le roi Mengrai. À la fin du 19ème siècle, Lamphun devint une partie du Siam.

Lamphun se trouve à 40 mn de route au sud de Chiang Mai. Une fois dans la ville, le Wat Phrathat Hariphunchai, le temple le plus célèbre de la province, est le premier lieu à visiter. Ses origines remontent à environ 897, année où le roi de Hariphunchai aurait fait construire ce qui est aujourd'hui le stupa central pour abriter une mèche de cheveux du Bouddha. La légende raconte que Bouddha s’est rendu dans cette région et que dans le coin sud-ouest de l’enceinte du temple, il y a des empreintes de pas considérées comme les siennes.
Un peu plus loin se trouve le Wat Chamthewi, un temple plus petit mais très vénéré, car les cendres de la reine Chamthewi seraient enchâssées dans l'une de ses pagodes. Également connu sous le nom de Wat Ku Kut, le wihan du temple présente des peintures murales illustrant la vie et l’époque de la reine guerrière. Un petit musée lui est également consacré.

Pour avoir un aperçu de la célèbre histoire de Lamphun, le musée national Hariphunchai, à côté du temple Wat Phrathat Hariphunchai, abrite des objets des périodes Dvaravati, Hariphunchai, Lanna et Rattanakosin. Derrière ce musée se trouve le Lamphun Community Museum, qui se concentre sur une ère plus moderne avec des textes, des photos, des radios, des gramophones et d’autres objets du siècle dernier.
Le centre-ville abrite également l'Institut du tissu tissé à la main de Hariphunchai, ce centre joue un rôle clé dans la préservation et la promotion de cet art pour lequel Lamphun est célèbre. Le motif unique de yok dok est un héritage culturel de Lamphun, et l’histoire du vêtement de soie yok dok remonte à plus d’un siècle.

À une heure de route à quelque 60 km au nord-est de la province, le parc national de Mae Takhrai couvre une superficie de 356 km2. Sa faune et sa flore abritent des espèces telles que les macaques, les gibbons, les tigres et diverses espèces d'oiseaux comme les perroquets, les faucons et les aigrettes. Il y a également des cascades à découvrir.

À seulement une heure de route à l’est de la ville, le parc national de Doi Khun Tan, d’une superficie de 255 km2, chevauche le terrain montagneux qui sépare les provinces de Lamphun et de Lampang et propose des sentiers de randonnée, des cascades, des bungalows et du camping. Le tunnel ferroviaire de Khun Tan, qui est le plus long de Thaïlande s’étend sur 1 352 mètres.
À environ deux heures et demie de route du siège de la province, le parc national de Mae Ping s'étend sur 1 003 km2 à cheval sur des districts de Lamphun, Chiang Mai et Tak. Ses terrains montagneux et forestiers offrent des possibilités de trekking, d’observation des oiseaux, de camping, de bungalows et de cabanes-radeaux flottantes, tandis que la faune locale comprend des cerfs, des cochons sauvages, des macaques, des langurs et des gibbons.

La cascade pittoresque de Ko Luang, située dans le parc, est considérée comme l’une des attractions incontournables de la Thaïlande. Son eau change de couleur avec les saisons, de turquoise de février à mai à céruléenne de novembre à janvier. Les grottes de calcaire à proximité sont connues pour leurs stalactites et stalagmites.
En route vers et depuis le parc national de Mae Ping, un arrêt peut être effectué dans le district de Li, à environ 25 km du parc, pour visiter Ban Phrabat Huai Tom. Cette communauté karen florissante est composée de tisserands qualifiés. Un centre artisanal et culturel vend leurs tissus magnifiques. Ces villageois sont végétariens et principalement agriculteurs. Les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur leur mode de vie et leur culture.
L'impressionnant Phra Mahathat Chedi Sri Wiangchai est une pagode dorée de 40 m de large et de 70 m de haut (la plus grande de Thaïlande) qui se trouve à un peu plus d'un kilomètre. Connu sous le nom de Wat Phra Buddha Bat Huai Tom, ce temple pittoresque est placé sous la responsabilité du Centre de développement de projets Phra Bhat Huai Tom Royal.
Les amateurs de longanes adoreront Lamphun, car la province est un important producteur de ce petit fruit rond au goût semblable au litchi. La saison du longane (Lamyai en thaï) va de juillet à août et c'est à ce moment-là que Lamphun organise son festival annuel de longanes.


Informations légales