Découvrir les régions
Nakhon Si Thammarat


Chaque mois, Mike du site internet Thailandee.com vous fait découvrir une province émergente en Thaïlande.

Pour mon dernier article mensuel sur les provinces émergentes en Thaïlande, nous prenons la direction de Nakhon Si Thammarat. Entre longues plages, sites historiques, temples, art théâtral unique, communauté d’artisans, nature et cétacés aux couleurs étonnantes, je vous emmène découvrir ce territoire du Sud.



Khanom, plages et nature
Mon gros coup de cœur et l’endroit où je serais bien resté un peu plus longtemps, c’est le district de Khanom. Alternative, certes encore assez confidentielle, aux îles très populaires qui ne sont qu’à quelques dizaines de kilomètres, il attire de plus en plus de voyageurs séduits par ses plages paisibles, loin du tourisme de masse.



Vous en avez peut-être déjà entendu parler pour ses célèbres dauphins roses ou loma si chompoo en Thaï, une espèce unique que l’on peut facilement rencontrer d’un tour en longtail boat (bateau à longue queue). Présents sur la zone toute l’année, ils sont parfois un peu plus timides et se montrent plus volontiers par mer calme et aux heures matinales.



Vous ferez également un arrêt dans une ferme piscicole flottante et sur la petite île de Koh Nuï qui accueille en son sommet un sanctuaire dédié à un moine très vénéré en Thaïlande, Luang Pho Tuad, qui, il y a 400 ans, serait venu ici en voyage et n’ayant pas d’eau potable sur son embarcation se serait arrêté sur cet îlot, aurait frappé le sol de son bâton faisant jaillir une source d’eau douce potable. Je vous invite à la goûter pour constater qu’elle est bien très peu salée.

Laem Phrathap est le point de rendez-vous habituel, mais pas unique, pour embarquer pour ce tour d’environ deux heures. En se baignant ou en se relaxant sur la plage voisine, il arrive d’ailleurs parfois que quelques Flippers rosés s’approchent.

Pour ma part, je vous recommande de prendre une excursion plus complète qui combine cette sortie en mer avec d’autres découvertes.

La première d’entre elles, ce sont les fish spas naturels dans la rivière, avec les poissons qui viennent vous faire une pédicure en mangeant les peaux mortes de vos voûtes plantaires. Il y a plusieurs endroits qui vous accueillent pour un tarif dérisoire avec des bancs installés sur le cours d’eau au milieu des arbres. Un cadre bucolique dont vous aurez peut-être un peu de mal à profiter au début perturbé par le festin des poissons, surtout si vous avez les pieds sensibles. Moi, j’ai été tour à tour au Suan Ta San et au Torn Resort & Spa. J’ai préféré le cadre de nature plus préservée du premier mais le second avec son petit parc aquatique plaira probablement plus à vos enfants, notamment s’il fait chaud, ce qui est souvent le cas en Thaïlande.



Dans le programme de l’excursion, c’est là que vous déjeunerez avant d’aller visiter l’incroyable grotte de Khao Wang Thong en mode Indiana Jones. Vous devez obligatoirement y entrer avec un guide à qui vous payez à la fin la somme que vous voulez. Ce sont des villageois du coin qui font faire les visites, ils vous permettront de vous repérer dans la succession de chambres et surtout de voir des détails qui, seul, vous auraient pour la plupart très certainement échappé. Ils vous fourniront aussi une lampe frontale. J’ai adoré cette visite !



Il paraît que la grotte de Khao Krot est aussi intéressante surtout pour la vue dominante depuis son ouverture dans le flan de la colline. Ce sera pour une prochaine fois !

Le soir à Khanom, vous pouvez, comme à Amphawa, faire un tour des lucioles sur le canal, c’est le restaurant Krua Tangke qui organise ça. Mais surtout le samedi soir, une Walking Street s’installe en ville. Ces marchés de nuit sont toujours agréables pour manger la Street Food locale et faire quelques emplettes, essentiellement culinaires. Il démarre à 17h.



Le matin, les lève-tôt qui logent dans un resort en bord de plage seront récompensés par de superbes levers de soleil sur la mer.



La ville de Nakhon Si Thammarat
Anciennement appelée Ligor, la ville a pris une place importante dans l’histoire thaïlandaise et dans celle du bouddhisme, religion ultra majoritaire dans le pays, comme en témoigne son monument le plus important, le temple Wat Phra Mahathat Woramawihaan construit au 13ème siècle lors de la fondation de la cité (voir photo en haut de l’article). C’est la visite incontournable en ville ! En journée bien sûr, mais aussi le soir quand l’édifice, bien que fermé, est joliment illuminé.



A quelques minutes à pieds du temple, se trouve Ban Nang Talung Suchart Subsin, le musée du théâtre de marionnettes d’ombres traditionnel. Typique de ce coin de la Thaïlande, le /i>Nang Talung est un art codifié de la confection des marionnettes et leur multitude de personnages, dont une ribambelle de « farceurs », aux représentations souvent accompagnées d’un orchestre.

Ici, vous pourrez visiter le musée, voir une courte démonstration de fabrication des figurines mais aussi assister à un petit spectacle d’une dizaine de minutes (il faut appeler avant) qui sera uniquement en Thaï par contre. Mais ça reste intéressant à voir d’autant qu’ils vous autorisent à passer la tête derrière l’écran pour découvrir les coulisses.



Le village de Khiriwong
Situé à 25 kilomètres de Nakhon Si Thammarat, dans les montagnes à proximité du parc national de Khao Luang, le petit village de Khiriwong est réputé pour sa vie paisible entourée de nature et pour son artisanat, notamment le batik, technique de teinture d’étoffe utilisant la cire chaude. Y passer quelques jours dans une chambre d’hôtes pour se ressourcer à faire des balades à vélo ou des treks dans la montagne, se baigner dans la rivière ou les cascades, devrait vous faire le plus grand bien. Mais vous pouvez également faire l’aller-retour en bus local dans la journée pour découvrir les ateliers.



Comment rejoindre Nakhon Si Thammarat ?
De Bangkok, le plus rapide pour rejoindre Nakhon Si Thammarat, c’est de prendre un vol Nok Air, Air Asia ou Thai Lion Air depuis l’aéroport de Don Muang. La ville est aussi accessible en train et en bus depuis le Terminal Sud des Bus de Bangkok (Saï Taï Maï). Des bus la relient également à Surat Thani, Donsak, Phuket, Trang, Krabi, Phang Nga ou Phatthalung. Elle est aussi une des destinations d’atterrissage des combinés vol + ferry à destination des îles du Golfe.

Mes coups de cœurs
    • Ban Nang Talung Suchart Subsin, le musée du théâtre d’ombres traditionnel
  • • Les illuminations du Wat Phra Mahathat Woramawihan le soir
  • • Le village de Khiriwong pour son cadre et ses artisans
  • • La tranquillité des plages de Khanom
  • • Le tour qui cumule la balade en bateau à la recherche des dauphins roses, le fish spa naturel et la grotte de Khao Wang Thong
  • • Le Suan Ta San
  • • La Walking Street du Samedi à Khanom
  • • Les peintures de Street Art dédiées au Roi Bhumibol en ville dans Phatthalung-Khukwang Road Soi 22
  • • Le restaurant Yang Noey @ Muang Khon à Nakhon Si Thammarat et ses barbecues au beurre avec buffet à volonté (ouvert de 14h à 22h)








Informations légales