En ce moment

En ce moment> 2020 >> Mars


Coronavirus 2019 (Covid-19) - L’Office National du Tourisme de Thaïlande vous informe

Mise à jour du 24 octobre 2020


Le Bureau de la Commission des assurances (OIC) a annoncé que les visiteurs étrangers pourront souscrire une police d'assurance COVID-19 obligatoire en ligne avant de visiter le Royaume.


Une police d'assurance médicale avec une couverture d'au moins 100 000 USD (env. 84 334 euros) pour un éventuel traitement COVID-19, fait en effet partie des documents officiels exigés pour les visiteurs étrangers qui envisagent de visiter la Thaïlande au cours de cette crise difficile de santé publique.


L’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) espère que le programme de protection d'assurance COVID-19, sous la réglementation de l'OCI, offrira une tranquillité d'esprit supplémentaire aux visiteurs étrangers et facilitera la tâche des voyageurs entrants avant de quitter leur pays d'origine.


La Thai General Association (TGIA) et la Thai Life Assurance Association (TLAA) ainsi que 16 sociétés d'assurance de premier plan en Thaïlande sont partenaires sous la surveillance et conformément aux réglementations de l'OCI pour offrir cette assurance COVID-19 aux visiteurs étrangers.


La police d'assurance a été approuvée par le gouvernement thaïlandais et peut être utilisée dans le processus de demande de visa. La couverture commence immédiatement à l'arrivée en Thaïlande.


Pas besoin de paiement anticipé ou de dépenses personnelles lors de l'admission dans les hôpitaux privés du pays. La couverture d'assurance ne dépasse pas 100 000 USD ou environ 3,16 millions de bahts.


En cas de décès par infection au COVID-19, la compagnie d'assurance versera une prestation d'assurance vie de 100 000 USD ou environ 3,16 millions de bahts au bénéficiaire.

Le coût de la prime d'assurance est raisonnable, le processus est supervisé par l'OCI et l'achat peut être effectué efficacement en ligne sur https://covid19.tgia.org/


Les forfaits d'assurance COVID-19 approuvés par l'OCI vont de 30 jours à un an.

La prime varie de 1 600 à 4 800 bahts pour 30 jours de couverture (de 43 à 129 euros env.),

de 2 880 à 8 640 bahts pour 60 jours (de 77,60 à 233 euros env.),

de 3 840 à 12 160 Baht pour 90 jours (de 103 à 328 euros env.),

de 7 680 à 23 040 bahts pour 120 jours (de 207 à 621 euros env.),

de 14 400 à 43 200 bahts pendant un an (de 388 à 1164 euros env.).

 

L'infrastructure de santé publique et les établissements de santé de Thaïlande, ainsi que les professionnels de la santé sont reconnus comme parmi les meilleurs en Asie pour le traitement des maladies infectieuses.


Le TAT recommande vivement aux étrangers qui envisagent de visiter la Thaïlande de se renseigner auprès de l'ambassade / consulat général royal de Thaïlande dans leur pays d'origine avant d’effectuer des réservations.



Mise à jour du 13 octobre 2020

Informations pour les non-Thaïlandais souhaitant voyager en Thaïlande pendant la COVID-19

 

Les informations suivantes ne concernent que les ressortissants non-thaïlandais résidant dans la juridiction de l’Ambassade de Thaïlande à Paris, incluant la France, Monaco et l’Algérie.

Si vous habitez ailleurs, veuillez-vous référer à l’Ambassade de Thaïlande qui s’occupe du pays dans lequel vous résidez.

 

1. Que dois-je faire si je veux me rendre en Thaïlande maintenant?

 

En principe, vous devez remplir les deux conditions suivantes :

 

1.1  Possédez un Certificate of Entry (COE) et un visa délivré par l’Ambassade. Les exigences pour obtenir un COE diffèrent selon les catégories d’étrangers, mais vous devez aussi remplir les conditions suivantes :

– Passer 14 jours dans un hôtel certifié par le gouvernement (Alternative State Quarantine – ASQ) à vos propres frais dès votre arrivée en Thaïlande.

La liste actualisée des hôtels pour ASQ peut être consultée sur le site de l’Ambassade de Thaïlande en France http://www.thaiembassy.fr/fr/voyagecovid/

 

– Vous munir d’un résultat de test COVID négatif par méthode RT-PCR, délivré dans les 72 heures avant votre départ;

 

– Vous munir d’un Certificat médical Non-Covid certifié en anglais par un médecin généraliste (selon le résultat de votre test RT-PCR) dans les 72 heures avant votre départ;

 

– Vous munir d’un fit-to-fly Certificate (Certificat d’aptitude à voyager en avion) délivré dans les 72 heures avant votre départ.

Exemple de fit-to-fly Certificate :

http://www.thaiembassy.fr/wp-content/uploads/2020/10/Exemple-Fit-to-Fly.pdf

 

– Contractez une assurance maladie avec une couverture minimale de 100 000 US dollars, incluant le traitement de la COVID-19, valable au moins 3 mois dès votre arrivée en Thaïlande (sauf si vous appartenez au groupe 3 selon le Document 1 Diagramme en 2.1).

 

1.2  Prendre un des vols autorisés à entrer en Thaïlande.

 

 

2. Comment puis-je obtenir un COE et un visa de l’Ambassade?

 

2.1  Vérifiez si vous appartenez à l’une des catégories d’étrangers autorisés à entrer en Thaïlande

en consultant ce document :

http://www.thaiembassy.fr/wp-content/uploads/2020/10/Doc1-Diagramme-version-30_09-1.pdf

 

Si c’est le cas, souvenez-vous de votre numéro de groupe et continuez les démarches (cf 2.2).

Par contre, si vous ne faites pas encore partie des personnes autorisées, pensez à revérifier ce document car il est mis à jour régulièrement selon la dernière réglementation émise par le gouvernement thaïlandais.

 

2.2 Préparez votre dossier de demande d’un COE selon le document « Procédure à suivre et liste des pièces à fournir » :

http://www.thaiembassy.fr/wp-content/uploads/2020/10/Doc2-Tableau-version-30_09-1.pdf

 

Voici le formulaire de Déclaration (Declaration Form) pour tous les groupes (sauf groupe 3) :

http://www.thaiembassy.fr/wp-content/uploads/2020/07/Declaration-Form-ver-11-Jul-2020.pdf

 

Voici le Declaration Form pour le Groupe 3 :

http://www.thaiembassy.fr/wp-content/uploads/2020/10/Declaration-Form-DCIO-August-2020.pdf

 

Une fois complété, envoyez votre dossier à coethaiparis@gmail.com au moins 14 jours avant votre départ.

Un dossier incomplet retardera obligatoirement votre demande.

L’Ambassade vérifiera votre dossier et vous enverra une pré-validation disant : « votre dossier est complet, nous vous enverrons votre COE quelques jours avant votre départ ». Vous pourrez alors commencer la demande de visa.

 

2.3 Votre dossier de demande COE doit déjà inclure votre billet d’avion électronique si vous choisissez de voyager par un vol semi-commercial (cf 4.1 et 5.1).

Si vous choisissez de voyager par un vol de rapatriement (cf 5.2), veuillez préciser votre souhait lors de votre envoi de document. Dès que votre dossier est complet, nous mettrons votre nom sur notre liste d’attente et ainsi vous n’avez pas besoin d’inclure un billet d’avion dans votre dossier.

