En ce moment

En ce moment> 2012 >> Octobre


Bientôt Loi Krathong

Le Festival des Lumières sera célébré cette année le 28 novembre, la nuit de pleine lune du douzième mois lunaire comme le veut la coutume. Beaucoup de légendes sont rattachées au « krathong », un mot intraduisible pour nommer ces petits réceptacles d’offrandes flottant au fil de l’eau tels des bateaux pour honorer un rite à la fois bouddhique et brahmanique.

On dit que la belle Nang Noppamas, favorite du Roi Ramkhamhaeng de Sukhothai, apercevant un jour lors d’une promenade les lanternes flottantes du « Chong Prieng » en confectionna une en forme de fleur de lotus pour l’offrir au roi que ce présent combla au point qu’il en fit une pratique symbolique et populaire.

Le rituel de Loi Krathong symbolise aujourd’hui plusieurs cultes : hommage à Pra Mae Khongkha, la Déesse des Eaux, pour la remercier et lui demander pardon pour les abus et pollutions ; hommage à l'empreinte du Bouddha sur la plage de la rivière Nammathanati en Inde ; hommage au Dieu créateur Brahma pour conjurer le malheur et les mauvais sorts ; hommage à Uppakutta-Dhera, fidèle disciple de Bouddha.

Si tous les krathongs sont faits de matériaux naturels, ils peuvent revêtir des formes diverses. Dans le nord et le nord-est de la Thaïlande, les gens fabriquent des lanternes flottantes dans du papier de couleur. D’autres utilisent des troncs de bananier et de lotus pour confectionner un réceptacle flottant dans lequel sont disposés bougie, fleurs, pièces de monnaie et bâtons d’encens. A Bangkok, pour éviter de mettre le feu aux offrandes, on gère prudemment les feux d’artifices des deux côtés de la rivière Chao Praya car cette nuit-là, c’est la fête. Les bâtiments et les sites historiques s’illuminent, les cortèges s’animent et font place aux spectacles, le plus beau étant incontestablement celui des milliers de lumières scintillant comme des étoiles sur l’eau qui semble être devenue le miroir du ciel.


Informations légales