En ce moment

En ce moment> 2019 >> Juin


Fermeture saisonnière des parcs nationaux

Comme chaque année en début de saison des pluies, le ministère des Parcs nationaux, de la Conservation de la vie sauvage et des plantes a annoncé la fermeture temporaire de certains parcs nationaux afin de permettre à la nature de se régénérer mais aussi pour des raisons de sécurité liées aux conditions météorologiques.

Dans le Nord, le parc national de Doi Wiang Pha, le camping Doi Pui du parc national de Doi Suthep, la rivière Kaeng Luang Nan du parc national de Sri Nan et le camping du parc national de Huay Nam Dang sont fermés jusqu’au 30 septembre.

Dans le Nord-Est, la cascade Tad Toan du parc national Kaeng Tana et les zones de Khae Huay Mark sont fermées jusqu’au 31 juillet. Les zones de Phra That Jedi du parc national de Phu Lanka, de Khong Khao Sri Boon Nao et de Phra That Jedi Luang ainsi que les zones occidentales de Wang ont été fermées jusqu’au 31 octobre.

À Kanchanaburi, les grottes de Nok Nang Aen du parc national de Lam Khlong Ngu sont fermées jusqu’au 28 février 2020.

Côté mer, les zones de Koh Kut et Koh Thalu du parc national de Koh Samet sont fermées jusqu’au 30 septembre.
Et jusqu’au 14 octobre : Koh Adang et Koh Rawi du parc national de Tarutao - Koh Bulon du parc national de Koh Phetra - Le parc national des îles Ranong - La baie de Khao Tao du parc des îles Koh Chang - Koh Rok Nai, Koh Rok Nok et Koh Ngai dans le parc national de Koh Lanta - Le parc national de Koh Similan - Le parc national de Koh Surin - Le parc national de Laem Son.
Par ailleurs, le ministère a également annoncé prolonger de deux ans (jusque mi-2021) la fermeture du célèbre site de Maya Bay, d’autres îles et plages du parc national de Hat Noppharat Thara-Mu Koh Phi Phi restant toutefois accessibles aux touristes.
Située sur l'île de Koh Phi Phi Ley près de Phuket, Maya Bay, plage paradisiaque portée à l’écran par le film " La Plage ", accueillait quelque 5000 visiteurs par jour. Arrivés par hors-bords affrétés par les agences de la région, la plupart ne restaient que quelques minutes sur place avant de repartir. Ce frénétique va-et-vient du tourisme de masse a conduit à une érosion sévère de la place et une grande partie des récifs coralliens ont été endommagés. Le professeur Thon Thamrongnawasawat, biologiste marin à l’Université Kasetsart et membre du comité du parc national, a déclaré que la prolongation de la fermeture était justifiée non seulement par la protection de l’environnement mais aussi par le développement indispensable d’installations pour réguler l’accueil. A la réouverture, le nombre de visiteurs par jour sera limité à 2 400 en haute saison. Par ailleurs un système de billetterie électronique est prévu et des horaires spécifiques pourraient également être définis.


Informations légales