 

2.4 La demande et la délivrance d’un COE se font uniquement par e-mail. L’Ambassade n’accepte pas les documents sur papier, ni par courrier ni délivrés en personne.

 

2.5 L’Ambassade de Thaïlande à Paris ne délivre pas de COE pour les personnes résidant en dehors de sa juridiction (France, Monaco et Algérie) ni pour les personnes voyageant sur des vols non autorisés à entrer en Thaïlande.

 

 

 

3. Que dois-je savoir sur les visas ?

 

3.1 À l’heure actuelle, tous les ressortissants étrangers ont besoin d’un visa ou d’un re-entry permit (permis de retour) valide pour entrer en Thaïlande. Le régime d’exemption de visa est suspendu.

 

3.2 Toutes les demandes de visa doivent être effectuées en ligne par le système E-Visa. Si c’est la première fois que vous utilisez E-Visa, veuillez lire les informations sur http://www.thaiembassy.fr/fr/visa-rdv/e-visa/

 

3.3 Votre demande de visa ne sera traitée que si vous avez reçu une pré-validation par e-mail (cf 2.2). N’essayez pas de demander un visa sans notre autorisation : vos frais de visa ne seront en aucun cas remboursés.

 

3.4 Si vous souhaitez entrer en Thaïlande avec un re-entry permit, il est fortement conseillé d’envoyer une photo de votre re-entry permit à l’Ambassade (avec le dossier de demande du COE) pour vérifier s’il est toujours valide, ou si vous avez besoin de faire une demande d’un nouveau visa.

 

 

 

4. Quels vols sont autorisés à entrer en Thaïlande?

 

Les vols commerciaux sont interdits d’entrée en Thaïlande depuis le 3 avril 2020 selon une annonce de l’Autorité de l’Aviation civile de Thaïlande (CAAT).

Actuellement, seuls deux types de vols sont autorisés à entrer en Thaïlande :

 

4.1 Vols semi-commerciaux opérés par les compagnies aériennes et avec les numéros suivants :

– Austrian (OS25, à partir du 18 octobre 2020)

– Cathay (CX653)

– Emirates (EK384)

– Etihad (EY406)

– EVA (BR211, à partir du 25 octobre 2020)

– Lufthansa (LH772, à partir du 17 octobre 2020)

– Qatar (QR 826, QR830, QR832, QR834, QR863, QR980)

– Singapore (SQ976, à partir du 25 octobre 2020)

– Swiss (LX180, à partir du 18 octobre 2020)

 

4.2 Vols de rapatriement organisés par l’Ambassade de Thaïlande à Paris ou d’autres Ambassades de Thaïlande, qui reçoivent une autorisation du CAAT au cas par cas.

 

 

 

5. Comment puis-je réserver un siège sur un vol autorisé ?

 

Le processus dépend du type de vol que vous choisissez :

 

5.1 Vols semi-commerciaux (cf 4.1) : Vous pouvez réserver votre billet directement auprès de la compagnie aérienne, qui peut demander à vérifier certains documents de votre dossier de demande de COE, par exemple la réservation ASQ et l’assurance maladie.

 

5.2 Vols de rapatriement : Dès qu’un vol de rapatriement Paris-Bangkok devient disponible, puisque le nombre de sièges pour les étrangers est limité, l’Ambassade vous téléphonera lorsque votre tour arrivera, suivant l’ordre de notre liste d’attente (cf 2.3). Nous vous enverrons par la suite un e-mail indiquant toutes les informations nécessaires sur le paiement et les documents à préparer.

 

 

 

6. Je connais un(e) ressortissant(e) thaïlandais(e) qui voudrait également aller en Thaïlande. Que doit-il ou elle faire?

 

Les ressortissants thaïlandais doivent suivre un processus différent de celui des ressortissants étrangers. Des informations complètes pour les ressortissants thaïlandais se trouvent sur http://www.thaiembassy.fr/thairepatriation/ (uniquement en thaïlandais)

 

 

 

7. Autres questions fréquemment posées

 

7.1 Puis-je passer une quarantaine en Thaïlande dans ma résidence privée ou dans un logement de quarantaine d’État (State Quarantine – SQ) qui est gratuit ?

Non, un étranger doit prendre uniquement l’ASQ (bien que l’AHQ ou l’OQ soient également possibles pour certains groupes, voir le lien vers le Tableau en 2.2). Le SQ n’est disponible que pour les ressortissants thaïlandais.

 

7.2 J’ai entendu parler du Special Tourist Visa (STV). Puis-je en demander un?

Le STV n’est disponible que pour les étrangers en provenance d’un pays classé « à faible risque » par le Ministère thaïlandais de la Santé publique. À l’heure actuelle, la France, Monaco et l’Algérie n’appartiennent pas à cette catégorie, donc le STV n’est pas encore disponible. Cependant, cette liste est révisée tous les 15 jours selon la dernière situation, donc l’Ambassade révisera les informations en conséquence.

 

 

 

8. Et si j’ai d’autres questions?

 

La meilleure façon d’obtenir des renseignements est d’envoyer vos questions et les documents pertinents à coethaiparis@gmail.com. Cependant, avant de le faire, assurez-vous d’avoir lu attentivement les informations sur le site web de l’Ambassade de Thaïlande :

http://www.thaiembassy.fr/fr/voyagecovid/

 

 


Mise à jour du 1er octobre 2020


Le Ministère thaïlandais de l'Intérieur a officiellement lancé le programme spécial de visa touristique pour les visiteurs de longue durée, dans le cadre des plans visant à relancer l'industrie touristique du pays tout en maintenant des mesures efficaces de contrôle et de prévention du COVID-19.

Ce régime spécial de visa touristique sera disponible durant un an, du 30 septembre 2020 au 30 septembre 2021.

Il sera accordé aux visiteurs de longue durée en provenance de pays où les taux d'infection au COVID-19 sont faibles, comme conseillé par le ministère de la Santé publique.

Ces visiteurs sont tenus de se conformer aux mesures de contrôle du COVID-19 de la Thaïlande et doivent accepter de subir une quarantaine à leurs frais dans un hôtel approuvé par le gouvernement ou une quarantaine hospitalière, pendant au moins 14 jours.

Ils doivent également posséder une preuve de leur résidence de longue durée en Thaïlande tels que le paiement d'une mise en quarantaine locale ou hospitalière, et l'un des éléments suivants : réservation d'hôtel en long séjour, preuve de propriété d'un appartement/maison ou contrat de location d’un appartement/maison.

En outre, ils doivent avoir une assurance maladie et accident couvrant la période de leur séjour en Thaïlande, avec une couverture minimale de 40 000 bahts (env. 1 078 euros) pour les traitements ambulatoires et une couverture minimale de 400 000 bahts (env. 10 780 euros) pour les services hospitaliers et médicaux.

Les visiteurs de longue durée qualifiés conformément aux mesures du ministère de la Santé publique et des ageces gouvernementales compétentes peuvent demander ce visa touristique spécial auprès des ambassades et consulats thaïlandais du monde entier.

Il s'agit d'un visa à entrée unique pour la Thaïlande, valable 90 jours et pouvant être prolongé deux fois, chacune pour 90 jours supplémentaires.

Le visa coûte 2000 Baht (env. 54 euros) par période de 90 jours.

