Actualités
Ce mois ci> 2020 >> Janvier


La sagesse locale en Santé et Bien-Etre

La sagesse locale occupe une place très respectée dans toutes les communautés à travers la Thaïlande. Basée sur des connaissances et des traditions qui sont fidèlement transmises de génération en génération, elle s’applique dans divers domaines de la vie quotidienne dont la santé et le bien-être. Ainsi, dans les cinq régions du royaume, des lieux ou des attractions particulières sont devenus réputés pour leur expertise ou leur sagesse dans ces domaines. En voici un aperçu.

En région centrale, la province de Prachin Buri est connue pour ses plantes médicinales et ses remèdes traditionnels thaïs. La capitale provinciale est d’ailleurs surnommée « la ville aux herbes ». C’est une étape idéale pour en apprendre plus sur la sagesse médicale locale notamment en visitant le musée de la phytothérapie thaïlandaise Abhaibhubejhr qui se consacre à la préservation et à la mise en valeur des connaissances de la médecine traditionnelle thaïe. Il y a aussi une pharmacie traditionnelle à l’atmosphère surannée avec son vieux comptoir à médicaments, ses anciennes armoires à herbes et ses pots en verre utilisés pour les macérations. On peut y acheter des plantes médicinales transformées.
Après la visite du musée, pourquoi ne pas essayer le spa de jour Abhaibhubejhr ? Créé dans le cadre d'une entreprise sociale, il propose différents soins et traitements comme par exemple la thérapie du feu abdominal « Pao Ya » qui est un traitement traditionnel aidant à réduire l’indigestion et les allergies.

Si vous souhaitez faire une retraite de méditation bouddhiste, vous pouvez choisir de la faire dans un temple du Nord-Est. De nombreux monastères de cette région relèvent de la tradition forestière thaïe dans laquelle la vie monastique reflète aussi étroitement que possible la façon dont le Bouddha vivait. Les caractéristiques de cette tradition sont donc la vie dans la forêt, l'utilisation du corps humain comme sujet de méditation et le maintien de la pleine conscience dans toutes activités.
Une retraite de plusieurs jours implique généralement de se lever à 5h, de ne pas manger après midi, de résider dans un hébergement basique, de porter des vêtements blancs non révélateurs et de suivre les huit préceptes ou, dans certains cas uniquement les cinq préceptes moraux, et éventuellement d'effectuer des tâches quotidiennes. Il y a généralement un mélange de méditation assise et en marchant, d'écoute des discussions du Dhamma et de rencontre avec les instructeurs.
Le Wat Pah Nanachat à Ubon Ratchathani est un temple forestier qui utilise l'anglais comme langue principale. La journée y commence très tôt - à 3h. - et les hommes qui restent plus d'une semaine doivent se raser la tête et les sourcils.

Dans le Sud, les sources chaudes de Ranong sont réputées depuis longtemps pour leurs propriétés médicinales. Les plus proches sont à 2 kilomètres de la ville de Ranong dans le parc Raksawarin, et constituent probablement l'attraction la plus populaire des environs.
Dans l’environnement agréable du parc, trois sources naturelles offrent différentes températures d'eau allant de 40 degrés Celsius apaisants à 65 degrés Celsius plutôt très chauds. Ces dernières années, plusieurs petits hôtels de charme ont ouvert à proximité pour accueillir les adeptes de bain de sources chaudes dans une démarche de santé et de bien-être.
Un peu plus loin de la ville se trouvent les sources chaudes de Pornrang, un endroit plus calme situé juste à l'intérieur du parc national des chutes de Ngao. La rivière qui coule près des sources chaudes offre la possibilité d’alterner baignades en eau fraîche et en eau chaude.

De nos jours, les différents types de massage disponibles sont aussi variés que la multitude d'herbes et d'huiles qui peuvent être utilisées dans les traitements. Aussi faut-il quelque chose de vraiment inhabituel pour se démarquer. Vous le trouvez notamment à l’Est, dans le traitement proposé à Chong Chang Tune Live Ecomuseum, dans le district de Bo Rai à environ 50 mn en voiture de la ville de Trat.
Le bain de vapeur du poulailler est un traitement plutôt unique, issu de la sagesse locale et offert aux visiteurs par la communauté locale de Chong. Les herbes utilisées dans ce bain de vapeur vraiment spécial proviennent de la campagne environnante du village. Le bain de vapeur est suivi d’un gommage corporel à la boue blanche parfumée provenant de la rivière voisine.

Dans le Nord, le « Yam Khang » est une technique de massage traditionnelle Lanna transmise de génération en génération. Également connue sous le nom de thérapie traditionnelle thaïe du feu, elle implique que le massage par points de pression du corps soit plutôt dispensé par un homme utilisant ses plantes de pieds imbibées d’herbes et d’huiles curatives et chauffées de manière précise. Le traitement vise à soulager les muscles, les tendons et les douleurs osseuses ainsi que l'engourdissement.
Pour goûter aux bienfaits du massage Yam Khang vous pouvez vous rendre à Ban Rai Kong Khing dans le district de Hang Dong, à environ 30 mn en voiture de la ville de Chiang Mai. Initiative de tourisme communautaire, ce village a été récompensé par des prix pour son approche du développement durable et pour offrir une expérience culturelle Lanna exceptionnelle.
Environ 700 familles sont impliquées dans l'initiative et les visiteurs remarquent rapidement à quel point cela ressemble à une communauté. Tout le monde intervient, certains travaillent comme guides, d’autres cuisinent ou s'occupent du bétail et de diverses autres tâches. Cela permet de proposer un certain nombre d'activités en plus du massage Yam Khang comme apprendre à cuisiner des plats locaux, réaliser de l'artisanat et explorer la région à vélo.


Informations légales