Le visa touristique spécial ne peut pas être changé pour d'autres types de visa, et l'autorisation ainsi que l'extension seront considérées conformément aux règles et règlements par le bureau de l'immigration.

Pour plus d'informations (en anglais) : www.immigration.go.th/en


 

MISE A JOUR DU 1er septembre 2020

 

Le gouvernement royal thaïlandais a approuvé la prolongation du décret d'urgence à l'échelle nationale du 1er au 30 septembre 2020.

Selon l'annonce publiée dans la Gazette Royale Thaïe le 28 août 2020, le gouvernement a déclaré qu’une cinquième prolongation de l'état d'urgence était encore nécessaire pour permettre aux autorités d'appliquer les mesures de contrôle des maladies transmissibles afin de prévenir une deuxième vague d'infection au COVID-19.

La déclaration signale également que le gouvernement reconnait la nécessité d'assouplir les mesures de contrôle des maladies par étapes pour diverses entreprises et activités afin de permettre au public de revenir à la vie quotidienne sous la nouvelle normalité. Cependant, des mesures strictes de contrôle des maladies doivent encore être en place pour garantir la santé publique.

Selon le communiqué, la Thaïlande continuera d’accepter l’entrée sous conditions spéciales d’un nombre croissant de ressortissants thaïlandais et non thaïlandais au cours du mois à venir.

Ces arrivants devront au préalable avoir demandé un certificat d'entrée auprès des ambassades ou consulats thaïlandais locaux à l'étranger, ainsi que les documents pertinents nécessaires conformément à l'ordre du Center for COVID-19 Situation Administration (CCSA ).

L’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) tient à rappeler à tous de continuer à appliquer les règles de base pour se protéger du COVID-19.

Il s'agit notamment de pratiquer la distanciation sociale, de porter un masque et de se laver fréquemment les mains. Éviter tout contact étroit avec d'autres personnes, en particulier avec les groupes vulnérables comme les personnes âgées, car cela peut favoriser le taux d'infection et potentiellement conduire à une maladie aggravée.

Lorsqu’ils se réunissent, les gens peuvent se saluer par un Wai (salutation thaïlandaise) à une distance de 1 ou 2 mètres. Ils doivent porter des masques, utiliser des ustensiles personnels ou des cuillères de service, ou encore manger des portions individuelles pour se protéger et protéger leurs proches contre la maladie.

 


 

MISE A JOUR DU 8 Juillet 2020

 

Recommandations du CAAT aux 11 types de voyageurs autorisés à planifier un voyage en Thaïlande

 

Les 11 types de ressortissants thaïlandais et non thaïlandais, actuellement autorisés à entrer dans le pays, doivent respecter les conditions, délais et règlements des personnes autorisées en vertu de la loi thaïlandaise.

La Direction de l’Aviation Civile Thaïlandaise (CAAT) a émis des recommandations pour les 11 types de voyageurs autorisés qui planifient un voyage en Thaïlande durant la période actuelle alors que la nation poursuit ses efforts sans précédent pour maintenir à zéro, le nombre de nouveau cas local de COVID-19 dans le pays.

Les voyageurs éligibles doivent au préalable demander un certificat d'entrée auprès des ambassades ou consulats thaïlandais locaux à l'étranger ainsi que les documents nécessaires pertinents requis par l'ordonnance du Centre administratif de la situation du COVID-19 (CCSA).

 

Les recommandations du CAAT sont les suivantes :

 

Avant le départ
  • Vérifier de bien appartenir à l’un des 11 types de voyageurs autorisés par le CAAT.
  • Préparer les documents pertinents nécessaires selon votre type de voyageur.
  • Contacter l'ambassade ou le consulat thaïlandais le plus proche pour soumettre vos documents et suivre les conditions générales de réservation de vol pour obtenir le « Certificat d'entrée ».

Le jour du départ
Présenter les documents et objets suivants au comptoir d'enregistrement de la compagnie aérienne :

  • Passeport.
  • Certificat d'entrée.
  • Certificat sanitaire attestant que vous ne présentez aucun risque de COVID-19, utilisant une technique de laboratoire RT-PCR, délivré au plus tard 72 heures avant le voyage (exigé pour les passagers des types 2, 3, 6, 7, 8, 9, 10, 11).
  • Police d'assurance maladie indiquant une couverture minimale pour COVID-19 d'au moins 100 000 $ US (exigée pour les passagers des types 5 à 11).
  • Masques chirurgicaux et désinfectant pour les mains à base d'alcool (selon la quantité approuvée).

 

À bord de l'avion

  • Porter un masque chirurgical pendant le vol.
  • Suivre les consignes et restrictions de contrôle des infections de la compagnie aérienne.

 

À l'arrivée

1. Pour les visiteurs ne séjournant pas plus de 14 jours.
  • Se plier au test du COVID-19 (technique de laboratoire RT-PCR) à l'aéroport.
  • Télécharger l'application mobile de suivi des incidents COVID-19.

 

2. Pour les visiteurs séjournant plus de 14 jours.

  • Se plier au dépistage du COVID-19 (vérification des symptômes et de la température corporelle).
  • Télécharger l'application mobile de suivi des incidents COVID-19.
  • Subir une quarantaine locale de 14 jours.

 

 

Rappel des 11 types de voyageurs autorisés à entrer en Thaïlande :

  1. Les ressortissants thaïlandais
  2. Les personnes bénéficiant d’une dérogation ou les personnes autorisées ou invitées par le Premier ministre, ou le chef des personnes responsables chargées de résoudre les problèmes d'état d'urgence pour entrer dans le Royaume, en fonction de la nécessité. Une telle considération, autorisation ou invitation peut être soumise à des conditions et des délais spécifiques.
  3. Les personnes en mission diplomatique ou consulaire ou pour des organisations internationales, les représentants de gouvernements étrangers exerçant leurs fonctions dans le Royaume, les personnes d'autres agences internationales autorisées par le Ministère des Affaires étrangères suivant la nécessité, ainsi que leur conjoint, parents et enfants.
  4. Les transporteurs de marchandises nécessaires, sous réserve de départ immédiat après l’achèvement de leur tâche.
  5. Les membres d'équipage qui sont tenus de se rendre dans le Royaume en mission et dont la date et l'heure de retour sont spécifiées.
  6. Les ressortissants non thaïlandais étant le conjoint, les parents ou les enfants d’un ressortissant thaïlandais.
  7. Les ressortissants non thaïlandais titulaires d'un certificat de résidence permanente en cours de validité ou d'une autorisation de résidence dans le Royaume.
  8. Les ressortissants non thaïlandais titulaires d’un permis de travail ou qui ont été autorisés par des agences gouvernementales à travailler dans le Royaume, ainsi que leur conjoint et enfants.
  9. Les ressortissants non thaïlandais qui sont étudiants dans des établissements d'enseignement agréés par les autorités thaïlandaises, ainsi que leurs parents ou tuteurs légaux, à l'exception des étudiants d'établissements d'enseignement non formel en vertu de la loi sur les écoles privées et d'autres établissements d'enseignement privés similaires.
  10. Les ressortissants non thaïlandais qui ont besoin de soins médicaux en Thaïlande et leurs accompagnateurs. Cependant, cela ne doit pas concerner de traitement médical pour COVID-19.
  11. Les ressortissants non thaïlandais autorisés à entrer dans le Royaume en vertu d’un arrangement spécial avec un pays étranger.

 

 


 

 

THAI souhaite dissiper les inquiétudes de ses clients et leur apporter des précisions sur la procédure judiciaire en cours. Ces informations s’adressent plus particulièrement aux passagers en attente du remboursement d’un billet, aux passagers munis d'un billet en attente de pouvoir l'utiliser et aux membres du programme de fidélité Royal Orchid Plus.


Procédure judiciaire en cours
THAI a déposé une requête en réhabilitation d’entreprise auprès de la Cour Centrale des faillites de Thaïlande. Le tribunal a accepté cette requête le 27 mai 2020 et fixé au 17 août 2020 la date de la première audience pour révision de ce plan.
Si le plan de restructuration ne rencontre aucune objection avant cette audience, le tribunal rendra une ordonnance afin d’autoriser sa mise en oeuvre. Un commissaire à l'exécution du plan sera officiellement nommé et toutes les informations légales seront publiées dans la Gazette Royale (journal officiel).
À la suite de cette publication, les créanciers auront un mois pour déclarer leur créance auprès du séquestre officiel du service d'exécution juridique ou la publier dans la Gazette Royale. Cette phase devrait démarrer début septembre ou octobre 2020 voire plus tard.


Informations aux passagers en attente de remboursement

L’ouverture d’une procédure auprès de la Cour Centrale sur les faillites, a entraîné l’instauration d’une nouvelle procédure dite “procédure de sauvegarde” impliquant de nombreuses obligations légales, notamment celle de suspendre tout paiement.
Nous sommes pleinement conscients des désagréments causés à nos clients par cette procédure qui nous empêche temporairement de procéder au remboursement de leur(s) billet(s) et nous leur adressons nos excuses les plus sincères. Afin de pouvoir leur assurer la protection de leurs droits de remboursement, nous avons demandé au commissaire qui sera chargé de l’exécution du plan d'inclure et de sécuriser le remboursement des billets non utilisés dans le plan de restructuration.
La procédure sera déterminée après l’audience du 17 août 2020 et communiquée en conséquence.
Si vous nous avez déjà adressé une demande de remboursement, nous vous remercions de patienter jusqu’à la fin de la procédure de sauvegarde.
Si vous souhaitez initier une demande de remboursement, il vous suffit de soumettre votre demande directement auprès de votre bureau THAI local.


Informations aux passagers munis d’un billet, qui souhaitent voyager
Du fait de la pandémie du Covid-19 et de l’annulation des vols qui en a découlé, de nombreux passagers ont en leur possession des billets d’avion inemployés.
Ces billets restent parfaitement valables et pourront être utilisés dès que THAI aura repris le cours normal de ses opérations, une fois que les mesures préventives et les restrictions de voyage pour la Thaïlande seront assouplies.

 

Continuité du programme ROP et maintien des avantages
Les miles et les statuts de voyageur fréquent restent valables pendant le processus de réorganisation. Les billets déjà émis conservent leur valeur et pourront être utilisés à une date de voyage ultérieure dès la reprise normale des opérations.
Pour ceux dont les miles ou le statut arrivent bientôt à échéance, THAI travaille à l'extension de leur date d'expiration. Plus d’informations seront communiquées sur le site thaiairways.com/rop

Voir la vidéo en bas de page



MISE A JOUR DU 3 Juillet 2020

 

La Direction de l’Aviation Civile Thaïlandaise (CAAT) a publié le 2 juillet la « Notification sur les conditions d’autorisation des avions à entrer en Thaïlande (n ° 2) », réitérant que son interdiction des vols commerciaux internationaux demeure en vigueur.

 

Bien que la Thaïlande permette l'entrée à plusieurs groupes d'étrangers depuis le 1er juillet, les voyageurs éligibles doivent demander un certificat d'entrée préalable auprès des ambassades ou consulats thaïlandais locaux à l'étranger ainsi que les documents nécessaires pertinents, comme requis par l'ordonnance du Centre administratif de la situation du COVID-19 (CCSA).

 

L’interdiction des avions commerciaux internationaux étant maintenue, seuls les types d’avions suivants peuvent entrer en Thaïlande :

 

  • Avions d’État ou militaires
  • Vols nécessitant un atterrissage d’urgence
  • Vols devant effectuer un atterrissage technique sans débarquement des passagers
  • Vols d’aide humanitaire, vols médicaux et de secours
  • Vols de rapatriement
  • Vols cargo
  • Vols de passagers transportant les personnes autorisées* à entrer en Thaïlande.

 

* L'entrée par avion en Thaïlande des personnes de l'un des types suivants est autorisée, à condition qu'elles respectent les conditions, délais et règlements des personnes autorisées en vertu de la loi thaïlandaise sur l'immigration, de la loi sur les maladies transmissibles, de la loi sur la navigation aérienne et du décret d'urgence de l'administration publique lié à la situation d'urgence en vigueur, pour la prévention de la maladie et l'organisation du nombre de personnes entrant en Thaïlande, conformément à la capacité de dépistage des agents compétents ou des agents de contrôle des maladies transmissibles et à l'aménagement des installations d’isolement, de quarantaine et de contrôle d’observation.

                

  1. Les ressortissants thaïlandais
  2. Les personnes bénéficiant d’une dérogation ou les personnes autorisées ou invitées par le Premier ministre, ou le chef des personnes responsables chargées de résoudre les problèmes d'état d'urgence pour entrer dans le Royaume, en fonction de la nécessité. Une telle considération, autorisation ou invitation peut être soumise à des conditions et des délais spécifiques.
  3. Les personnes en mission diplomatique ou consulaire ou pour des organisations internationales, les représentants de gouvernements étrangers exerçant leurs fonctions dans le Royaume, les personnes d'autres agences internationales autorisées par le Ministère des Affaires étrangères suivant la nécessité, ainsi que leur conjoint, parents et enfants.
  4. Les transporteurs de marchandises nécessaires, sous réserve de départ immédiat après l’achèvement de leur tâche.
  5. Les membres d'équipage qui sont tenus de se rendre dans le Royaume en mission et dont la date et l'heure de retour sont spécifiées.
  6. Les ressortissants non thaïlandais étant le conjoint, les parents ou les enfants d’un ressortissant thaïlandais.
  7. Les ressortissants non thaïlandais titulaires d'un certificat de résidence permanente en cours de validité ou d'une autorisation de résidence dans le Royaume.
  8. Les ressortissants non thaïlandais titulaires d’un permis de travail ou qui ont été autorisés par des agences gouvernementales à travailler dans le Royaume, ainsi que leur conjoint et enfants.
  9. Les ressortissants non thaïlandais qui sont étudiants dans des établissements d'enseignement agréés par les autorités thaïlandaises, ainsi que leurs parents ou tuteurs légaux, à l'exception des étudiants d'établissements d'enseignement non formel en vertu de la loi sur les écoles privées et d'autres établissements d'enseignement privés similaires.
  10. Les ressortissants non thaïlandais qui ont besoin de soins médicaux en Thaïlande et leurs accompagnateurs. Cependant, cela ne doit pas concerner de traitement médical pour COVID-19.
  11. Les ressortissants non thaïlandais autorisés à entrer dans le Royaume en vertu d’un arrangement spécial avec un pays étranger.

 

Pour entrer dans le Royaume, les personnes décrites dans les 11 groupes susmentionnés doivent se conformer aux lois pertinentes sur les mesures de prévention des maladies.

 

La notification du CAAT sur les conditions d’autorisation des avions à entrer en Thaïlande (n ° 2) entre en vigueur le 3 juillet 2020.




 

MISE A JOUR DU 1er Juillet 2020

 

La Thaïlande autorise l'entrée de certaines catégories d'étrangers à partir du 1er juillet

 

 

La CAAT (Direction de l’Aviation Civile Thaïlandaise) a annoncé que plusieurs groupes d'étrangers seront autorisés à entrer dans le royaume à partir du 1er juillet, notamment en vertu d'arrangements spéciaux entre la Thaïlande et les gouvernements étrangers.

La « Notification sur les conditions du permis de vol international vers la Thaïlande » du CAAT datée du 29 juin 2020, fait référence aux notifications antérieures publiées depuis le 3 avril 2020, imposant une interdiction temporaire de tous les vols internationaux entrant en Thaïlande pour prévenir et contrôler la pandémie du COVID - 19.

Selon le CAAT, la situation épidémique de COVID-19 restant grave dans de nombreux pays étrangers,  il est nécessaire d'imposer des mesures pour restreindre les voyages en Thaïlande afin de contrôler et prévenir efficacement toute nouvelle épidémie.

 

1. Seuls les avions suivants seront autorisés à voler au-dessus, à destination ou en provenance de, et à décoller ou atterrir dans un aéroport international du Royaume sur autorisation du CAAT :

  • Avions d’État ou militaires
  • Vols nécessitant un atterrissage d’urgence
  • Vols devant effectuer un atterrissage technique sans débarquement des passagers
  • Vols d’aide humanitaire, vols médicaux et de secours
  • Vols de rapatriement
  • Vols cargo

 

2. La CAAT autorisera les avions de passagers à survoler, à entrer ou à sortir, à décoller ou à atterrir dans un aéroport international du Royaume uniquement si les passagers ou les personnes à bord appartiennent à l'une des catégories suivantes :

 

  • Ressortissants thaïlandais
  • Les personnes bénéficiant d’une dérogation ou les personnes autorisées ou invitées par le Premier ministre, ou le chef des personnes responsables chargées de résoudre les problèmes d'état d'urgence pour entrer dans le Royaume, en fonction de la nécessité. Une telle considération, autorisation ou invitation peut être soumise à des conditions et des délais spécifiques.
  • Ressortissants non thaïlandais étant le conjoint, les parents ou les enfants d’un ressortissant thaïlandais.
  • Ressortissants non thaïlandais titulaires d'un certificat de résidence permanente en cours de validité ou d'une autorisation de résidence dans le Royaume.
  • Ressortissants non thaïlandais titulaires d’un permis de travail ou qui ont été autorisés par des agences gouvernementales à travailler dans le Royaume, ainsi que leur conjoint et enfants.
  • Les transporteurs de marchandises nécessaires, sous réserve de départ immédiat après l’achèvement de leur tâche.
  • Les membres d’équipage qui sont tenus de voyager dans le Royaume en mission et dont la date et l’heure de retour sont spécifiées.
  • Ressortissants non thaïlandais qui sont étudiants dans des établissements d'enseignement agréés par les autorités thaïlandaises, ainsi que leurs parents ou tuteurs légaux, à l'exception des étudiants d'établissements d'enseignement non formel en vertu de la loi sur les écoles privées et d'autres établissements d'enseignement privés similaires.
  • Ressortissants non thaïlandais qui ont besoin de soins médicaux en Thaïlande et leurs accompagnateurs. Cela ne doit pas concerner un traitement médical pour le COVID-19.
  • Les personnes en mission diplomatique ou consulaire ou pour des organisations internationales, les représentants de gouvernements étrangers exerçant leurs fonctions dans le Royaume, les personnes d'autres agences internationales autorisées par le Ministère des Affaires étrangères suivant la nécessité, ainsi que leur conjoint, parents et enfants.
  • Ressortissants non thaïlandais autorisés à entrer dans le Royaume en vertu d’un arrangement spécial avec un pays étranger.

 

3. Les avions et personnes entrant dans le Royaume doivent respecter les conditions, délais et règlements des personnes autorisées en vertu de la loi thaïlandaise sur l'immigration, de la loi sur les maladies transmissibles, de la loi sur la navigation aérienne et du décret d'urgence de l'administration publique lié à la situation d'urgence en vigueur, pour la prévention de la maladie et l'organisation du nombre de personnes entrant en Thaïlande, conformément à la capacité de dépistage des agents compétents ou des agents de contrôle des maladies transmissibles et à l'aménagement des installations d’isolement, de quarantaine et de contrôle d’observation.


Certification « Amazing Thailand Safety and Health Administration (SHA) »


L’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT), en collaboration avec les partenaires des secteurs public et privé, introduit la certification « Amazing Thailand Safety and Health Administration (SHA) ».


Ce programme a pour objectif d’élever les normes de l’industrie touristique du pays et de développer la confiance des touristes internationaux et nationaux.


Le projet fait partie des efforts du TAT pour atténuer les impacts de la crise du COVID-19 et accélérer la reprise dans le secteur des voyages et du tourisme. La certification « SHA » vise à préparer les opérateurs touristiques thaïlandais à être prêts pour le retour de l’après COVID-19.

Le TAT travaille actuellement sur les détails de la certification « Amazing Thailand SHA » en collaboration avec le Ministère de la Santé publique, le Ministère du Tourisme et des Sports, le bureau des Congrès et des Expositions de Thaïlande, la Chambre de Commerce de Thaïlande, la fédération de la Thai Spa & Wellness Association, la Thai Retailers Association, la Thai Hotels Association, l’Association of Domestic Travel, la Thai Amusement and Leisure Park Association, la Thai Restaurant Association, la Thai Spa Association, la Thai Boats Association et l’Event Management Association.


Les travaux en cours comprennent l’établissement des critères « SHA », la présentation du comité, la préparation du processus de candidature et de sélection, et la planification du marketing et de la publicité pour les établissements et services touristiques certifiés « SHA ».


Les méthodes et la méthodologie d’évaluation des établissements et services touristiques à certifier Amazing Thailand « SHA » couvriront cinq domaines clés :


  1. 1 – Les établissements et services touristiques doivent suivre strictement les directives de contrôle COVID-19 du Département de lutte contre les maladies du Ministère de la Santé publique.
  2. 2 – La sécurité des attractions et des installations avec des plans de développement ou des procédures d’exploitation visant à assurer la sécurité des touristes tout en préservant la culture locale et en favorisant l’interaction entre les communautés locales et les touristes.
  3. 3 – Hygiène et assainissement dans les établissements et services touristiques ; tels que les séjours chez l’habitant, les lodges, les boutiques de souvenirs et les restaurants.
  4. 4 – Commodité, propreté et sécurité des liens entre les communautés et les attractions, ainsi que les normes de sécurité et de santé des transports, y compris les voitures particulières, les bus publics et les compagnies aériennes.
  5. 5 – La confiance du personnel du tourisme dans les établissements touristiques, y compris le protocole de sécurité et de sûreté touristique.

Le projet « Amazing Thailand SHA » fait partie de la stratégie réalignée de l’Office National du Tourisme de Thaïlande au cours de la crise COVID-19, qui comprend également des plans pour stimuler les dépenses du tourisme intérieur.


PDF à télécharger: PDF 1 - PDF 2




MISE A JOUR DU 18 MAI 2020

Le gouvernement royal de Thaïlande a lancé la plate-forme en ligne « Thai Chana » pour conserver l'efficacité des mesures de contrôle du COVID-19 à travers le pays, après l'approbation de la deuxième phase d'assouplissement des restrictions depuis le 17 mai.


La plate-forme « Thai Chana » vise à faciliter le suivi de la lutte contre la maladie parmi la clientèle des commerces et à prévenir une deuxième vague de COVID-19. Ceux qui auront été en contact étroit durant la même heure avec des personnes infectées dans les magasins seront appelés pour des tests.


Les propriétaires d’établissements doivent s'inscrire en ligne, fournir des détails tels que les coordonnées, les heures d'ouverture et la limitation du nombre de visiteurs, ainsi que remplir un questionnaire sur les mesures de contrôle du COVID-19. Une fois approuvé, chacun reçoit un QR code à placer devant son commerce pour que les clients puissent s'enregistrer et y entrer.


Les clients utilisent leur téléphone portable pour scanner le QR code afin de vérifier si le magasin ou le restaurant ciblé peut gérer correctement les règles de distanciation sociale / physique. Ils peuvent également via l'application signaler au gouvernement si les magasins qu'ils ont visités ont suivi les mesures de contrôle COVID-19.


Selon le Ministère de l'économie digitale, seul le Département du contrôle des maladies du Ministère de la santé publique aura accès aux informations personnelles des clients et uniquement à des fins de contrôle.
L’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) comprend que le maintien de la distanciation sociale peut être gênant, mais c'est pour le plus grand bien de tous.


N'oubliez pas de suivre les recommandations en matière de santé et de sécurité pour prévenir la propagation du COVID-19 en gardant une distance sociale, en portant un masque lorsque vous sortez et en vous lavant fréquemment les mains.



MISE A JOUR DU 27 AVRIL 2020

Dans le contexte actuel de propagation du COVID-19, les conditions de circulation et le séjour en Thaïlande de certains ressortissants étrangers sont sérieusement affectées en raison du maintien de la fermeture des frontières de plusieurs pays.

Après une première décision prise le 8 avril autorisant une extension automatique de tous les types de visas jusqu’au 30 avril, une deuxième annonce du Ministère de l’Intérieur publiée le 24 avril 2020 dans la Gazette Royale autorise une nouvelle prolongation automatique de visa du 1er mai au 31 juillet 2020 pour les ressortissants étrangers séjournant temporairement en Thaïlande. Les étrangers dont le visa a expiré depuis le 26 mars 2020 seront autorisés à rester en Thaïlande jusqu’au 31 juillet 2020 sans demander une prolongation. Il n'est pas nécessaire de se rendre au bureau de l'immigration.

Pour les titulaires de tous les types de visas thaïlandais (y compris ceux entrés en Thaïlande avec un régime d’exemption de visa) qui sont maintenant en Thaïlande et dont le visa / l’exemption de visa a expiré le 25 mars ou plus tôt, il est nécessaire préalablement de prolonger le visa. Les amendes pour dépassement de séjour dues avant le 26 mars devront être payées.

Les titulaires du laissez-passer frontalier seront autorisés à rester en Thaïlande à partir du 23 mars 2020 et seront tenus de quitter le pays dans les 7 jours suivant l’ouverture des frontières.

Pour plus d'informations, consultez le site des Services de l’Immigration https://immigration.go.th/content/extend_alien?click=1


MISE A JOUR DU 26 AVRIL 2020

L’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT), en collaboration avec les partenaires des secteurs public et privé, introduit la certification « Amazing Thailand Safety and Health Administration (SHA) ».

Ce programme a pour objectif d’élever les normes de l’industrie touristique du pays et à développer la confiance des touristes internationaux et nationaux.

Le projet fait partie des efforts du TAT pour atténuer les impacts de la crise du COVID-19 et accélérer la reprise dans le secteur des voyages et du tourisme. La certification « SHA » vise à préparer les opérateurs touristiques thaïlandais à être prêts pour le retour de l’après COVID-19.

Le TAT travaille actuellement sur les détails de la certification Amazing Thailand SHA en collaboration avec le ministère de la Santé publique, le ministère du Tourisme et des Sports, le bureau des Congrès et des Expositions de Thaïlande, la Chambre de Commerce de Thaïlande, la Fédération de la Thai Spa and Wellness Association, la Thai Retailers Association, Thai Hotels Association, Association of Domestic Travel, Thai Amusement and Leisure Park Association, Thai Restaurant Association, Thai Spa Association, Thai Boats Association et Event Management Association.

 Les travaux en cours comprennent l’établissement des critères SHA, la présentation du comité, la préparation du processus de candidature et de sélection, et la planification du marketing et de la publicité pour les établissements et services touristiques certifiés SHA.

Les méthodes et la méthodologie d’évaluation des établissements et services touristiques à certifier Amazing Thailand SHA couvriront cinq domaines clés :

  1. Les établissements et services touristiques doivent suivre strictement les directives de contrôle COVID-19 du Département de lutte contre les maladies du Ministère de la santé publique.
  2. La sécurité des attractions et des installations avec des plans de développement ou des procédures d’exploitation qui visent à assurer la sécurité des touristes tout en préservant la culture locale et en favorisant l’interaction entre les communautés locales et les touristes.
  3. Hygiène et assainissement dans les établissements et services touristiques; tels que les séjours chez l’habitant, les lodges, les boutiques de souvenirs et les restaurants.
  4. Commodité, propreté et sécurité des liens entre les communautés et les attractions, ainsi que les normes de sécurité et de santé des transports, y compris les voitures particulières, les bus publics et les compagnies aériennes.
  5. La confiance du personnel du tourisme dans les établissements touristiques, y compris le protocole de sécurité et de sûreté touristique.
Le projet Amazing Thailand SHA fait partie de la stratégie réalignée du TAT au milieu de la crise COVID-19, qui comprend également des plans pour stimuler les dépenses du tourisme intérieur.


MISE A JOUR DU 19 AVRIL 2020

Questions & Réponses sur concernant les conditions de votre arrivée en France par l’Ambassade de France à Bangkok :
https://th.ambafrance.org/Arrivee-en-France-les-reponses-a-vos-questions


MISE A JOUR DU 15 AVRIL 2020

Informations sur les liaisons aériennes en Thaïlande (comprenant les vols internationaux vers l'Europe - la France) :
https://th.ambafrance.org/Covid-19-Etat-des-liaisons-aeriennes-en-Thailande


MISE A JOUR DU 10 AVRIL 2020

Extension automatique de visas par les autorités thaïlandaises

Le gouvernement royal thaïlandais accorde une prolongation automatique pour tous les visas expirant entre le 26 mars et le 30 avril 2020.

Il n'est plus besoin de demander une prolongation de visa auprès du bureau de l’immigration pour cette période. Si le visa a expiré le 25 mars ou plus tôt, il est nécessaire préalablement de prolonger le visa. Les amendes pour dépassement de séjour dues avant le 26 mars devront être payées.


Services de l’immigration thaïlandaise : https://immigration.go.th/content/visa_auto_extension



MISE A JOUR DU 8 AVRIL 2020

Le gouvernement français a mis en place des restrictions d’accès à la France métropolitaine et aux collectivités d’Outre-Mer.
A compter du 8 avril 2020,0h00, tout voyageur est tenu de compléter et d’avoir sur soi l’attestation correspondant à sa situation pour un voyage international depuis l’étranger vers la France métropolitaine.

Document téléchargeable sur : Lien

MISE A JOUR DU 5 AVRIL

L'Ambassade de France à Bangkok a mis en place un vol affrété de 412 places, en collaboration avec Qatar Airways, le mardi 7 avril 2020 au départ de Phuket vers Paris (avec escale à Doha).

Le plan de vol est le suivant (heure locale) :
Départ de l’aéroport international de Phuket à 21h20
Arrivée à Doha à 00h35 (1h05 d’escale)
Départ de Doha à 1h40
Arrivée à Paris (aéroport de Charles de Gaulle) à 7h40 (8 avril 2020).

Informations complémentaires : Lien
Inscription - vol exceptionnel affrété par la France - Phuket-Paris : Lien

SECONDE MISE A JOUR DU 2 AVRIL

Le 1er vol étant complet, l'Ambassade a mis en place un second vol affrété en collaboration avec Qatar Airways, en A380 (517 places), le samedi 4 avril 2020 au départ de Bangkok vers Paris (avec escale à Doha).

Départ de Bangkok (aéroport de Suvarnabhumi) à 23h30
Arrivée à Doha à 03h10 (2h d’escale)
Départ de Doha à 5h10
Arrivée à Paris (aéroport de Charles de Gaulle) à 11h25.

Lien : https://th.ambafrance.org/2eme-vol-special-Bangkok-Paris-le-4-avril-2020

MISE A JOUR DU 2 AVRIL 2020

L’Ambassade de France en Thaïlande, en collaboration avec Qatar Airways, a mis en place un vol affrété le 3 avril 2020 au départ de Bangkok (21h30) vers Paris.
L'arrivée est prévue à Paris le 4 avril à 9h25.
Ce vol spécial de 507 places doit permettre aux derniers Français bloqués en Thaïlande de regagner leur pays.

Annonce de l'Ambassade

Formulaire d'inscription

Déclaration sur l'honneur

MISE A JOUR DU 31 MARS

A l’attention des ressortissants français actuellement en Thaïlande : L’ambassade de France à Bangkok est pleinement mobilisée.

Suivi des ressortissants français, résidents permanents ou de passage en Thaïlande, ayant effectué un test COVID-19 en Thaïlande

- Lieux d’hébergement à destination des ressortissants français à la recherche d’une solution d’urgence

- Démarches d'obtention du certificat de demande d’extension de visa à remettre aux autorités thaïlandaises

- Information pour le retour des Français de passage à l’étranger

Une cellule téléphonique d’information est ouverte du lundi au dimanche de 8h à 22h pour répondre à vos questions.
Merci de consulter les numéros et horaires d’appel.



MISE A JOUR DU 27 MARS - INFORMATIONS TOUJOURS VALIDES LE 30 MARS 2020

Les passagers étrangers qui prévoient d'entrer en Thaïlande doivent prendre connaissance du dernier avis aux voyageurs émis par la Civil Aviation Authority of Thailand (CAAT), publié le 26 mars 2020, conformément à la déclaration du gouvernement royal thaïlandais d’état d'urgence.

1. Les passagers ou les personnes ne seront autorisés à entrer en Thaïlande par les aéroports internationaux que s'ils appartiennent à l'une des catégories suivantes:

a) Etre dans la situation ou être exempté par le Premier Ministre ou le Secrétaire permanent du Ministère des affaires étrangères, sous certaines conditions et dans un délai prescrit.

b) Les transporteurs de cargaisons nécessaires devant rapidement sortir après la fin de leur mission.

c) Le commandant de bord et les membres d'équipage de vol entrant en Thaïlande avec un horaire de départ clair.

d) Les personnes en mission diplomatique ou consulaire, ou pour une organisation internationale, les représentants du gouvernement exerçant leurs fonctions en Thaïlande, ou d'autres personnes ou organismes internationaux autorisés par le Ministère des affaires étrangères, et leurs familles. Dans ce cas, un certificat d'entrée dans le Royaume délivré par le ministère des Affaires étrangères est requis.

e) Les ressortissants non thaïlandais titulaires d'un permis de travail ou autorisés par les agences gouvernementales thaïlandaises à travailler en Thaïlande.

f) Les ressortissants thaïlandais titulaires d'un certificat d'entrée dans le Royaume délivré par l'ambassade royale de Thaïlande ou le consulat royal de Thaïlande dans leur pays de résidence certifiant qu'ils sont de retour en Thaïlande et détenant un certificat de santé Fit to Fly.

2. Les personnes visées aux points 1 d) et e) doivent avoir un certificat de santé Fit to Fly délivré au plus tard 72 heures avant le voyage.

3. Les passagers ou personnes autorisés à entrer en Thaïlande doivent se conformer strictement aux mesures de prévention des maladies imposées par le gouvernement.

4. Les agents d'immigration ont le pouvoir de refuser l'entrée de ressortissants non thaïlandais qui ont été testés positifs au COVID-19, ou qui sont soupçonnés d'être infectés ou refusent de subir ce test.

5. D'ici au 31 mars 2020, minuit, heure locale de Thaïlande, une exemption est accordée aux passagers non thaïlandais transitant par la Thaïlande vers un pays tiers avec un temps de transit ne dépassant pas 24 heures. Ces passagers en transit sont tenus de présenter un certificat de santé Fit to Fly lors de l'enregistrement à l'aéroport de départ pour la Thaïlande et lors des formalités de transit en Thaïlande.

6. Toutes les notifications précédentes des CAAT sont nulles et non avenues.

MISE A JOUR DU 26 MARS 2020

Les passagers étrangers transitant par la Thaïlande moins de 24 heures vers un autre pays, doivent :
Fournir un certificat médical avant l'embarquement à l'aéroport de départ confirmant que le passager est apte à voler.
Ce certificat doit être rédigé en anglais ou dans la langue officielle du pays de départ.
Impérativement rester dans les zones de transit désignées et se conformer strictement aux mesures de contrôle des maladies applicables à l'aéroport de transit en Thaïlande.

Les mesures susmentionnées sont en vigueur uniquement jusqu'au 31 mars 2020, 23 h 59, heure thaïlandaise.

Demande d’extension de visa
Les Français souhaitant obtenir l’extension de leur visa doivent demander un certificat auprès de l'Ambassade de France par e-mail.

Informations concernant les opérations de la compagnie Thai Airways International (THAI) entre Paris et Bangkok

A partir du 28 mars et jusqu’à nouvel ordre, les vols TG931 (Paris - Bangkok)/ TG930 (Bangkok - Paris) sont suspendus.
Plus d’informations et mises à jour.

MISE A JOUR DU 20 MARS 2020 - INFORMATIONS TOUJOURS VALIDES LE : 26 MARS 2020

Les Français de passage en Thaïlande qui organisent leur retour en France ou connaissent des difficultés pour identifier un vol sont invités à se signaler auprès de l’ambassade en remplissant ce formulaire d'ici mercredi 25 mars.

Conformément à l’annonce faite le 21 mars 2020 par le Gouvernement royal thaïlandais :
A partir du 21 mars 2020 à 00h00 (heure locale de Thaïlande)

Les voyageurs des pays (ressortissants non-thaïlandais) où l’épidémie se propage actuellement, dont la France fait partie, avant leur enregistrement à l'aéroport d'origine, doivent produire les documents suivants aux compagnies aériennes :

Un certificat médical attestant d’aucune preuve d'infection au COVID-19 au cours des 72 heures précédentes et d’aucun signe de maladie au cours des 14 jours précédant la date de départ.
Une assurance maladie (d'un montant de 100 000 $ US qui devrait couvrir toutes les dépenses de traitement médical lors d'un voyage à l'étranger. Les voyageurs doivent obligatoirement souscrire une assurance maladie avant de voyager).
Les voyageurs arrivant en Thaïlande doivent remplir le formulaire de santé T.8 avec précision et sincérité (ou l’application dédiée AOT Airports à télécharger sur les smartphones, lien en fin de texte).

Les voyageurs souffrant de fièvre et d'au moins un des symptômes suivants : nez qui coule, mal de gorge et difficulté à respirer doivent en informer les agents de contrôle des maladies au bureau de quarantaine dès leur arrivée en Thaïlande.

Tous les voyageurs passeront un dépistage de fièvre grâce à un balayage thermique. Les voyageurs qui répondent aux critères de surveillance seront référés à un hôpital désigné.

Il est recommandé à tous les voyageurs de mettre en place un contrôle d'observation (c'est-à-dire une surveillance sans quarantaine) afin d'effectuer une auto-surveillance à leur lieu de résidence pendant au moins 14 jours et de se conformer aux recommandations.

• Il est recommandé aux visiteurs étrangers de mettre en œuvre cette auto-surveillance dans leurs hôtels / hébergements enregistrés. L'emplacement doit correspondre aux informations fournies dans le canal de communication requis.
• Il est recommandé aux Thaïlandais de mettre en œuvre cette auto-surveillance dans leur propre résidence. L'emplacement doit correspondre aux informations fournies dans le canal de communication requis.
• Les voyageurs susmentionnés doivent enregistrer leur localisation auprès des agents de lutte contre la maladie dans le canal de communication requis.
• Si ces voyageurs présentent des symptômes cliniques, ils doivent se présenter aux agents de lutte contre la maladie dans les trois heures.
• Ils doivent obtenir l'autorisation des agents pour sortir des hôtels / résidences lorsque cela est jugé nécessaire.

Téléchargez gratuitement l'application AOT Airports
Téléchargez le Formulaire de santé T8
Téléchargez l’annonce d'AOT Airports"

Si les voyageurs en provenance de France ont à leur arrivée en Thaïlande, de la fièvre et au moins un des symptômes suivants : toux, congestion nasale, maux de gorge, difficultés respiratoires, ils seront conduits dans un hôpital pour un dépistage de coronavirus.

La France ne figure pas sur la liste des pays les plus risqués identifiés par les autorités thaïlandaises, mais sur celle où l’épidémie se propage. Les autorités thaïlandaises demandent toutefois aux voyageurs asymptomatiques de surveiller par eux-mêmes leur état de santé (prise de température régulière) pendant une durée de quatorze jours.et de porter un masque chirurgical en cas de visite d’endroits publics ou fortement fréquentés,

Les autorités exigent également que ces voyageurs fassent quotidiennement rapport de l’évolution de leur état de santé, de leurs déplacements et contacts via une application "AOT Airports" dédiée sur téléphone mobile. Ils recevront une carte Sim gratuite ainsi qu'un QR code pour télécharger cette application.

Par ailleurs, les ressortissants français sur place qui le jugent nécessaire au regard de leur condition sanitaire sont invités à se faire connaître de l’Ambassade de France en contactant cette adresse : coronavirus.bangkok-amba@diplomatie.gouv.fr. Si une possibilité de rapatriement « pour celles et ceux qui le souhaitent et là où c’est nécessaire » est ouverte pour la Thaïlande nous vous en informerons sur notre site que nous vous invitons à consulter régulièrement.

Face à l’évolution du COVID-19 et conformément aux directives gouvernementales françaises et européennes, les voyagistes français ont annoncé le mardi 17 mars le report de tous les départs prévus jusqu’au 30 avril prochain. La veille, les Tour-Opérateurs avaient annoncé un report jusqu’au 31 mars. Cette décision a été prise "devant l’impossibilité d’assurer les prestations à destination et l’incertitude des retours", indiquent dans un communiqué commun le Syndicat des Entreprises du Tour Operating (Seto) et les Entreprises du Voyage. Un à-valoir est émis pour les voyages concernés par ce report, valable jusqu’au 31 décembre 2020 inclus.

En conséquence, tous les départs jusqu’au 31 mars inclus sont reportés avec émission d’un à-valoir valable jusqu’au 31 décembre 2020 inclus au minimum, au tarif en vigueur du Tour-Opérateur.

En ce qui concerne les clients sur place, les voyagistes indiquent traiter "au cas par cas les demandes de retour anticipé et dans la mesure des possibilités".

Bien évidemment, ces mesures pourront être modifiées à tout moment en fonction de l’évolution de la situation et dans un souci de l’intérêt de la clientèle, des agences de voyage et des Tour-opérateurs.

Ces mesures ne concernant pas les clients ayant acheté des billets d’avions seuls, ils doivent se rapprocher directement de la compagnie aérienne ou de l'agence de voyages auprès de laquelle les billets ont été pris.

Il vous appartient donc dans ce contexte de décider du maintien de votre séjour en tenant compte des informations évolutives à votre disposition.

Si vous souhaitez contacter l'Office National du Tourisme de Thaïlande, bureau de Paris, pendant cette période exceptionnelle, le bureau est temporairement fermé. Cette fermeture durera aussi longtemps que la prévention du risque de contagion sera tenue nécessaire par le Gouvernement français. Notre équipe reste mobilisées pour répondre à vos questions par téléphone au 01 53 53 47 00
par email à l’adresse suivante : infosthailande@gmail.com


Contacts utiles :

Ambassade de France
35 Charoenkrung soi 36 (Rue de Brest), Bangrak,
10500 Bangkok
T. +66 (0) 26 57 51 00 ou +66 26 27 21 00 ou (urgences) : T. +66 81 994 4901
https://th.ambafrance.org

Ambassade Royale de Thaïlande
(Fonctions consulaires assurées par l’Ambassade)
8, rue Greuze
75116 Paris
T. 01 56 26 50 50
thaiconsular.paris@hotmail.com
https://www.thaiembassy.fr/fr

Compagnie aérienne THAI
Bureau de Paris : reservations.paris@thaiairways.fr
Bureau de Bangkok ouvert 24h/24, 7j/7: T. +66 (0) 23 56 11 11
Email : contact@service.thaiairways.com
Informations sur les options de modifications de réservation et d'annulation

Air France
T. 09 69 39 36 54 (appel non surtaxé), 7j/7 de 6 h 30 à 22 h.
(Pour effectuer une réservation, obtenir notre programme en temps réel ou poser vos questions)
Mesure pour adapter votre voyage
Acheter un billet
Reporter le voyage
Remboursement de billet (Annuler le voyage)

Informations légales